Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Critiques
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Critiques
Icône du message Sujet: L'Orphéon - 15 minutes __ Patrick SENÉCAL Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
immortel
Orateur
Orateur

Depuis le: 04 mars 2013
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 162
Citer immortel Réponsebullet Sujet: L'Orphéon - 15 minutes __ Patrick SENÉCAL
    Envoyé : 21 mars 2013 à 07:09
L'Orphéon - 15 minutes - Premier étage



ISBN Papier - 9782896494132
ISBN électronique (Le Coffret) - 9782896495207


HISTOIRE
---------------
5 auteurs québécois écrivent chacun une histoire qui se passe dans le même immeuble imaginé L'Ophéon. Les personnages se croisent, discutent...

15 minutes est l'histoire de Jean Hétier alias Jonny Net qui a parti son entreprise qui consiste à développer des concepts afin que les gens se fassent remarquer sur YOUTUBE. Il est honteux de sa profession mais ça fonctionne bien et, un jour, l'Intelligence entre dans son bureau pour lui demander de créer une vidéo qui pourra l'aider...

Critique
---------------
Je dois avouer que je ne suis pas du tout objectif. J'adore le style d'écriture de Patrick Senécal et même ses livres que j'ai un peu moins aimé, je les ai toujours dévoré.

J'ai beaucoup aimé cette histoire, elle est simple et très divertissante mais, ce qui en fait quelque chose de particulier, est que, contrairement à toutes les autres histoires que j'ai lu de M. Senécal, il n'y a aucun "gore" et aucun meurtre.

Je trouve le concept de "L'Orphéon" vraiment passionnant. L'idée est originale et ça va me permettre de découvrir des auteurs que je ne connais pas.

NOTE
---------
5/5
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 21 mars 2013 à 07:34


C'est sûr que ça m'intéresse un peu plus.
J'ai cessé de lire du Senécal après avoir terminé Le Vide. Et pourtant j'avais commencé avec Sur le seuil qui ne faisait pas dans la dentelle et j'avais réellement adoré ma lecture. L'intensité dans le récit.

Ça ne m'a pas empêché d'arrêter de lire ces oeuvres car je n'y voyais qu'une surenchère d'atrocités. J'en ai comme eu ma dose, disons.
Mais j'aime encourager et lire nos auteurs. Du moins, continuer avec ceux que je lis déjà et les suivre le plus longtemps possible.

Heureux hasard, hier en cherchant tout autre chose, je suis tombée sur un article de 2012 présentant les auteurs participant et leur projet.
Un projet collectif un peu comme un recueil, mais en 5 petits livres séparés. C'est ça?
Sait-on pourquoi ce titre? À lire une présentation sur le sujet, ça m'a rappelé l'oeuvre d'un auteur québécois où plusieurs personnages évolues dans un même édifice à l'atmosphère lourde. Oeuvre dont ma mémoire me fait faux bond pour me souvenir et du titre, et du nom de l'auteur.
Mais dans cette histoire les personnages étaient plus liés que l'on croit.

Est-ce que chaque histoire de L'Orphéon, même représentant un étage individuel chacune, sont reliées ensembles par un élément du récit, et pas seulement comme deux nouvelles distinctes d'un même recueil?


Merci Immortel, pour cette présentation du premier étage de L'Orphéon.




*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
immortel
Orateur
Orateur

Depuis le: 04 mars 2013
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 162
Citer immortel Réponsebullet Envoyé : 21 mars 2013 à 10:44
Allo,

Si tu as aimé Patrick Senécal mais pas le "gore" de ces oeuvres, tu vas certainement aimer celui-ci.

***************
Un projet collectif un peu comme un recueil, mais en 5 petits livres séparés. C'est ça?

Exact, chaque auteur possède un étage de l'immeuble.

***************
Sait-on pourquoi ce titre?

J'en ai aucune idée.

***************
Est-ce que chaque histoire de L'Orphéon, même représentant un étage individuel chacun, sont-elle reliées ensemble par un élément du récit et pas seulement comme deux nouvelles distinctes d'un même recueil?

Les personnage se croisent et certains se fréquentent mais il ne semble pas y avoir plus de lien que ca. J'ai commencé le 2ième étage et l'histoire commence avant celle de "15 minutes". (du moins le début de l'histoire)
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13547
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 21 mars 2013 à 15:36
Je pensais que L'Orphéon était le nom de l'immeuble, mais je ne sais pas d'où me vient cette notion, puisque je ne l'ai pas lu...

L'idée est intéressante, en tous cas!

*Ça*, l'autre roman dont tu parles me dit quelque chose, il n'y a pas un film qui en a été tiré?
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 21 mars 2013 à 15:39


En fait ce n'est pas que je n'aime pas le gore. J'étais plutôt disons, arrivée à saturation.
Je supporte le gore, du moins jusqu'à un certain degré, tant que ça ne m'apparaît pas trop gratuit.
Malheureusement, j'ai tellement eu l'impression que l'écriture de Patrick Senécal tournait en rond tout en s'enfonçant dans le plus sordide possible. Je serais vraiment heureuse de relire cet auteur que je trouve très sympathique et près de ses lecteurs.

Je vais voir. Comme j'ai reçu des cartes cadeaux dernièrement, peut-être me laisserais-je tenter Ou peut-être que je vais passer par la bibliothèque.




*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
immortel
Orateur
Orateur

Depuis le: 04 mars 2013
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 162
Citer immortel Réponsebullet Envoyé : 21 mars 2013 à 18:11
Grominou, tu as entièrement raison, le nom de l'immeuble s'appelle bien L'Orphéon.
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 21 mars 2013 à 21:42
Message posté par Grominou2

Je pensais que L'Orphéon était le nom de l'immeuble, mais je ne sais pas d'où me vient cette notion, puisque je ne l'ai pas lu...

L'idée est intéressante, en tous cas!

*Ça*, l'autre roman dont tu parles me dit quelque chose, il n'y a pas un film qui en a été tiré?



Un film ou plutôt téléfilm je crois, mais je ne suis certaine de rien. Je croyais que le titre était La Ménagerie, mais ça ne semble pas être ça.

Si mes souvenirs sont exacts, l'acteur principal en était Dupéré ou Dupire. Un nom comme ça.
Ça reviens tranquillement, c'est Serge Dupire. Je vais voir sur le net.

J'ai trouvé c'était La Conciergerie. Est-ce que ça te rappelle quelque chose?




*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 21 mars 2013 à 21:54


Le coffret de l'Orphéon version numérique me tente beaucoup, mais j'hésite tout de même à miser près de 50$ sur des livres sans savoir si le genre pourrait me plaire.

Je viens de vérifier et le coffret n'est pas offert en version numérique dans le catalogue de la BANQ.

Il semble disponible à la vente en numérique, au coût de 49,99$. Le prix est le double pour la version papier.
Je vais y penser encore avant de faire un move quelconque.






*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13547
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 22 mars 2013 à 00:09
Ah oui c'est ça, La conciergerie!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
le guide
Admin
Admin
Image
Responsable du Forum
Depuis le: 01 octobre 2003 Status actuel: Inactif
Messages: 830
Citer le guide Réponsebullet Envoyé : 06 avril 2013 à 07:50
Message posté par * Ça *



Le coffret de l'Orphéon version numérique me tente beaucoup, mais j'hésite tout de même à miser près de 50$ sur des livres sans savoir si le genre pourrait me plaire.

Je viens de vérifier et le coffret n'est pas offert en version numérique dans le catalogue de la BANQ.

Il semble disponible à la vente en numérique, au coût de 49,99$. Le prix est le double pour la version papier.
Je vais y penser encore avant de faire un move quelconque.


50! wow, on dirait que des fois les maisons d'édition comprenne pas c'est quoi l'édition numérique... ils auraient pu faire un coup de marketing vraiment génial en poussant les livres partout à disons 2.99... les livres auraient obtenue un bien plus grand succès.... mais bon, y a pas toujours des marketteux pour aider dans des décissions comme celle-là.
IP IP Noté
immortel
Orateur
Orateur

Depuis le: 04 mars 2013
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 162
Citer immortel Réponsebullet Envoyé : 06 avril 2013 à 09:42
Oui mais c'est quand même 50% du prix du livre papier. Je trouve ca déjà bon.
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 06 avril 2013 à 13:18


Message posté par le guide



50! wow, on dirait que des fois les maisons d'édition comprenne pas c'est quoi l'édition numérique... ils auraient pu faire un coup de marketing vraiment génial en poussant les livres partout à disons 2.99... les livres auraient obtenue un bien plus grand succès.... mais bon, y a pas toujours des marketteux pour aider dans des décissions comme celle-là.


En fait la version numérique en coffret est de près de 50$, mais si on achète les livres à l'unité, le prix est de 14,99$ chaque, donc près de 75$ pour l'équivalent du coffret numérique.
Pour la version papier, le coffret ne semble pas disponible. Seulement possible d'acheter individuellement les cinq livres au coût unitaire de 19,95$, ce qui nous rapproche beaucoup du 100$.


Message posté par immortel

Oui mais c'est quand même 50% du prix du livre papier. Je trouve ca déjà bon.


C'est vrai que prit comme ça la différence est appréciable, surtout si on compare avec l'écart habituel entre les deux formats.
Par contre, tout aussi vrai que ça demeure assez dispendieux tout de même. Si on rassemble les livres, on parle de l'équivalent d'un volume de quoi? approximativement 700 pages? pour un prix de 50$. En général, on paie un grand format d'un auteur très connu du genre Stephen King environ 40$.
À la décharge du format papier des cinq livres totalisant L'Orphéon, la couverture semble rigide. Ce qui dans mon livre à moi, lui donne une plus value. Est-ce que je me trompe?



*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 06 avril 2013 à 13:20

Finalement je viens de voir que les livres papier sont dans l'inventaire de la bibliothèque. Je me suis inscrite dans la liste pour lire les deux premiers.

Si je suis chanceuse, je devrais pouvoir les lire dans quelques semaines.



*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
immortel
Orateur
Orateur

Depuis le: 04 mars 2013
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 162
Citer immortel Réponsebullet Envoyé : 06 avril 2013 à 18:34
Message posté par * Ça *




C'est vrai que prit comme ça la différence est appréciable, surtout si on compare avec l'écart habituel entre les deux formats.
Par contre, tout aussi vrai que ça demeure assez dispendieux tout de même. Si on rassemble les livres, on parle de l'équivalent d'un volume de quoi? approximativement 700 pages? pour un prix de 50$. En général, on paie un grand format d'un auteur très connu du genre Stephen King environ 40$.
À la décharge du format papier des cinq livres totalisant L'Orphéon, la couverture semble rigide. Ce qui dans mon livre à moi, lui donne une plus value. Est-ce que je me trompe?


Je trouve que c'est difficile de mettre un prix sur un livre et les livres québécois sont souvent plus coûteux que d'autres. Notre marché est plus limité et il y a très peu d'auteur qui vivent de leur plume.
Les livres électroniques ont l'avantage de ne coûter presque rien. Une fois que le premier est fait, tous les autres ne coûtent rien.
Si les livres électroniques étaient à 5$ par exemple, est-ce que les distributeurs en vendraient plus? Où est l'équilibre entre le prix que les consommateurs sont prêts à payer et le profit que les compagnies convoitent?

Pour ce qui est de l'Orphéon, tu as raison, c'est plus coûteux qu'un Stephen King et ce que je trouve encore plus dommage est qu'ils ont triché en mettant une grosse police de caractère donc un livre de 200 pages en fait peut être 120-150 en réalité.
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.109 secondes.