Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« La vie puise dans l’écriture et les livres s’inspirent de la réalité » -- Enrique Vila-Matas
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
* 
Drood
5 étoiles

    Simmons, Dan  lister les titres de cet auteur 
  1865 : Charles Dickens se trouve dans un train qui s'apprête à franchir un pont. Quelques secondes plus tard, la locomotive déraillera et entrainera dans sa chute la plupart des wagons qui précédent celui de l'écrivain. Dickens apportera son secours aux blessés et descendra au fond du ravin. Il y rencontrera un être aussi étrange que fantomatique qui changera sa destinée : Drood. Wilkie Collins, un proche de Dickens, narrera dans les 850 pages qui suivront, les conséquences de l'accident.
L'écrivain Wilkie Collins, dont je n'avais jamais entendu parler avant d'ouvrir Drood, a bien existé. Son entrée sur Wikipédia est assez bien fournie. Curieusement, elle l'est beaucoup plus que celle de Charles Dickens.
C'est peu dire que Drood est une prouesse littéraire. C'est un véritable festival. Dan Simmons jongle admirablement avec tous les genres et bouscule les codes de la littérature sans les violer pour autant. Il innove même et invente le roman rétrofuturiste puisqu'il est sensé être écrit en 1879 pour nous, lecteurs du XXIe siècle.
Le livre commence par un tableau assez académique de la société victorienne. Il se poursuit par une descente aux enfers au sens dantesque du terme : bas fonds, crypte, murs suintants, enfants déguenillés, vieillards décharnés, coupe-jarrets, cadavres en décomposition, sectes diaboliques, opium…tous les ingrédients du genre gothique sont là.
Qui est Drood ? Un homme de chair et d'os ? Un génie du mal ? Un magnétiseur fou ? Un ancêtre du docteur Mabuse de Fritz Lang ? Un fantôme ? L'âme du petit peuple de Londres qui vit dans les profondeurs de la capitale, prêt à se révolter à chaque instant (une très brève allusion à la «première internationale» créée à Londres en 1864 est faite) ?
Petit à petit, le narrateur prend le dessus sur les événements qu'il relate. On voit le vrai visage de Wilkie Collins. Drood devient un démon intérieur. Est-ce Drood qui transforme le «bon vieux Wilkie» en monstre sanguinaire ou est-ce Collins qui crée Drood pour ne pas avoir à assumer sa propre déchéance ?
Quelle est la place de Drood dans l'esprit d'un personnage rongé par la maladie (la goutte) et l'opium qu'il absorbe de manière immodérée, en particulier sous forme de laudanum. Quelle crédibilité accorder aux propos d'un narrateur aussi délabré ? La réalité que le lecteur devinera derrière les délires de Collins n'en sera plus que saisissante.
Drood pourrait aussi être l'histoire de l'artiste dépeint par Aznavour dans «je me voyais déjà». Un écrivain qui enrage de vivre dans l'ombre du maître Dickens. Un écrivain détruit tant par la fascination que par la haine qu'il éprouve pour l'auteur de David Copperfield. Un écrivain convaincu de sa médiocrité et qui espère néanmoins rester dans l'Histoire en s'adressant à des lecteurs du futur.
Drood, c'est en tout cas un livre poignant qui me marquera durablement.
  Charles (25 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Roman historique TOP
   Date : 11/11/2011 * nouveauté * ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Dan Simmons critiqué(s) sur le Guide

amour, la mort (L')
Dan Simmons, l'auteur
Drood
échiquier du mal (L')
échiquier du mal (L')
épée de Darwin (L')
feux de l'Eden (Les)
fils des ténèbres (Les)
homme nu (L')
Hypérion (série)
Hypérion, tome 1
Hypérion, tome 2 - La chute d'Hypérion
Hypérion, tome 3 - Endymion
Hypérion, tome 4 - L'éveil d'Endymion
Hypérion, tome 1
Ilium
larmes d'Icare (Les)
Nuit d'été
Styx coule à l'envers (Le)

 

En ligne : 530 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site