Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Critiques
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Critiques
Icône du message Sujet: J'étais Dora Suarez __ Robin Cook Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Sujet: J'étais Dora Suarez __ Robin Cook
    Envoyé : 07 avril 2009 à 05:49

J’étais Dora Suarez

Un roman en deuil



Éditions Rivages / Thriller Parution Avril 1990
Imprimé en France
253 pages
I.S.B.N. 2-86930-335-1
Titre original : I was Dora Suarez
Traduit de l’anglais par Jean-Paul Gratias



En quatrième de couverture les pensées de l’auteur :
« Dans le roman noir, c’est la mort de l’autre qui essaie de vous détruire; et c’est cela qui donne parfois de la tendresse à notre écriture, bien que la tendresse arrive presque toujours trop tard. Et pourtant, l’amour est si réel quand l’écriture est bonne que vous croyez pouvoir pratiquement l’atteindre et le toucher, de la même façon que vous embrasseriez l’épaule de votre compagne dans l’obscurité. L’écrivain de romans noirs n’a qu’une seule terreur vis-à-vis de l’amour, et c’est, bien sûr, celle de le perdre...

...S’il est vrai que parfois j’entre en désespoir (et c’est vrai), c’est le défi du roman noir tel que je le vois. Je peuple mes livres de gens gaspillés qui ne comprennent pas pourquoi ils doivent descendre la pente sans même une plainte. Mes livres sont pleins de gens qui, sachant qu’ils ont été abandonnés par la société, la quittent d’une façon si honteuse pour elle qu’elle ne fait jamais mention d’eux.
Et c’est pourquoi J’étais Dora Suarez n’est pas seulement un roman noir, et qu’il va encore plus loin, pour devenir un roman en deuil.»
__ Robin Cook

Résumé :
Une jeune prostituée londonienne est massacrée de façon particulièrement horrible. L’inspecteur chargé de l’enquête et torturé par ses propres démons, promet à la défunte de trouver le coupable et de le faire payer.

Mon résumé succinct ne reflète pas réellement toute la charge de tension et de sordide de l’histoire.
Personnellement je n’ai pas été transcendé par « J’étais Dora Suarez » de Cook, tout comme je ne l’avais pas été par « 1974 » de David Peace.
Si le personnage principal de « 1974 » souffrait énormément de nombrilisme ainsi que d’une forte tendance à l’auto flagellation, celui du roman de Robin Cook se vautre littéralement dans le masochisme moral.
Ce livre est une véritable descente en apnée et j’ai manqué de souffle. Pas pour le terminer, mais pour l’apprécier. Faut croire que j’ai pas le coffre pour. Je suis consciente qu’il est probable que tous ces horribles tableaux étalés en mots, le soient juste trop pour que je puisse leur accréditer une forme d’intérêt, donc de beauté.
Je suis convaincue que ce roman ne peut être lu par tout le monde. Roman trop endeuillé pour ma part.




** 3 ans plus tard **

Au moment où j'ai lu ce livre, je ne lui attribuais que 2 étoiles. Avec le recul, je me juge un peu sévère, car le livre crée tout de même un intérêt certain. Un besoin d'aller voir tout au bout de la profondeur malsaine du personnage. Ou serait-ce qu'avec le temps et les lectures, on en vient à voir d'un autre oeil ses charges coup de poing contre une société décadente



ATTENTION ! Ce qui suit dévoile beaucoup. Je mets donc en blanc pour ceux qui ne voudraient pas trop en savoir.

Voici des points relevés qui complètent ma critique du bouquin :
-     Un début très fort en tension. Une scène qui n’en finit plus de s’étendre en détails crus et horribles.
-     La folie du meurtrier très crédible. Tant qu’à être fou, autant bien l’être !
-     Le rapprochement entre les 2 meurtres, selon moi le fil est plus que ténu. Peu crédible, peu réaliste il me semble, d’échafauder une théorie reliant 2 meurtres, aussi vite et avec si peu d’éléments.
-     Les détails du sordide très (trop ?) appuyés. Tellement que ça devient difficile d’y croire. Mais il est vrai que parfois on reste surpris et incrédule devant des aberrations commises par le genre humain.
-     « La voix » hors champ manque de tonus, de conviction pour qu’on croie à son grade.
-     Pèche par faiblesse sur la logistique de l’enquête. Tout le jus semble avoir été mobilisé par l’introspection de certains personnages.




*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
annalekt
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 juillet 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 6994
Citer annalekt Réponsebullet Envoyé : 07 avril 2009 à 10:51
bonsoir,je ne connaissai pas ce titre de robin cook,merci,bonne soirée.
Un clown,c'est toujours triste.
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 07 avril 2009 à 16:49
Message posté par annalekt

bonsoir,je ne connaissai pas ce titre de robin cook,merci,bonne soirée.


Attention Annalekt.
Tu penses peut-être à son homonyme américain.
Le Robin Cook dont je parle était britannique.

Voir la page dédiée sur le site de Wikipédia, pour une idée de sa bibliographie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Robin_Cook_(%C3%A9crivain_britannique)


*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
annalekt
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 juillet 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 6994
Citer annalekt Réponsebullet Envoyé : 08 avril 2009 à 03:03
bonjour *ça*,merci pour tout ce que tu fais pour moi,tu es tres gentille avec moi.bonne journée.
Un clown,c'est toujours triste.
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.203 secondes.