Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Critiques
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Critiques
Icône du message Sujet: Les dieux du verdict __ Michael CONNELLY Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6872
Citer denis76 Réponsebullet Sujet: Les dieux du verdict __ Michael CONNELLY
    Envoyé : 08 novembre 2015 à 13:47
2013, trad. 2015, Calmann-Lévy..453 pages.
Thriller juridique.



4è DE COUVERTURE ;
« Michael Connelly abat le
marteau de la justice avec une
puissance sans équivoque.»
New York Times

Après avoir perdu son élection au poste de procureur, l’avocat Mickey Haller est au plus bas. Son ex s’est éloignée de lui et sa fille ne lui parle plus-: elle lui reproche d’avoir fait libérer un alcoolique qui s’est aussitôt empressé de prendre le volant et de tuer une mère et sa fille. Mais un jour, il reçoit un texto de son assistante-: appelle-moi – 187. 187 étant le code pour «-meurtre-», Haller sait qu’il va devoir se remobiliser pour défendre l’accusé. Mais la victime, Gloria Dayton, est une ancienne prostituée que Mickey aimait beaucoup et qu’il pensait avoir aidée à rentrer dans le droit chemin. Découvrir qu’elle l’a dupé en continuant de se prostituer et imaginer que c’est peut-être lui qui l’a mise en danger le met rapidement sous pression. Sans compter que certains personnages qui devraient faire respecter la loi se montrent violents et malhonnêtes. Ils n’apprécient pas qu’Haller se mêle de leurs affaires. Hanté par les fantômes de son passé, l’avocat devra travailler sans relâche et user de tous ses talents pour résoudre l’affaire.

MES IMPRESSIONS :
D'abord, ce livre n'est pas un Harry Hieronymus Bosch, l'inspecteur cher à mon cœur.
C'est un Michael Haller ("La défense Lincoln"), l'avocat demi frère de Harry.
Mais Mickey, par ce livre, m'est devenu pratiquement aussi cher que Harry : ses réparties et ses démêlées avec sa fille de 16 ans (idem moi) m'attendrissent tout autant que Bosch.
Simplement, au lieu d'être un thriller policier, nous avons un thriller juridique, et, bien que je m'ennuie un peu au début, ça devient passionnant au milieu du livre, quand le procès du mac numérique commence : c'est alors un vrai Perry Mason, un vrai John Grisham !

L'ex-prostituée qu'il a envoyé à Hawaï, Gloria, est assassinée à L.A.
Qui avait intérêt à se qu'elle se taise ?
Moya, le dealeur ? Fulgoni, l'avocat radié ? Lakford, l'enquêteur, ex-flic LAPD ? ou l'agent fédéral Marco de la drogue, de la DEA ?
4 étoiles et demi.

IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 08 novembre 2015 à 14:26


J'avais bien aimé son personnage de Mickey Haller qui m'avait paru moins sombre et torturé que Hieronymus. Je l'avais trouvé plus dynamique et ça changeait le mal de place.
J'espère qu'il est toujours sur la même lancée, car je trouve que les auteurs ne lâchent pas souvent le morceau quand ils trouvent un schéma gagnant. Il me semble que ça devient lourd un peu tous ces personnages récurrents que l'on dirait tirés d'un moule quasi identique.
Faut pas s'y tromper là! J'aime.
Mais j'aime bien qu'on évolue et que parfois un petit souffle d'air frais fasse une petite trouée dans tout le trop plein de noir.

Bien oui, c'est la fille qui aime le très noir qui dit ça. Faut croire que j'évolue moi aussi.





*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6872
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 08 novembre 2015 à 23:42
Dans le procès, il a affaire à forte partie, mais il tisse sa toile comme un joueur d'échecs.

J'aime bien que Connelly garde ses personnages. Dans la vraie vie, les gens évoluent, mais gardent leur caractère.
Il évolue : il tombe amoureux. Est ce que ça va durer ?
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.221 secondes.