Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Soupe froide de C. Masson

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Bandes Dessinées
Description du Forum:
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=886
Date: 23 octobre 2020 à 15:00
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: Soupe froide de C. Masson
Posté par: luna
Sujet: Soupe froide de C. Masson
Posté le: 18 septembre 2007 à 10:50
SOUPE FROIDE de charles Masson (édition casterman écritures)

Parce que je trouve la préface trés bien , je me contente de la recopier afin de commenter cette bd:

"C'était l'hiver, il faisait nuit, il y avait de la neige de partout, je rentrais en voiture aprés une longue journée de visites et de consultations. La rivière était gelée. A l'autre bout du pont, un homme marchait dans ma direction.Il titubait.Il était en chemise, portait un méchant sac, machouillait une clope. Je ne l'avais jamais vu mais je savais qu'il sortait du seul bistrot ouvert à cette heure là. Je l'ai croisé puis dans mon rétroviseur, je l'ai vu s'engager sur le pont. J'ai pensé : le parapet est trop bas. ET lui il ne tient pas debout. S'il trébuche...
J'ai fait demi-tour, j'ai ouvert ma portière, j'ai proposé de le reconduire chez lui. Il est monté, il ne disait rien, il était trop saoul. Il m'a guidé de la main. Il m'a fallu 25 minutes au milieu des chemins enneigées pour trouver son logis, une cahute au milieu de nulle part. Un filet de fumée sortait d'un tuyau de poêle. Il est entré, je suis reparti. Je ne lui ai pas demandé son nom. Je ne lui ai pas donné le mien.
(...)

Il y a tant de gens comme lui, que nous ne connaissons pas, que nous croisons sans les voir, sans vouloir les regarder, sans vouloir les entendre. Ils ont un corps, pourtant, fait pour manger et boire. Ils ont une voix. Ils ont une histoire.

Quand j'ai tenu pour la première fois les planches de cet album, j'ai tout de suite pensé à l'homme croisé sur le pont, un soir de neige. Soupe froide est l'histoire d'un homme comme celui là.Le même homme plus tard dans sa vie de galère. Ou bien un autre mais qui lui ressemble comme un frère. L'histoire d'un de nos frères humains, de ceux que- sans le faire exprés...-nous traitons comme des chiens . Des hommes comme ceux là , C. Mason en rencontre souvent, car il est médecin. Vous allez mz dire: des médecins qui racontent des histoires, il y en a beaucoup. On pourrait ajouter que trop de médecin nous raconte des histoires et que parfois, on aimerait bien qu'ils disent la vérité. (....)

C'est une histoire fausse: C.Masson l'a inventée .C'est une histoire vraie: il l'a pétrie de ce qu'il sait, de ce qu'il a vu. C'est en puisant dans la réalité qu'on construit les meilleurs fictions. Et cette histoire, toute simple, d'un homme qui s'enfuit d'un endroit où il se sent maltraité pour en rejoindre un autre, il la raconte d'une manière saisissante: en nous mettant dedans. Ce clochard qui s'en va parce qu'on lui a servi une soupe froide, pendant que nous lisons son histoire, nous raconte la nôtre. L'histoire de nos errances, de nos colères, de nos amours, de nos échecs, de nos regrets. De nos révoltes. de notre mort.

En lisant cet album, j'ai pensé à Will Eisner, aux histoires simples et poignantes des habitants de son New-York natal. Il ya dans ces pages la même épaisseur humaien, la même obstination, le même désespoir, mais aussi la même dignité que dans les graphic novels, les romans dessinés du grand Will.
Vous en doutez? Lisez !"
Martin Winckler


BD toute en simplicité.
Dessin noir et blanc


-------------
"Tout un homme fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n'importe qui" SARTRE



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info