Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Critiques
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Critiques
Icône du message Sujet: La Fille du train __ Paula HAWKINS Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
immortel
Orateur
Orateur

Depuis le: 04 mars 2013
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 162
Citer immortel Réponsebullet Sujet: La Fille du train __ Paula HAWKINS
    Envoyé : 31 octobre 2015 à 13:44


Catégorie : Romans Policiers
Date de parution : mai 2015
Éditeur : SONATINE EDITIONS
Pages :     528
ISBN :     9782355843136 (2355843139)

Histoire
**************
Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu...

Critique
**********
Comment commencer? Ce livre n'est pas mauvais mais ne m'a tout simplement pas du tout accroché. Je ne sais pas si c'est parce que le livre précédent était avec des personnages où ils ont vécu plusieurs désillusions... Mais celui-ci est avec le même type de personnage.
L'histoire de Rachel est tout simplement pathétique. Elle est alcoolique, elle a pris beaucoup de poids dans les dernières années et ne s'est jamais remise de sa séparation avec son ex. Bref, une femme vivant des moments difficiles et étant sur la pente descendante jusqu'au moment où Megan (alias Jess) disparaît. Tout au long de l'histoire, je ne souhaitais qu'une chose, que cette pauvre femme puisse retrouver la force intérieure qui va l'aider à surmonter ses démons.
Malgré le type d'histoire qui ne m'accroche pas du tout habituellement, je me suis laissé prendre par l'auteure. Elle a une très belle plume et j'ai dévoré les derniers chapitres.
Si vous aimez les livres où le tout se joue plus sur le psychologique que les frissons et l'action, je vous le recommande sinon, c'est un bon divertissement sans plus.

IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 08 novembre 2015 à 14:19


Ton commentaire refroidit un peu mon désir de le lire, mais je demeure encore un peu intéressée.
Je le garde donc en note tout de même. Peut-être qu'un oeil féminin aura une toute autre appréciation du bouquin.







*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
Lélia
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 28 mai 2008 Status actuel: Inactif
Messages: 1550
Citer Lélia Réponsebullet Envoyé : 08 novembre 2015 à 15:25

Voilà en copié-collé mon avis mis sur le fil "dernier livre lu" du 8 août dernier.


On en parle énormément, du premier roman de cette auteure anglaise.   Les droits du livre sont déjà achetés par SPIELBERG soi-même et Stephen KING lui a dédié la critique suivante: "Un suspens formidable qui m'a tenu éveillé jusqu'au bout de la nuit!" Je partage son avis: voilà un roman magistral dont l'action ne faiblit pas d'un bout à l'autre. Le départ peut sembler banal: une jeune femme prend tous les jours le train et regarde machinalement semble-t-il l'arrière des maisons et des jardins qui longent les rails, pendant le petit arrêt que marque le train à cet endroit. Un jour, cependant, elle assiste à une scène qui la marque et à partir de là, sa vie bascule totalement et elle entraîne avec elle plusieurs autres personnes dans un délire qui ne s'achève qu'à la toute dernière page. Haletant à chaque page, prenant à l'extrême, il est impossible de lâcher ce livre étonnant. Peu de personnages, ce qui renforce encore la puissance de l'écriture et nous permet de nous concentrer sur chacun d'eux, vus à la loupe.
Respecter la tradition c'est nourrir la flamme, ce n'est pas vénérer la cendre! Gustav MAHLER
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.218 secondes.