Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

De tout et de rien
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Général : De tout et de rien
Icône du message Sujet: Expressions de l'Acadie, Belgique, France, Québec Répondre Nouveau sujet
<< Précédent Page  de 11 Suivant >>
Auteur Message
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 08 juillet 2012 à 08:09
tu écris bien, Martine, rassures toi ! c'est seulement parceque tu te sens bien, tu écris en quebecois, et j'adore !

Définition de : "Tripper" [Verbe]

Ajouté au Dico des mots le 23/06/2005

On trippe quand on comprend ce qu'on veut dire, on trouve même ça trippant, mais ç'est malheureusement complètement incompréhensible, sauf par quelqu'un dans le même état que soi (substances psychoactives...). ex: "Putain arrête de tripper tu dis de la merde!"


Tripper est tres peu utilisé en France.

Ca me fait penser à : Flipper, c'est pour "angoisser", ici....Idem chez vous, ou non ?
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7613
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 08 juillet 2012 à 08:59


On l'utilise également avec le même sens et sûrement à moins couramment que chez-vous, mais je crois que c'est surtout dû à une influence de vos expressions sur notre langage usuel.

*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13435
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 08 juillet 2012 à 10:52
Message posté par * Ça *

Message posté par Grominou2

Une expression québécoise qui ne fait aucun sens: C'est de valeur, c'est bien de valeur (prononcez «c'est bin d'valeur) = c'est dommage, c'est triste.



C'est ben d'valeur. Une expression qu'on utilise beaucoup. Parfois à l'extrême, on utilise Just to bad dans la même optique, mais en plus extrême je dirais. En tout cas, moi je le fais.



Quand j'utilise Just too bad, c'est dans le sens un peu différent de «tant pis pour lui, il a eu sa chance et n'en a pas profité...»
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 09 juillet 2012 à 00:48
en Espagne, "vale"   egal OK...

Comme quoi le mot "valeur" qui a tellement de sens moral a mes yeux est utilisé un peu n importe comment sur notre Terre
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7613
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 09 juillet 2012 à 11:50
Message posté par Grominou2

Message posté par * Ça *

Message posté par Grominou2

Une expression québécoise qui ne fait aucun sens: C'est de valeur, c'est bien de valeur (prononcez «c'est bin d'valeur) = c'est dommage, c'est triste.



C'est ben d'valeur. Une expression qu'on utilise beaucoup. Parfois à l'extrême, on utilise Just too bad dans la même optique, mais en plus extrême je dirais. En tout cas, moi je le fais.



Quand j'utilise Just too bad, c'est dans le sens un peu différent de «tant pis pour lui, il a eu sa chance et n'en a pas profité...»


Tout comme toi, mais il m'arrive de l'utiliser comme complément à la première expression.
Certains cas si appliquant parfaitement.

*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 15 juillet 2012 à 00:13
je pense itou " Eleanor)


itou" est aussi du Normand.
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 15 juillet 2012 à 13:06
"
Jean Philippe Joly
l'université veut cacher les langues d'oil pour que le français ne soit pas entaché par ces origines, c'est ridicule le premier poète français fût le Jeriais R. Wace dixit notamment V.Hugo qui fût ardent défenseur du normand!!! Elle les traite de "PATOIS" (non "pas toi" tu ne vas pas parler un sabir de bouzeux, de patauds) alors que la littérature normande a précédé la littérature française, que les écrivains normands étaient et sont toujours le plus souvent diplômés de l'enseignement supérieur. C'est le français qui est une langue d'Oil déformée et imposée à coups de règles abscons et de règle en fer. Le vocabulaire français s'appauvrit chaque jour alors que les langues d'oil possèdent un réservoir énorme, mais il ne faut surtout pas le dire. L'éducation nationale ne veut rien entendre mais à la limite on peut comprendre. Les politiques savent que défendre notre loceis ne les fera pas réélire. IL ne nous reste, à nous locuteurs, que notre volonté indéfectible! Alors que les sous tombent comme la pluie en ce moment chez les langues dites minoritaires pour le moindre bouquin, plaquette... où deux mots en corse ou en occitan se battent en duel, nous n'avons que cette pluie pour effacer nos larmes de rage. Nout' prêchi yest itou eun "patrimoine normand"!

Je n'ai pas vérifié, mais c'est sûr que l'Education Nationale ne favorise pas les langues régionales.
IP IP Noté
Muffin
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 14 août 2009 Status actuel: Inactif
Messages: 2043
Citer Muffin Réponsebullet Envoyé : 18 juillet 2012 à 11:40
Ah, un autre anglicisme québécois par Grominou dans le fil des séries tv : cancellé ! Première fois que je le vois
Crédit photo http://500px.com/robmutch
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13435
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 18 juillet 2012 à 15:05
Mince alors, je n'avais jamais réalisé que c'était un anglicisme! Mais «annuler» n'a pas tout à fait le même sens, il me semble...
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Muffin
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 14 août 2009 Status actuel: Inactif
Messages: 2043
Citer Muffin Réponsebullet Envoyé : 18 juillet 2012 à 15:54
chez nous pour les séries on dit en effet "annulé", mais je suis d'accord, ça sonne bizarre. On peut dire "déprogrammé" peut-être...
Crédit photo http://500px.com/robmutch
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13435
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 18 juillet 2012 à 19:23
Tu as raison!
Déprogrammer: Supprimer une émission de télévision, annuler un spectacle. (Hachette)
Je vais l'utiliser désormais à la place de canceller. Merci Muffin!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7613
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 18 juillet 2012 à 20:16
Message posté par Muffin

Ah, un autre anglicisme québécois par Grominou dans le fil des séries tv : cancellé ! Première fois que je le vois


Ce terme fait partie de notre langage de tous les jours. Il est très ancré dans le langage québécois et aller voir ce que j'ai trouvé à http://nouvellelanguefrancaise.hautetfort.com/archive/2012/01/17/canceller.html
<<17 janvier 2012
Canceller


Ce verbe, emprunté au latin et connu de tous ceux qui fréquentent les aéroports où s’affiche parfois le mot anglais cancelled (« annulé »), est attesté à la fin du XIIIe siècle et il est enregistré dans tous les dictionnaires des XIXe et XXe siècle, sauf dans la huitième et la neuvième éditions du Dictionnaire de l’Académie française (1932-35 et en cours de publication). Ce n’est donc pas un mot anglais, mais un motfrançais que les Anglais ont emprunté au français, grâce à quoi il a survécu, alors qu’en français, où il est resté vivant quelques siècles, il est sorti de l’usage
>> (...)

Je crois que Grominou peut continuer de l'utiliser sans gêne et à tous les temps.

http://la-conjugaison.nouvelobs.com/du/verbe/canceller.php


*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
Lord_Akhen@ton
Déclamateur
Déclamateur

Depuis le: 28 juin 2005
Pays:
France
Status actuel: Inactif
Messages: 2448
Citer Lord_Akhen@ton Réponsebullet Envoyé : 19 juillet 2012 à 00:18
Pour Denis, la question des langues régionales en France n'est plus aussi problématique qu'elle ne le fut par le passé.

La mise à l'index des langues régionales remontent à la IIIème république (1870-1940) lorsque l'état moderne français a commencé à se former réellement. Derrière cette constitution d'un état fort et surtout uni, se trouve la mouvance jacobine qui prône la souveraineté absolue de la République et une centralisation du pouvoir à Paris. Pour cela on a créé des symboles de la nation (Marianne par exemple, mais la plupart des symboles de la nation date de cette époque) mais l'on a aussi imposé aux français de tous parler le français et uniquement le français (La République une et indivisible). C'est dans le dernier quart du XX ème siècle que les régionalismes (folkloriques et linguistiques) ont véritablement fait leur retour sur le devant de la scène. Aujourd'hui non seulement il est possible d'apprendre une langue régionale à l'école, mais il est aussi possible de suivre intégralement les cours dans certaines langues régionales comme le Breton par exemple avec les écoles primaires Diwan.

Je ne sais pas de quand date le texte que tu nous as proposé Denis, si il est ancien cela pourrait se comprendre, mais sinon il manque clairement d'objectivité. Et puis dire que la langue française s'appauvrit chaque jour c'est on ne peut plus faux. Outre le fait que la francophonie est immense (nous en avons un bel exemple sur ce forum ) elle s'enrichit au contraire chaque jour un peu plus, de nouveaux mots d'une part du fait des progrès technologiques, d'autre part du fait des échanges interculturels puisque, contrairement à la situation franco-française métropolitaine, le reste de la francophonie se confond bien souvent au sein d'une mosaïque linguistique propre à la plupart des pays du monde. Si l'on ne prend que les exemples européens, les Suisses ont un français en contact avec deux autres langues (l'allemand et l'italien)tout comme les belges (l'allemand et le flamand). Dans les DOM-TOM le français est au contact de nombreuses langues locales, tout comme en Afrique. Au Canada la langue française côtoie bien sûr l'anglais mais aussi les langues locales des descendants des "premiers-nés".

Au début des années 50 en Bretagne, si les enfants s'avisaient de parler breton à l'école le professeur leur baissait le pantalon et leur plongeait le derrière dans une bac d'eau froide (témoignage familial). C'est heureusement une période révolue tant pour la méthode pédagogique que pour son objet. On ne changera pas le passé, mais le présent est plus satisfaisant.

Lord_Akhen@ton
IP IP Noté
Muffin
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 14 août 2009 Status actuel: Inactif
Messages: 2043
Citer Muffin Réponsebullet Envoyé : 19 juillet 2012 à 08:36
*Ca* c'est intéressant ce que tu as trouvé, en plus je crois que "cancelé" n'est pas un cas isolé, beaucoup de mots finalement font des apparitions/disparitions dans la langue, c'est ce qui montre que c'est une langue vivante, en plus des régionalismes qui la caractérisent...

Cela dit je n'utilisais pas "anglicisme" dans un sens péjoratif.

Très insructif ce que tu dis Lord à propos du folklore, je comprends maintenant pourquoi j'aime en particulier le XIXème siècle et le début du XXème : j'adore le folklore
Crédit photo http://500px.com/robmutch
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13435
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 19 juillet 2012 à 14:43
Message posté par * Ça *

Message posté par Muffin

Ah, un autre anglicisme québécois par Grominou dans le fil des séries tv : cancellé ! Première fois que je le vois


Ce terme fait partie de notre langage de tous les jours. Il est très ancré dans le langage québécois et aller voir ce que j'ai trouvé à http://nouvellelanguefrancaise.hautetfort.com/archive/2012/01/17/canceller.html
<<17 janvier 2012
Canceller


Ce verbe, emprunté au latin et connu de tous ceux qui fréquentent les aéroports où s’affiche parfois le mot anglais cancelled (« annulé »), est attesté à la fin du XIIIe siècle et il est enregistré dans tous les dictionnaires des XIXe et XXe siècle, sauf dans la huitième et la neuvième éditions du Dictionnaire de l’Académie française (1932-35 et en cours de publication). Ce n’est donc pas un mot anglais, mais un motfrançais que les Anglais ont emprunté au français, grâce à quoi il a survécu, alors qu’en français, où il est resté vivant quelques siècles, il est sorti de l’usage
>> (...)

Je crois que Grominou peut continuer de l'utiliser sans gêne et à tous les temps.

http://la-conjugaison.nouvelobs.com/du/verbe/canceller.php



Ah merci, Ça! Alors je ne vais pas me gêner. Déprogrammer fait un peu trop robot à mon goût!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 21 juillet 2012 à 00:44
Lord, tu me fais penser à un jeune homme très savant de forum.fr !
Le texte est contemporain et écrit par un Normand érudit mais assez chauvin, qui pense à juste titre que le Normand ne se développe pas aussi vite que nos voisins bretons dont nous sommes un peu jaloux (musique, langue régionale) il faut l'avouer. Depuis le 1100 eme anniversaire de la création du duché quasi indépendant normand (911), le régionalisme se développe un peu :

http://normanring.wifeo.com/

http://normandie-heritage.com/spip.php?rubrique68

IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7613
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 21 juillet 2012 à 06:56
Message posté par Muffin

*Ca* c'est intéressant ce que tu as trouvé, en plus je crois que "cancelé" n'est pas un cas isolé, beaucoup de mots finalement font des apparitions/disparitions dans la langue, c'est ce qui montre que c'est une langue vivante, en plus des régionalismes qui la caractérisent...

Cela dit je n'utilisais pas "anglicisme" dans un sens péjoratif.

Très insructif ce que tu dis Lord à propos du folklore, je comprends maintenant pourquoi j'aime en particulier le XIXème siècle et le début du XXème : j'adore le folklore


J'espère que tu n'as pas perçu mon message comme un reproche. Tel n'était pas du tout le cas. Je sais bien que ton commentaire n'était en rien péjoratif. Depuis le temps que tu fréquentes le forum, on a eu le temps de se connaître un peu plus et nous savons comment tu es respectueuse face à nos différences.

En fait, j'ai cherché sur le terme parce que jamais je ne m'étais questionné à son sujet. Il fait tellement partie de notre vocabulaire et j'étais curieuse et un peu frustrée je dois le dire, de ne m'être jamais questionnée sur son cas. Et comme à toutes les années, plusieurs anglicismes s'ajoutent à la longue liste des mots admis au dictionnaire Larousse, j'espérais que ce soit son cas.


*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
lisamafa
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 23 mai 2012
Pays:
Autre
Status actuel: Inactif
Messages: 165
Citer lisamafa Réponsebullet Envoyé : 21 juillet 2012 à 08:27
Message posté par * Ça *



Ce terme fait partie de notre langage de tous les jours. Il est très ancré dans le langage québécois et aller voir ce que j'ai trouvé à http://nouvellelanguefrancaise.hautetfort.com/archive/2012/01/17/canceller.html
<<17 janvier 2012
Canceller


Ce verbe, emprunté au latin et connu de tous ceux qui fréquentent les aéroports où s’affiche parfois le mot anglais cancelled (« annulé »), est attesté à la fin du XIIIe siècle et il est enregistré dans tous les dictionnaires des XIXe et XXe siècle, sauf dans la huitième et la neuvième éditions du Dictionnaire de l’Académie française (1932-35 et en cours de publication). Ce n’est donc pas un mot anglais, mais un motfrançais que les Anglais ont emprunté au français, grâce à quoi il a survécu, alors qu’en français, où il est resté vivant quelques siècles, il est sorti de l’usage
>> (...)

Je crois que Grominou peut continuer de l'utiliser sans gêne et à tous les temps.




En catalan "cancel.lar" est un verbe usuel pour dire annuler . Comme le catalan descend directement du latin....

Sur ce forum par exemple, quand je clique pour rentrer un lien URL, une fenêtre s'ouvre qui me demande d'entrer l'adresse et j'ai ensuite le choix sur 2 boutons: "d'accord" ou "cancel.la"

Du coup je vais me faire un plaisir moi aussi d'utiliser canceller en français!!!


!!*!!
IP IP Noté
lisamafa
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 23 mai 2012
Pays:
Autre
Status actuel: Inactif
Messages: 165
Citer lisamafa Réponsebullet Envoyé : 21 juillet 2012 à 08:34
Message posté par denis76

"

Je n'ai pas vérifié, mais c'est sûr que l'Education Nationale ne favorise pas les langues régionales.


tout à fait d'accord et c'est une enseignante en classe bilingue qui le pense....
Mais comme le dit Lord, l'époque ou l'on nous tapait sur les doigts avec une règle quand on nous entendait parler en langue régionale est révolue. (Elle n'est juste plus necessaire )
!!*!!
IP IP Noté
Taffy
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 mars 2012 Status actuel: Inactif
Messages: 3605
Citer Taffy Réponsebullet Envoyé : 21 juillet 2012 à 22:54
Lorsqu'un membre québecois utilise un mot/espression inconnu des français d'Europe, ça ne veux pas obligatoirement dire que c'est du québec et que tout les québecois l'utilise.

Plusieurs personne invent elles-même leurs propres mots!
Donc beaucoup de mots rapporter ici sont loin d'être utiliser au Québec.
De plus, il y a des expressions propre à chaque région, et inconnu aux autres.

Ainsi, il y a plein de mots supposément québecois que je n'ai jamais entendu.
Et j'imagine que c'est la même chose de votre côté de l'Atlantique?
Par exemple, j'imagine que 'Zik et keuf ne sont probablement pas dit par la majorité de la population?

Pour revenir sur Denis, qui m'a cité, le mot ''pogne'' (ou ''pogné'') veut aussi dire autre chose.

ex:
Tu pogne pas mal ces temps-ci avec les filles.
= Il a du succès chez les filles, donc réussis avoir beaucoup d'aventures (s'il le veux ou sinon les filles le drague).

En général, comme tu en as déduis, on utilise pogne pour dire ''attraper''.

J'ai pogné un poisson = J'ai attraper un poisson.

ou pogne moi le coffre à outil= PREND le coffre à outil.

IP IP Noté
<< Précédent Page  de 11 Suivant >>
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.109 secondes.