Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Lire au lit ferme et ouvre à la fois le monde autour de nous » -- Alberto Manguel
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
peste (La)
5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  La ville d’Oran en quarantaine suite à une épidémie de peste.
Le docteur Bernard Rieux, aidé de plusieurs bénévoles, fera ce qu'il peut - c'est à dire peu de chose - pour enrayer l'épidémie. Une extraordinaire métaphore de notre destinée à tous : nous sommes tous embarqués dans la même galère, avec fort peu de moyens pour y trouver un sens.
Ces personnages formidables pourront peut-être donner la petite étincelle pour aider le monde à progresser vers plus de justice. Ce livre écrit il y a cinquante ans n'a pas pris une ride.
Camus était non croyant, pourtant son message est moins pessimiste que celui de Sartre.
Un magnifique moment de lecture.
  Guy Capelle (559 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
Édition : Poche, 247 p.
   Date : 1/1/2010 ajoutez votre critique

peste (La)
5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  J'ai adoré ce livre.
Après la complexité séduisante de L’étranger, l'éloignement ennuyé de La chute, trop artificiel à mon goût, cette fois avec La peste, je mets 5/5 !
«Chapeau bas !» pour emprunter l'exclamation favorite d'un des personnage du livre...
Tout commence à Oran, au printemps des années 40.... Avec une poésie inquiétante, Camus nous décrit le premier cadavre d'un rat... de trois rats... de dix rats, d'une centaine de rats morts qui viennent s'échouer sur le pas des portes, sur les paillassons...
Tout au long du récit, le style sera précis, évocateur, complètement adapté à ses descriptions inquiétantes. L'angoisse prend possession de la ville après plusieurs décès d'humains que l'on attribue à ce fléau d'un autre âge : la peste! Le mot, à lui seul, fait peur !
Le Préfet donne l'ordre de fermer, de barbeler et de surveiller toutes les issues de la ville...
Ses habitants, privés de liberté et menacés de mort sont alors comparés dans l'esprit de Camus, aux français de la Métropole ( comme on disait alors) qui vivent eux, sous le joug de l'occupation nazie... Désormais la mortalité s'accroît de jour en jour et le narrateur nous tient au courant de tout, y compris des traitements médicaux - peu efficaces - Il nous décrit le comportement des hommes encore valides qui l'entourent. Les personnages sont vrais, attachants avec leur faiblesse, leur courage, l'humour parfois involontaire, leur dévouement.
La religion ne s'avère pas d'un grand secours. Mais la solidarité, l'amitié prennent un sens fort, comme celui qu'on peut vivre en temps de guerre, par exemple, sous un régime nazi…
Au bout d'un an, à peu prés, l'épreuve finira par prendre fin.... L'apparition de quelques rats bien vigoureux, cette fois, donnera le signal de la fin de l'épidémie. Nous découvrons alors la personnalité du narrateur. Etonnés, sans l'être.
Secoués par ce récit qui tente d'explorer le destin de notre humanité. Une belle lecture !
  Wanda (31 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2010 ajoutez votre critique

peste (La)
une étoile

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  La peste est un roman d'Albert Camus qui raconte l'histoire de cette horrible maladie.
L'histoire se déroule à Oran en Algérie en 194.
Mr Rieux, découvre un cadavre de rat dans un immeuble. Il va donc prévenir le concierge qui selon lui, il a été déposé par des gens. Mais peu de temps après, le concierge décède des suite de la maladie. Un journaliste annonce la nouvelle à la presse ce qui effraie tout le monde. La ville est mise en quarantaine pour la sécurité de tout le monde.
Je n'ai pas du tout aimé ce livre car il est trop triste à mon goût. Je préfère les histoires plus rigolotes et plus joyeuses.
  Manon. S. (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
1.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  La peste est un roman qu'a publié Albert Camus en 1947. Cette horrible roman parle de la peste qui est apparu en 194. a Oran, en Algérie. Cette épidémie a été découverte par Rieux un médecin algérien qui lui a commencé à trouver des rats morts un peu partout dans les rues de Oran.
Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé ce livre car il était très long et aussi très triste. Ce livre est a conseillé à tous ceux qui aiment lire et aiment savoir ce qui c'est passé dans le passé.
  Cynthia M (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
4 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  La peste est un roman parut en 1947 parlant de la peste dans la ville d'Oran en Algérie. Albert Camus, l'auteur de ce roman, est un pied-noir, dans ce roman, il parle de ces villes d'origines. Au début du roman, Camus définit profondément la ville où se déroule l'histoire (Oran) pour mieux nous faire vivre l'histoire. Le roman ne parle pas que de la peste, il parle de religion, de la vie au coeur de la ville. Quand j'ai lu ce livre, j'ai eu l'impression de faire parti de la ville, l'absence de narrateur nous permet d'enfiler ce rôle.
J'ai beaucoup apprécié ce roman, il y a une histoire, le roman n'est pas monotone , il y a souvent des remises en cause. A la fin du roman, je me suis posé quelques questions. J'aime ce genre de roman. Pour cela je décerne un 4 à ce roman.
  Big Smoke (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
3.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  L'histoire commence à Oran en Algérie en 1940. Après la découverte par Mr Rieux d'un cadavre de rat mort, le concierge croit que ce sont des personnes qui l'ont déposé mais non car, lui aussi va à son tour mourir de la fameuse maladie de ce rat. Cette maladie se nomme la peste . C'est un journaliste qui va faire découvrir le malaise après avoir annoncé la mort de 6000 rats dans la ville. Après ça la ville va être entièrement paralysée, fermée.
La maladie continue à se propager de plus en plus dans Oran. C'est seulement à partir du mois de janvier que la maladie commence à régresser, mais elle continue toujours à faire des victimes.
Au mois de février, les portes sont à nouveau réouvertes. Les habitants de la ville d'Oran peuvent enfin revivre normalement. Et enfin à la fin du livre, nous découvrons qui est le narrateur du livre et ce narrateur est Rieux.
J'ai trouvé ce livre intéressant. Il nous raconte très bien les effets d'une grave épidémie dans une ville. Cette histoire peut nous arriver, c'est pour cela que j'ai bien aimé le livre.
  Ludo (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
2.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  L'histoire se passe en 1940 à Oran en Algérie. Le 16 Avril, le docteur Rieux chute dans un rat mort. Quelques jours après, les habitants trouvent des centaines de rats morts...
Le docteur Rieux trouve la maladie: la peste. Il invente des sérums afin de combattre la maladie. En vain, les saisons et les mois passent et la peste s'en prend aux humains s'en épargner personne.
Face aux fléaux, des mesures radicales ont été appliquées (exil, interdiction de circuler à bateaux ou à voiture, camps ... )afin de ne pas contaminer toute la population.
Quelque mois plus tard, retour à la normale ou presque.
L'épidémie n'agît plus mais elle est toujours là. Cependant, les habitants retrouvent leurs familles réunies.
Le livre était compliqué face aux vocabulaires et à l'histoire du roman. Cependant c'était intéressant de savoir comment les habitants de la ville ont réagi face aux fléaux.
  Weiss Audine (2 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
3.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Le livre La peste raconte l'histoire d'une maladie qui s'est propagée. Le début, et la découverte de la maladie pétrifiante, qui condamne les habitants de la ville d'Oran.
Une petite ville tranquille d'Algérie. Il y a plusieurs personnages, le principal est le docteur Rioux. Dans ce récit, il y a plusieurs types de personnes, car chacun d'eux a une histoire, un passé, ou un but permettant de faire avancer le cours du roman. C'est très intéressant de connaître plusieurs points de vue. Cela rend le livre avec des éléments perturbateurs, qui donne envie de lire et de savoir la fin. L'idée que l'auteur a eu de raconter en quelque sorte la vie de plusieurs personnes aussi différentes mais qui ont pourtant toutes un point commun, est vraiment bien.
  Laurène R (2 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
5 étoiles

    Camus , Albert   lister les titres de cet auteur 
  C'est l'histoire d'une épidémie de peste qui se passe en 1940 à Oran en Algérie. La peste est amenée à Oran par des rats. Monsieur Rieux, docteur, sera le premier à découvrir un rat mort dans un immeuble. Monsieur Rieux en parle au concierge de l'immeuble qui ne le croit pas. Le concierge sera le premier contaminé par la peste. De plus en plus de rats meurent et le docteur Rieux est de plus en plus pris par son travail en essayant de soigner les personnes malades. La femme de Rieux va tomber malade elle aussi, son mari va l'emmener dans un hôpital plus «propre» pour faire soigner sa femme. Le concierge est de plus en plus malade. Il va mourir dans de grandes souffrances. D'autres personnes vont mourir de la peste. La ville d'Oran va être mise en quarantaine. Après plusieurs jours passés dans cette vile en quarantaine, beaucoup de monde meurt. Puis le virus de la peste va disparaître et pour montrer que la peste est finie, ils vont rouvrir les portes de la ville d'Oran.
Je n'ai pas beaucoup aimé ce livre car il ne me plaisait pas énormément. Mais l'histoire racontée était bien. Par contre, ce qui est bien dans le livre est que l'on apprend qui est le narrateur qu'à la fin, ce qui donne tout de même envie de lire le livre pour connaître la fin et le narrateur.
  Lucil (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
1.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  L'histoire se passe en Algérie à Oran pour être plus précise, dans les années 1940. Un matin, le docteur Rieux met un coup de pied dans un rat. A partir de ce moment, des tonnes de rats font apparition dans cette ville.. Ces rats tuent des personnes ! Après les rats «tueurs», c'est au tour de la fièvre de tuer les gens.. Les décès augmentent d'une façon considérable. Les autorités décident de fermer la ville et de la couper ainsi du reste du monde. C'est seulement à partir du mois de janvier que la maladie commence à s'atténuer..
Je n'ai personnellement pas aimé ce livre. Mais je trouve bien, l'idée que l'auteur raconte ce qu'il s'est passé pendant ces années en Algérie.
  Adeline M (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
3.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  L'histoire de déroule à Oran, en Algérie française en 1940. Un médecin, le docteur Rieux, le narrateur de l'histoire, retrouve un rat mort sur le pallier de son immeuble.
Quelques temps après, Rieux découvre le corps de Michel, le concierge, et ses soupçons se confirment: c'est la peste. Entre temps, il décide d'envoyer sa femme malade dans une ville voisine pour se faire soigner. Au fil du temps, de nombreux villageois meurent et Rieux, avec la confirmation de Castel que la peste est bien présente, réussit à convaincre les autorités de mettre la ville en quarantaine, donc de fermer les portes. L'abbé d'Oran, le père Paneloux, pense que la peste est le châtiment de Dieu et appelle les habitants à se convertir pour éviter le pire. La mort d'un jeune enfant, le fils du juge Othon, atteint de la peste, convaincra le père Paneloux que cette maladie n'est pas le jugement divin. Il meurt seul avec son crucifix sans avoir demandé l'aide du médecin.
A Noël, un habitant gravement atteint et mourant, guérit sous l'effet d'un nouveau sérum. La maladie disparaît de plus en plus mais emporte avec elle Othon et Tarrou. Quelque temps plus tard, Rieux reçoit un télégramme annonçant la mort de sa femme.
Même si je l'ai trouvé long, ce livre m'a plu, car il montre ce qu'ont pu vivre réellement les personnes qui ont enduré ce fléau. De plus, c'est une mise en garde pour le cas où la peste reviendrait bien que, de nos jours , nous pouvons lutter activement contre ce virus avec des médicaments et un traitement.
  Nicolas Jorrot (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
3 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  C'est l'histoire d'une grande épidémie de peste qui se passe à Oran en Algérie. A Oran, on fait la connaissance d'un docteur nommé Rieux et aussi de sa femme. Sa femme étant malade, il la conduit à la gare pour qu'elle prenne le train afin d'aller dans un hôpital au climat plus propice et qu'elle se fasse mieux soigner. Mais avant ça, Rieux a quelques visites urgentes à aller faire. Dans le couloir de son immeuble, il trouve un rat mort. Il va tout de suite le signaler au concierge de son immeuble qui a du mal à le croire. Ensuite, il va déposer sa femme et au retour, il trouve deux autres rats morts. Le juge Othon dit que ce n'est rien. Plus les jours passent, plus il y a de rats morts mais même Rieux ne s'en aperçoit pas, tellement il est pris par son travail. Maintenant, il y a même des rats qui sortent vacillants à la lumière pour y mourir aussitôt après. Un jour, le concierge tombe très gravement malade et meurt quelques jours après dans de grandes souffrances. Il sera le premier de l'histoire à mourir de la peste. Plus les jours passent, plus les rats meurent ainsi que les gens atteints de la maladie. La ville est donc mise en quarantaine. Après des jours terribles à lutter contre la peste, tout le monde arrive à la surmonter et à la combattre. On découvre que la peste est finie quand ils rouvrent les portes de la ville d'Oran.
J'ai moyennement aimé ce livre, car j'ai trouvé que l'histoire était un peu trop longue. Mais, il y avait des choses très intéressantes. J'ai bien aimé comment l'épidémie de la peste s'est déclenchée et aussi comment ils l'ont arrêtée. L'histoire était quand même simple à comprendre, ce qui lui donne une lecture simple avec une bonne compréhension. Ce qui m'a bien plu aussi, c'est que l'on a appris l'auteur de cette lettre à la fin du livre. C'est ce qui donne envie de lire le livre jusqu'au bout de l'histoire.
  Charlène J (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
2.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  En 1940 à Oran en Algerie, le docteur Rieux sort de chez lui et trébuche dans un rat mort. Puis plusieurs rats sont retrouvés dans la ville. Le docteur Rieux découvre la maladie de la peste puis l'épidémie atteint des humains. Plusieurs habitants de la ville sont contaminés. Des mesures de sécurité sont prises par la mairie. Plus aucune circulation dans la ville. Pendant plusieurs mois, ces mesures de sécurité sont mises à exécution auprès de tous les habitants afin de ne pas attraper la maladie.
Les mois passent et l'épidémie disparaît peu à peu.
Le livre était un peu compliqué à comprendre. C'est intéressant de voir la réaction des habitants face au fléau. Mais l'histoire était intéressante.
  Elodie Vannier (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
2 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Le livre La peste parle d'un docteur monsieur Rieux qui en allant faire une consultation chez un patient, découvre un rat mort. C'est là que l'histoire commence. Le concierge meurt de la peste car il a touché le rat . La maladie va être découverte par un journaliste qui dévoilera à toute la population que 6 000 rats sont morts. Plus le temps passe et plus la maladie se propage alors ils décident de mettre la ville en quarantaine pour ne pas contaminer les autres. J'ai trouvé le livre ennuyant et je n'ai pas aimé. Il est difficile à lire à cause de l'épaisseur puis de l'écriture trop petite et les mots sont compliqués.
  Millery (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
2.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Ce livre montre à quel point une épidémie peut arriver sans que personne ne s'en rende vraiment compte et faire beaucoup de victimes. Le déclenchement de l'élément perturbateur est banal mais trés fondamental si cela se passait de nos jours, mais à cette époque, Rieux ne pense pas une seule seconde à une possible épidémie. Une ville mise en quarantaine, une personne voulant se suicider, un fou arrêté par la police, et en plus de tout ça, une épidémie qui ne cesse de s'amplifier jusqu'à ce que...
La peste d'Albert Camus est un livre très plaisant mais un peu difficile à lire, de part sa grosseur et de sa très petite écriture mais aussi de part sa difficulté à retenir tous les noms des personnages ainsi que leur fonction au sein de ce livre. L'histoire est bien menée tout au long de ce livre, très détaillé, un peu trop parfois, mais toujours clair et précis. La peste est vraiment déclarée vers le milieu du livre, placée au bon endroit, elle nous incite à imaginer comment cette épidémie est arrivée. Pendant combien de temps? Combien de victimes ? Le fait que le titre nous en dit déjà beaucoup, il y a encore beaucoup de zones sombres, pour nous lecteurs, qui seront éclaircies petit à petit dans l'histoire. Ce qui m'a en revanche déçu, est le fait que la fin de l'histoire soit très brève, l'épidémie est finie, fin de mise en quarantaine, tout le monde retrouve le sourire. Je trouve dommage qu' Albert Camus n'insiste pas assez sur le fait que plusieurs personnes d'Oran ont péri suite à cette maladie.
En ce qui concerne les personnages, ils ont tous un rôle précis et unissent leurs forces pour faire face à l'épidémie. Les personnages sont tout de même bien décrits mais je trouve que tant de personnages n'était pas forcément nécessaire car avec seulement Rieux, Cottard, Paneloux et la famille Tarrou, l'histoire se serait tout aussi bien déroulée.
  Rus Thibaut (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2009 ajoutez votre critique

peste (La)
5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Je viens de terminer de lire ce livre pour la troisième fois : c'est véritablement un chef-d'oeuvre!
Chef-d'oeuvre pour le style simple, mais ô combien efficace. Chef-d'oeuvre aussi par l'intelligence des propos.
Il est aussi intéressant de voir que ce livre, publié en 47, reprend certaines idées exprimées antérieurement par l'auteur dans Noces et de voir que d'autres vont mûrir et se développer en lui pour finir par être davantage développées dans L'homme révolté, publié en 1951 et qui provoquera la rupture totale avec Sartre.
  Hubert Viteux (225 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 9/1/2006 ajoutez votre critique

peste (La)
5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Ce livre, quel régal!!! Je suis en première et j'avais bien souvent entendu que ce livre était ennuyeux... Mais je préfère avoir ma propre opinion, donc je l'ai lu, et dès les premières pages, j'ai accroché.
En un mot : superbe!
  Dori (4 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 2/1/2006 ajoutez votre critique

peste (La)
5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Pourquoi ce roman est-il réputé difficile d'accès pour les étrangers, voire les jeunes esprits français, alors qu'il a connu dès sa parution un succès immédiat ?
En 1947, la Deuxième Guerre mondiale était dans tous les esprits, et le quotidien des Français sous l'occupation se retrouve à peine masqué dans le roman. On sait que cette oeuvre se veut la chronique d'une épidemie fictive à Oran, dans les années 40. Or la mise en quarantaine de la ville offrait bien des similitudes avec ce qu'avaient vécu les contemporains : la séparation d'avec les proches, les privations, l'écoute des nouvelles à la radio, le désir de franchir des barrages, le recours aux passeurs et aux marchés clandestins, la correspondance codée, sont autant les propriétés d'une ville isolée que d'un pays coupé en deux et soumis à la surveillance de l'occupant. Les interrogations : combien de temps le mal va-t-il durer? les alternances d'espoir et de découragement, de révolte et de résignation, tel était le pain quotidien, denominateur commun entre la « peste brune » fasciste dévalant sur l'Europe et une réelle épidémie réputée galopante.
Nul doute que ces circonstances ont su faire passer le message. D'un côté, ceux qui pactisent avec le mal, de l'autre ceux qui luttent pied à pied. Les personnages sont bien typés : le jésuite qui sait adapter ses thèses à l'état d'esprit du public, l'ancien engagé des brigades internationales qui voit les atrocités de l'adversaire mais aussi les erreurs de son camp, le militant dévoué qui ne se ménage pas, le journaliste hésitant sur la conduite à tenir et qui finit par franchir le pas.
Toutes ces conduites parlent de l'acceptation ou non de la souffrance, de la validité d'un idéal, d'une révolte foncière contre le mal, de la peine de mort et... de la durée des bonnes résolutions officielles. Même si des personnages comme Grand irritent d'autant plus que l'auteur leur décerne de provocants éloges, on reste accrochés par le livre à cause de moments privilégiés : une discussion sous la lampe, une baignade en signe de l'amitié, l'attente de l'issue fatale pour un enfant qui souffre. On passe alors sur les gros traits de caricatures humaines, et on se demande comment serait lue cette oeuvre dans des pays qui attendent ou vivent le fléau.
  Alain Rotko (54 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
   Date : 1/1/2003 ajoutez votre critique

peste (La)
4 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Dans la ville d'Oran (Algérie), la peste se déclare. On ferme la ville pour éviter que la maladie se propage. Pendant des mois, les citoyens verront leur vie quotidienne transformée par cet isolement, par l'éloignement de leur famille ou d'un être aimé, et par la hantise de cette maladie qui frappe aveuglément, jour après jour, les citoyens et citoyennes de tous les quartiers.
Ce qui frappe dans le récit de Camus, c'est l'absence d'extraordinaire. L'absence de lyrisme, l'absence de spectaculaire, l'absence de cataclysmique - malgré le titre -, l'absence d'héroïsme - au sens traditionnel. Au cœur de l'histoire, le docteur Rieux, qui fait de son mieux, luttant contre une maladie qui s'avère généralement la plus forte; il accomplit simplement ce qu'il sait être son devoir.
La peste a bouleversé la vie des gens, mais au fond, on peut se demander si la vie avait plus de sens avant elle ou en aura moins après. Cet événement exceptionnel a momentanément changé les éclairages. Mais autant la vie continue après, autant elle continuait pendant. Car comme le dit le vieil asthmatique après la réouverture des portes : « Mais qu'est-ce que ça veut dire, la peste? C'est la vie et voilà tout. »
  François Lavallée (210 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique

peste (La)
4.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  J'ai passé mon année de première à conspuer Camus, tant la lamentable manière d'enseigner de mon prof de français tendait à nous le faire détester. Pourtant, il y a quelques jours, en cherchant un livre qui satisferait ma soif de lecture, je me suis laissé tenter par la tranche d'un livre de poche. Ce livre, c'était La peste de Albert Camus.
J'ai été contraint de maudire ce prof de français incompétent. Au lieu de confirmer ce que je pensais de Camus, j'ai eu le plaisir de me plonger dans une atmosphère vraiment particulière. La ville d'Oran, dans les années 40, se trouve coupée du monde « extérieur », la peste sévissant dans ses murs. Comme à Berlin en 1960, des familles sont déchirées. Des groupes d'individus se créent, les séparés, touristes, parents, ou simplement personnes en transit qui n'ont pu rejoindre leur famille après la fermeture des portes, et les habitants «normaux».
Ces groupes vont vivre dans la même angoisse, d'abord à la légère, puis ils prendront la terrible maladie au sérieux. Camus dépeint le sentiment de claustrophobie qui va peu à peu gagner la population oranaise. La lourdeur du climat décrite dans la roman rend moites les mains du lecteur...
A lire au plus vite !!
  Nicolas Delame-Boyer (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Albert Camus critiqué(s) sur le Guide

Cahiers Albert Camus 6
Caligula
chute (La)
chute (La)
Discours de Suède
envers et l'endroit (L')
état de siège (L')
été (L')
étranger (L')
homme révolté (L')
justes (Les)
mythe de Sisyphe (Le)
Noces
peste (La)
peste (La)
premier homme (Le)
premier homme (Le)

 

En ligne : 380 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site