Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Lectures communes du Forum
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Lectures communes du Forum
Icône du message Sujet: Nikolski, de Nicolas Dickner Répondre Nouveau sujet
Page  de 2 Suivant >>
Auteur Message
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7619
Citer * Ça * Réponsebullet Sujet: Nikolski, de Nicolas Dickner
    Envoyé : 06 janvier 2015 à 07:31
Pour la lecture commune d'hiver 2015.




Nikolski de Nicolas Dickner
Alto, 2007, 321 p.
(Pour l'Europe, paru chez Denoël)

Prix des libraires du Québec 2006, Prix des libraires – 15e anniversaire (2008), Prix littéraire des collégiens, Prix Anne-Hébert, Prix Printemps des lecteurs-Lavinal, Finaliste au Prix littéraire du Gouverneur général, Finaliste au Grand prix littéraire Archambault Printemps 1989.
Sur une dizaine d'années, de 1989 à 1999, le parcours erratique de trois jeunes dans la vingtaine: Noah Riel, parti de son Manitoba natal pour étudier l'archéologie, Joyce Doucet, qui a quitté Tête-à-la-Baleine et ses ancêtres pirates pour le monde de l'informatique, et le narrateur, orphelin de banlieue qui travaille comme bouquiniste sur la rue Saint-Laurent. Un récit "chaotique et épuré" (selon l'auteur) d'une grande fraîcheur, où trois solitudes se croisent et se côtoient de façon improbable. Un roman érudit et farfelu, où l'on retrouve à la fois l'appel du large et une vision très moderne de Montréal, débordant d'humour et d'imagination.






Bonne lecture!


*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13438
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 06 janvier 2015 à 22:54
Chouette!

Il me reste quelques livres de bibli à lire avant, donc dans mon cas ce ne sera pas avant deux-trois semaines...
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Errant2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 18 avril 2014
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 889
Citer Errant2 Réponsebullet Envoyé : 07 janvier 2015 à 02:41
J'ai hâte de lire ça, je suis tellement à la traîne pour les auteurs québécois!

Commandé par le prêt inter bibliothèques, il devrait arriver d'ici quelques jours.
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 18 janvier 2015 à 10:58
Je ne me suis pas trompé, on découvre un peu votre merveilleux pays, de Tête à la Baleine aux Chipeveyans http://fr.wikipedia.org/wiki/Chipewyan_(langue)

en passant par un mot que je ne connais pas :"esbigné" !
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13438
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 18 janvier 2015 à 19:26
Esbigné? Sur le coup je ne suis pas sûre moi non plus... Peut-être se sauver, se faufiler?
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 21 janvier 2015 à 23:19
Bon, fini ! J'ai bien aimé !

J'en raconte le moins possible :

MES IMPRESSIONS :
Le grain de folie de l'aventure contamine plus ou moins tous les personnages qui descendent d'Herménégide Doucette, le pirate ! Nous parcourons donc le Canada, et un peu le Venezuela.
Ce qui m'a intéressé dans cette histoire, c'est le scénario subtil où des gens de la même famille se croisent sans se connaître, ni s'identifier et comprendre qu'ils sont de la même famille !
C'est super bien parti pendant 200 pages ! Par contre, je n'ai pas aimé après, cela me semble confus, et la fin manque de soin. Je pense que Dickner aurait dû faire 200 pages au lieu de 298. La "balade" du livre sans visage aurait pu être mieux exploitée.



IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13438
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 22 janvier 2015 à 01:06
Je pense aller à la bibliothèque d'ici une ou deux semaine... En attendant je n'ai lu ta critique qu'en diagonale, Denis, j'y répondrai après lecture!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Errant2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 18 avril 2014
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 889
Citer Errant2 Réponsebullet Envoyé : 30 janvier 2015 à 05:17
Bon, je l'ai fini; pas vraiment emballé!

Au total j'ai un avis vraiment très partagé sur cette lecture. D'abord la plume m'a séduit. L'auteur a une façon bien particulière d'aborder les choses; à cet égard le paragraphe sur la paternité (p 229) est une perle en soi. Ensuite le ton général, genre moquerie insouciante, en fait une lecture légère, vraiment facile. On ne peut nier non plus l'originalité de ses personnages.

Par contre j'ai trouvé le début très décousu et d'un intérêt vraiment relatif... Même si vers la deuxième moitié l'histoire prend corps, c'est un peu tard. On comprend aussi le désabusement des trois personnages, mais j'aurais aimé qu'il y ait plus de chair autour de leurs quêtes. Et pourquoi les faire se rencontrer s'ils n'interagissent pas?


Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 30 janvier 2015 à 10:53
Errant, contrairement à toi, j'ai aimé les deux premiers tiers, pas le dernier !


"Et pourquoi les faire se rencontrer s'ils n'interagissent pas? " Bonne question ! Peut être pour montrer qu'à notre époque de divorces en série, il y a plein de demi-frères ou sœurs qui s'ignorent ?
IP IP Noté
Úrsula Iguarán
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 29 août 2013
Pays:
France
Status actuel: Inactif
Messages: 158
Citer Úrsula Iguarán Réponsebullet Envoyé : 09 février 2015 à 12:20
Fini!
Il faut que je range un peu mes impressions et je reviens très vite! mais a priori j'ai beaucoup apprécié cette lecture
"Chloé avait les lèvres rouges, les cheveux bruns, l'air heureux et sa robe n'y était pour rien"
IP IP Noté
Muffin
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 14 août 2009 Status actuel: Inactif
Messages: 2043
Citer Muffin Réponsebullet Envoyé : 11 février 2015 à 15:20
Je l'ai commencé, pour le moment je ne suis pas très emballée.
Crédit photo http://500px.com/robmutch
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 11 février 2015 à 22:42
Pour l'instant, il semble qu'on soit 6 ! Ce n'est pas mal, mais il manque nos nouveaux ! Allez, les nouveaux, Nous vous encourageons à venir à la lecture commune, c'est sympa !
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13438
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 12 février 2015 à 10:28
Je viens de le commencer!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Úrsula Iguarán
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 29 août 2013
Pays:
France
Status actuel: Inactif
Messages: 158
Citer Úrsula Iguarán Réponsebullet Envoyé : 15 février 2015 à 03:21
Me revoilà !

Globalement j’ai lu ce livre avec plaisir, j’ai bien apprécié suivre ce 3 destins de personnages un peu farfelus, qui font des rencontres toutes aussi farfelues au gré de leur quête… le style est simple, facile à lire.

Message posté par denis76

Ce qui m'a intéressé dans cette histoire, c'est le scénario subtil où des gens de la même famille se croisent sans se connaître, ni s'identifier et comprendre qu'ils sont de la même famille !


Pareil! J'aime bien cette idée, 3 histoires en parallèle qui sont quand même liées entre elles et qui se croisent comme un clin d’œil fait au lecteur!

Message posté par denis76

C'est super bien parti pendant 200 pages ! Par contre, je n'ai pas aimé après, cela me semble confus, et la fin manque de soin. Je pense que Dickner aurait dû faire 200 pages au lieu de 298. La "balade" du livre sans visage aurait pu être mieux exploitée.

J'ai moins ressenti cet essoufflement, mais c'es vrai que la fin est un peu abrupte...
Comme toi, ce mystérieux livre aurait mérité un peu plus de considération!


Au final vous allez peut-être me pendre pour une idiote, mais je crois que je n'ai pas saisi le sens de ce livre?
Bah oui parce qu'au final ils cherchent quoi?



Donc livre agréable à lire mais je suis restée un peu sur ma faim! Je lui mets la moyenne:
"Chloé avait les lèvres rouges, les cheveux bruns, l'air heureux et sa robe n'y était pour rien"
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 15 février 2015 à 04:27
Tu es sévère !
Mais je pense comme toi qu'il n'y a pas de message dans ce livre ????....Ou nous sommes particulièrement bêtes !
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13438
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 27 février 2015 à 12:52
Ils cherchent quoi? Peut-être leurs racines, leurs origines?

C'est drôle, nous sommes plusieurs à avoir moins aimé une partie du livre,mais pas la même! Moi c'est plus le milieu, ou environ au 4/5e pour être plus précise!

Je vous mets un copier collé de mon blogue:

J'aime beaucoup la plume de Nicolas Dickner et c'est avec joie que je l'ai retrouvée. Même son petit côté pédant m'amuse et me réjouit! Qui d'autre que lui peut s'en tirer avec des expressions comme «un regard de sélacien»?   

Dans ce roman, on suit les péripéties vécues par trois jeunes gens qui habitent le même quartier de Montréal, celui du marché Jean-Talon (que je connais bien, ce qui ajoute au plaisir!) dont les destins s'entrecroisent sans vraiment se rencontrer et sont marqués par des thèmes aussi divers que ceux de l'archéologie, des poissons et monstres marins, des cartes routières et guides de voyage, des pirates (informatiques ou pas)... Sans oublier les livres, de Bob Morane à .Moby Dick en passant par un mystérieux bouquin sans couverture.

Seul bémol, j'ai ressenti au milieu du livre une certaine lassitude, un certain flottement. Les personnages constamment maussades me tombaient un peu sur les nerfs et je ne voyais pas trop où Dickner voulait nous mener. Heureusement, cela n'a duré qu'une cinquantaine de page (et non quatre cents comme dans
The Goldfinch de Donna Tartt!) et je garderai finalement un bon souvenir de ce bouquin, même s'il n'est pas mon préféré de l'auteur.
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 13438
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 27 février 2015 à 12:55
Message posté par denis76



"Et pourquoi les faire se rencontrer s'ils n'interagissent pas? " Bonne question ! Peut être pour montrer qu'à notre époque de divorces en série, il y a plein de demi-frères ou sœurs qui s'ignorent ?


Ce chassé-croisé, ces rencontres manquées, ça m'a bien plu, personnellement! Cela arrive peut-être plus souvent qu'on ne pense dans la vraie vie!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 28 février 2015 à 02:12
Oui, c'est possible !
IP IP Noté
Muffin
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 14 août 2009 Status actuel: Inactif
Messages: 2043
Citer Muffin Réponsebullet Envoyé : 05 mars 2015 à 03:01
Pour déroger à la coutume, j'ai préféré lire vos commentaires avant d'écrire le mien. Comme pour la précédente lecture commune, j'ai le sentiment d'être passée un peu à côté de l'histoire, mais pour d'autres raisons.

Bien que ce livre soit très facile à lire : une écriture fluide, je n'ai pas tellement réussi à me concentrer dessus. Ici, tout le monde a trouvé une partie du livre plus faible, pour moi, il s'agit du début, où je ne savais pas où l'auteur voulait en venir. J'ai trouvé qu'il s'éparpillait trop et je n'arrivais pas à me mettre les personnages en mémoire... Ce qui m'a menée à mélanger leurs destins respectifs. Je n'avais pas compris qu'ils étaient tous liés par un ancêtre, et dans ma tête on suivait deux personnages, et pas trois ! J'ai confondu Noah et le narrateur (est-ce qu'on sait d'ailleurs son nom ?). Après relecture du résumé, ce dernier fait clairement référence à trois personnages, mais j'oublie toujours le résumé en entamant le livre. Dommage pour cette fois !

Je suis partagée quant au style de Nicolas Dickner. D'un côté, je lui trouve une "poésie humoristique" attachante (voir citation en bas) ; de l'autre, sa plume est trop distante, dispersée.

J'ai beaucoup aimé la quête de Joyce, qui modernise avec brio la piraterie maritime en piraterie informatique. S'ajoute à cela le charme désuet de nos vieux ordinateurs des années 1990.

Le côté distant du style de Dickner se retrouve dans les personnages : la jeune Arizna est pleine de charme, avec son hyperactivité et sa capacité à gérer un million de tâches en même temps, mais sa relation avec Noah reste froide. J'ai été perturbée par son déni de la paternité de Noah, et par la réaction de Noah lui-même, qui ne proteste pas, et qui délègue.

Ce que l'on doit comprendre de ce roman ? Peut-être tout simplement, que le chemin est plus important que le but ? Les personnages ne trouvent pas ce qu'ils cherchent, mais autre chose ? Ils ne connaissent pas leurs lien de parenté, et pourtant c'est en cherchant ces liens qu'ils se rencontrent...
-------------

Citation :
"Minuit et demi. Dans l'espace entre les gratte-ciel défilent des morceaux de nuages couleur clémentine. Quelques flocons de neige volettent dans l'air. Il règne une atmosphère de dessin animé japonais, cinq minutes avant la fin du monde".

Crédit photo http://500px.com/robmutch
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6721
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 05 mars 2015 à 11:30
C'est vrai que le style est fluide, mais que l'histoire est bizarre, et ne mène nulle part, même pas jusqu'à Nikolski !
IP IP Noté
Page  de 2 Suivant >>
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.141 secondes.