Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Critiques
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Critiques
Icône du message Sujet: La troisième vague de Paul Colize Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7625
Citer * Ça * Réponsebullet Sujet: La troisième vague de Paul Colize
    Envoyé : 03 avril 2009 à 06:28

Éditions Krakoen
Collection Policier
Parution Février 2009
300 pages + dossier de 110 p. signé Michel Leurquin sur Les Tueurs du Brabant
ISBN : 978-2-916330-35-8


Résumé
Jour de guerre. Jeu de guerre. Irak. Bagdad. Vassili Sokolovski, reporter à l’AP de Paris parcourt la ville en la mitraillant à l’aide de son Nikon. Traquant ces jeux, cette violence pour les montrer à la face du monde. Et peut-être un peu pour y découvrir la "photo" qui lui mériterait le Pulitzer et surtout l’attention, la fierté d’un fils trop loin. Un gars a bien le droit de rêver!
Un jour une sonnerie, un soupir et une vie bascule. Un téléphone cellulaire, un afficheur, le nom du meilleur ami reporter à Paris qui s’affiche. Lui répond un souffle, un râle, un nom et puis plus rien. Vassili sait que son meilleur ami Pierre est mort à Bruxelles et il veut comprendre pourquoi. Au service de qui et dans quel but son ami avait-il mit sa lentille ? Vassili n’a pas à chercher longtemps avant que des indésirables le trouvent. Eux aussi veulent savoir et ils ne font pas dans la délicatesse.


Appréciation
On ouvre un nouveau Colize sans appréhension. On tourne les pages, sûr d’y passer de bons moments de lecture. Un Colize c’est le gage d’une plume vive, intelligente et acérée. Pas de convenu. Tout est recherché et le souci du détail précis est plus que présent. L’auteur respecte son lectorat. Lui fournit les détails, les informations qui pourraient lui manquer. Tout est fouillé, documenté. En tant que lectrice du Québec, j’ai été agréablement surprise et pus me conforter dans l’idée en constatant l’exactitude et la somme des détails mine de rien, se rapportant à mon coin de pays.
On saisit toute l’importance de ce souci du détail précis lorsque se profilent les dessous de l’histoire. De Bagdad à Bruxelles en lien avec le Québec, le lecteur visite, découvre et apprend. Dès les premières pages, l’émotion est vive. Quelle superbe mise en bouche! On s'imagine voir le cadrage, les gros plans, l'attente anxieuse. Un mot. Génial!

Mais ce n'est pas tout. C'est même bien loin de l'être. Très vite trois plans, trois fils d’histoire se dessinent en parallèle. On sait bien qu’il existe un lien entre les trois, et que tout doit tôt ou tard se recouper. Si deux d’entre eux se rejoignent sans trop tarder, l’auteur nous fait languir pour découvrir ce rapport avec le troisième plan qui fait même un peu figure d’extra-terrestre. Mais le dosage est bon. Les fils d’histoire se déroulent, grossissent, se dévoilent sans lourdeur ni lenteur dans le récit. Les chapitres s’enchaînent aisément. Très ingénieuse cette façon originale de présenter les chapitres.
Les personnages quant à eux sont très typés et intéressants. Idem pour les personnages secondaires ou accessoires. Y’avait même des petits flashs de tendresse, sans aucun débordement de ce côté. Tout le focus est gardé sur l’histoire. Personnellement, en savoir un peu plus sur les personnages accessoires ne m’aurait pas déplu. J’ai également eu une impression de réserve dans les échanges, les dialogues. Une pudeur, une retenue que je n’avais pas senties dans les précédents Colize. Peut-être implicitement imposée par et pour les faits terribles qui ont servis de toile de fond à l’histoire. Deux vagues d’attaques brutales et barbares qui ont ébranlé la Belgique. Terrible! La troisième vague, c’est Paul Colize qui l’amorce. Ça éclabousse! S’il fallait que j’ajoute un dernier commentaire, je dirais : déjà fini!!!



En annexe du roman, un dossier d’une centaine de pages, sur Les Tueurs du Brabant de Michel Leurquin. Un dossier résumant les terribles événements, les procédures judiciaires et les différentes pistes suivies à l’époque. Le tout concernant cette affaire qui demeure toujours non résolue à ce jour.




Si je ne vous ai pas convaincu, peut-être que Frank Thilliez y parviendra mieux que moi. Un clic et vous pourrez lire la brillante présentation, voir l'avant-propos qu'il fait de La troisième vague.

Ça faisait un bon moment déjà que je me demandais ainsi que quelques autres lecteurs de polar, quand donc ces messieurs de l'édition allait s'ouvrir les yeux.
Finalement, une petite maison presque toute neuve Les Éditions Krakoen a eu la main heureuse en prenant sous son aile ce sixième bouquin de l'auteur.
Notez également que La troisième vague fait partie des dix finalistes du concours La plume de cristal_Prix du polar décerné dans le cadre du Festival international du film policier de Liège.




*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.125 secondes.