Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Il faut être seul pour lire une page que l'on aime » -- Henri Lacordaire
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Michael Tolliver est vivant
4 étoiles

    Maupin, Armistead  lister les titres de cet auteur 
  Après plus d'une décennie d'attente, le septième et dernier tome des Chroniques de San Francisco vient de paraître. Ce dernier tome pouvait-il être à la hauteur de l'attente?
L'auteur nous fait retrouver les personnages de Barbary Lane; chacun a suivi sa voie et c'est Michael qui devient le personnage central de cet épisode; malgré sa séropositivité Michel est toujours vivant et s'est marié au Canada avec le jeune Ben ( Micheal est certainement le personnage qui ressemble le plus à Armistead qui arborait fièrement son alliance sur un plateau de la TV française cette semaine et qui dédicace ce dernier opus à son mari chéri).
On retrouve l'ambiance de la communauté de San Francisco, l'humour est toujours présent mais le sujet est plus grave; Michael a vieilli, s'est assagi et aspire à une certaine stabilité dans son couple (bien que lui et son petit mari se livrent à une partie à trois relativement détaillée et hot!). Il se trouve également au centre d'un dilemme, puisque au même moment sa famille de sang et sa famille de coeur ont besoin de lui!
Le ton est moins vif, même si les rebondissements dont l'auteur a le secret surprennent toujours le lecteur et lui laisse plusieurs fois le sourire aux lèvres.
Armistead Maupin égratigne au passage la politique américaine et George Bush en particulier (« Irwin, comme George W. Bush ont prouvé que même des nuls de chez nuls pouvaient réussir. »). Il s'attaque aussi aux mouvements intégristes de la religion chrétienne qui prospèrent aux USA.
La culture, principalement cinématographique, de l'auteur transparaît pratiquement dans chaque paragraphe; il explique dans la bouche de son personnage Michael que c'est aussi une façon de transmettre son époque à celui qui ne l'a pas vécue.
La lecture de ce titre m'a donné envie de relire la série entière et de retrouver plus longuement Madame Madrigal qui est certainement le plus beau personnage de la série!
  Christelle Divry (15 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
Édition : Editions de l'olivier, ISBN : 9782879294827
   Date : 4/1/2008 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Armistead Maupin critiqué(s) sur le Guide

Chroniques de San Francisco (série)
Chroniques de San Francisco, tome 1
Chroniques de San Francisco, tome 2 - Les nouvelles chroniques de San Francisco
Chroniques de San Francisco, tome 2 et 3
Chroniques de San Francisco, tome 3 - Autres chroniques de San Francisco
Chroniques de San Francisco, tome 4 - Babycakes
Chroniques de San Francisco, tome 5 - D'un bord à l'autre
Chroniques de San Francisco, tome 6 - Bye-bye Barbary Lane
Maybe the moon
Michael Tolliver est vivant
Michael Tolliver est vivant
voix dans la nuit (Une)

 

En ligne : 1172 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site