Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Qui a bu, boira. Qui a lu, lira » -- Victor Hugo
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
Confessions d'un gang de filles
4.5 étoiles

    Oates, Joyce Carol  lister les titres de cet auteur 
  Alors que les gangs de garçons rivalisent autour des lycées américains, des filles normalement exclues de ce genre d'activités typiquement masculines décident de fonder leur propre gang, Foxfire. Mais Foxfire tient plus de la confrérie secrète que du gang, car dans un premier temps, ces filles réparent incognito quelques injustices envers les faibles. Ainsi, elles peignent sur la carrosserie du prof du maths : « j'enseigne les maths et titille les tétons je suis buttinger je broute les minous ».
Foxfire prend de l'ampleur, les cinq filles vont de plus en plus loin dans leur intransigeance et dans leurs « réparations ».
Ce roman est bien sûr une peinture sociale de l'Amérique capitaliste et des exclus qu'elle engendre. Joyce Carol Oates avait déjà abordé ce thème dans Man crazy à travers les dérives d'un groupe satanique.
Le roman se présente comme un journal narrant les aventures des Foxfire. L'auteur a su donner à ce journal un air d'authenticité par les procédés narratifs, le vocabulaire simple et un style malhabile qui conviennent à une jeune en rupture scolaire! Un désespoir évident se dégage de ces jeunes qui connaissent trop tôt le désenchantement!
Extrait :
« Elle pense qu'une fois - ça remonte maintenant assez loin - le père Theriault, ce prêtre défroqué, ce clochard alcoolique, assis sur son banc de parc avec ses petites jambes dont les pieds touchaient à peine le sol, a dit à une Legs Sadovsky penchée vers lui, à la fois inquiète et avide d'entendre, que nul individu ne peut remédier à l'injustice; que la terre que nous foulons est faite des os finement broyés de ceux qui, non contents de souffrir, souffrent en silence, d'une souffrance à la fois humaine et animale à laquelle nous ne supportons pas de penser alors que nous le devrions. Legs a murmuré "Mais que pouvons nous faire?" sans que le vieil homme ait paru l'entendre, occupé qu'il était à discourir sur la société, le capitalisme et sur cette malédiction consistant à voir des êtres humains se tenir mutuellement pour de la marchandise; le plus tragique étant que les hommes et les femmes non seulement s'utilisent les uns les autres comme ils le feraient avec des objets, mais qu'ils se présentent, se vendent eux-mêmes comme des objets. »
  Christelle Divry (832 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Fiction TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Joyce Carol Oates critiqué(s) sur le Guide

amour noir (Un)
Blonde
chutes (Les)
Confessions d'un gang de filles
Man crazy
Nous étions les Mulvaney
Nulle et grande gueule
Reflets en eaux troubles
Sexy
Solstice
Viol, une histoire d'amour
Zombi

 

En ligne : 2786 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site