Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Autres genres
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Autres genres
Icône du message Sujet: Paroles de procureur (et humanité) Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
KOUS
Discret
Discret

Depuis le: 22 avril 2008
Pays:
France
Status actuel: Inactif
Messages: 1
Citer KOUS Réponsebullet Sujet: Paroles de procureur (et humanité)
    Envoyé : 22 avril 2008 à 12:31
"PAROLES DE PROCUREUR" de Erick Maurel (Gallimard janvier 2008)...Chapeau ! Lire cet ouvrage c'est entamer un voyage serein en dépit de tempêtes occasionnelles. Au gré et au rythme de récits sur des affaires judiciaires vécues par l'auteur dans son métier de procureur nous quittons les rivages tranquilles de nos vies ignorantes des mystères judiciaires et découvrons les contrées étonnantes du quotidien des procureurs. Dans un premier chapitre, déjà émouvant sinon bouleversant - les larmes viennent réellement aux yeux - ce procureur nous dit comment ces pairs se confrontent à nos humanités, à l'humanité dans tous ses aspects et y compris les plus sombres ou lugubres et peuvent faire preuve d'humanisme. Puis, dans le chapitre suivant, il nous livre ses réflexions sur la nécessité du doute dans le raisonnement des magistrats pour parvenir à une décision basée sur une certitude, les anecdotes évoquées sont encore une fois rudes et touchantes tout à la fois. Ensuite, il nous expose le sens donné ou recherché aux peines prononcées par les tribunaux et l'histoire du jeune gitan en prison ne laisse pas indifférent. En tous cas dans le quatrième chapitre, nul ne saurait rester insensible à la violence extrême racontée par celui qui la vit dans sa pratique professionnelle et on sort de cette partie du livre épuisé et stupéfait devant la capacité de nos magistrats à ne pas sucomber. Le chapitre consacré à la maladie mentale, à la possibilité ou non de juger les fous, aux pathologies que rencontrent les procureurs lors de leurs contacts avec les criminels ou les petits délinquants nous ouvre de sérieuses pistes de réflexion sur cet enjeu de notre société ; la place du fou. Les développements suivants sur la prison ne sont pas moins intéressants comme l'est le regard que pose ce procureur sur le monde pénitentiaire ; on ne saurait rester sans tenter de trouver une réponse à la question qu'il nous pose : est-il possible de construire une prison républicaine, digne des valeurs de la République ? Dans deux chapitres successifs il nous est permis de découvrir l'histoire, le statut, l'organisation (y compris ailleurs en Europe) de la fonction de procureur puis son activité, ses compétences, ses responsabilités, ses missions, sa déontologie, : somme toute un cours d'insturction civique judiciaire. Poursuivant, l'auteur, nous force, en recourant à un style vraiment agréable et à des histoires captivantes, à nous interroger sur les enjeux que notre société attend d'être traités sinon résolus par l'institution judiciaire : les violences urbaines, le terrorisme, le racisme, autant de situations vécues par ce magistrat qui aborde aussi le rapport de la justice avec la presse, le monde politique ; toujours en s'appuyant sur des affaires judiciaires que ce procureur à eu à connaître ; au nombre desquelles le procès d'Outreau. on se dirige tout doucement vers la fin de l'ouvrage et l'auteur nous parle aussi des erreurs, des échecs de la justice et tente de nous éclairer sur leurs causes ; sans ignorer les moyens dont dispose notre justice. Enfin, il achève son propos sur cette liberté de parole dont disposent les procureurs. Tout au long de ce livre on est imprégné par l'amour véritble que porte cet homme magistrat à ses concitoyens, lui qui fait souvent référence au concept de "frères en humanité", il donne une image de nos juges et procureurs, rassurante, naïve peut-être ; mais comme il revendique un humanisme judiciaire il revendique le droit à la candeur. A lire, absolument, c'est passionnant, bouleversant, instructif, étonnant et républicain
IP IP Noté
annalekt
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 juillet 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 6994
Citer annalekt Réponsebullet Envoyé : 23 avril 2008 à 06:58
bonjour et bienvenu à toi KOUS et bon amusement parmis nous.
bonne journée.
Un clown,c'est toujours triste.
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.125 secondes.