Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

La Vipère __ Guy DES CARS

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Critiques
Description du Forum: Vous déposez vos critriques ici et nous en discutons!
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=6100
Date: 15 avril 2024 à 12:02
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: La Vipère __ Guy DES CARS
Posté par: denis76
Sujet: La Vipère __ Guy DES CARS
Posté le: 17 février 2016 à 01:28
Espionnage. Flammarion. 1969. 361 pages.



4è DE COUVERTURE :

Le Grand Monde se terminait sur la disparition, en Chine, de l'agent secret Serge Martin et de Ngô Thi Mai Khanh.
Lorsque Serge Martin ayant échappé à la « révolution culturelle a surgit' à Macao, il est loin de se douter que c'est encore la Chine qu'il va affronter à Paris en la personne de son ennemie mortelle. Celle-ci préside chaque soir avec une grâce exquise aux destinées du restaurant La lampe de jade mais est, en fait, l'un des plus dangereux agents de propagande du gouvernement de Pékin. Entre la Vipère - la cruauté et le pouvoir de dissimulation de Ngô Thi Mai Khanh sont exemplaires - et Serge Martin, non moins retors et machiavélique, la lutte sera terrible. D'autant plus terrible que sa mission va permettre à l'agent français d'assouvir une vengeance : il y a quelques années, en Orient, la « Vipère » a fait assassiner, son meilleur ami. Pour triompher, Serge Martin ne craindra pas de recourir au, plus inhumain des chantages...
Une fantastique aventure où les lecteurs du Grand Monde retrouveront toute la maîtrise de Guy des Cars.

MES IMPRESSIONS :

Espionnage.
Macao, 1969. L'agent français des SR Serge Martin est rapatrié de Chine pour démanteler un réseau qui paye des agitateurs français, afin de déstabiliser le régime et organiser la "révolution culturelle" chinoise à l'échelle mondiale.
Au centre du système se trouve l'agent double Ngo Thi Maï Khanh, chinoise intelligente surnommée "la vipère".

Le scénario est intéressant, je ne savais pas que la Chine avait payé des agitateurs pour exacerber le régime gaullien en mai 68. (Vrai ? faux ?)
Plans, manipulations, machinations sont au rendez vous. L'analyse des personnages est bien montée.
Ce livre est la suite d'un autre, mais peut se lire seul.

Mais la présentation est très lente, le style "fleuri-poète-chinois" est lassant, l'écriture est datée "guerre froide", on a affaire à un James Bond assez vantard que j'adore au cinéma, mais qui passe moins bien en livre.
3 étoiles.




Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info