Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Mini LC Don Quichotte

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Lectures communes du Forum
Description du Forum: lectures communes d'un auteur ou d'un titre du mois
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=6317
Date: 17 juillet 2019 à 16:30
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: Mini LC Don Quichotte
Posté par: Grominou2
Sujet: Mini LC Don Quichotte
Posté le: 29 janvier 2018 à 15:14
Voilà déjà février qui se pointe, c'est le temps de notre LC sur Don Quichotte de Cervantes!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca



Réponses:
Posté par: denis76
Posté le: 29 janvier 2018 à 23:21


Posté par: Errant2
Posté le: 30 janvier 2018 à 02:49
C'est parti!

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 30 janvier 2018 à 10:19
Bonne lecture! Est-ce que .Taffy va se joindre à nous, finalement?

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 30 janvier 2018 à 11:53
Tricheurs !
j'attends le 1er, moi !
J'essaye de finir mon Cyrulnik;

Je n'ai que le tome 2 à lire


Posté par: Grominou2
Posté le: 30 janvier 2018 à 12:40
Bah comme on ne lit pas tous au même rythme, ce n'est pas grave si on ne commence pas en même temps.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Taffy
Posté le: 30 janvier 2018 à 16:31
Comme tu le dis denis, tu as déjà lu le premier, donc pas très grave!

Grominou: En ce moment je n'ai aucune envie de lire, mais le mois n'est toujours pas commencé, donc on en sais jamais. Et puis je l'avais déjà commencé avec Denis.


Posté par: denis76
Posté le: 31 janvier 2018 à 03:57
alors, Taffy, finis le avec nous !


Posté par: Grominou2
Posté le: 31 janvier 2018 à 09:43
Je le commence!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 31 janvier 2018 à 15:27
Message posté par Grominou2

Je le commence!


Je te souhaite de rigoler autant que moi! À environ 15% je suis surpris et étonné...

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Taffy
Posté le: 31 janvier 2018 à 16:24
Denis disais qu'il rigolais bien au début, mais qu'après c'est la platitude qui s'est installée...


Posté par: Grominou2
Posté le: 31 janvier 2018 à 22:56
J'ai lu une trentaine de pages, c'est vrai que c'est drôle jusqu'à maintenant!

Quelle traduction avez-vous déjà? Moi pour le tome 1 j'ai celle de Louis Viardot et pour le tome 2 François de Rosset.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 31 janvier 2018 à 23:28
Oui, il y a quelques passages "DALIesques".


Posté par: Grominou2
Posté le: 01 février 2018 à 03:24
C'est-à-dire de l'humour absurde?

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 01 février 2018 à 04:52
Viardot aussi pour le I, je n'ai pas trouvé pour le II puisque j'ai le tout en un seul ebook.

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: denis76
Posté le: 02 février 2018 à 00:42
Oui, absurde.

J'attaque le T2 cet aprèm.


Posté par: Grominou2
Posté le: 02 février 2018 à 02:52
Message posté par Errant2

Viardot aussi pour le I, je n'ai pas trouvé pour le II puisque j'ai le tout en un seul ebook.


On peut supposer que c'est le même traducteur, alors. Moi c'est différent car Gropitou me les a achetés de seconde main et c'est carrément pas la même maison d'édition.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 02 février 2018 à 10:17
Moi, T2 traduit de l'espagnol par Aline Schulman.
T1 est dans le garage, noyé parmi 500 bouquins !


Posté par: Taffy
Posté le: 02 février 2018 à 11:43
Moi: Traduction de Jean Canavaggio, les 2 tomes.
Et c'est abordable, pas compliqué à lire.


Posté par: denis76
Posté le: 04 février 2018 à 11:21
Pour Errant :

"Oui, dit Sancho, mais j'ai entendu dire
qu'au ciel, il y a plus de moines que de chevaliers errants.
-- Cela vient de ce que le nombre de religieux, rétorqua Don Quichotte, est plus élevé.
-- Pourtant, des errants, il y en a beaucoup."


Oui, oui, il y en a même un dans GuideLecture


Posté par: Errant2
Posté le: 04 février 2018 à 12:07
Message posté par denis76

Pour Errant :

"Oui, dit Sancho, mais j'ai entendu dire
qu'au ciel, il y a plus de moines que de chevaliers errants.
-- Cela vient de ce que le nombre de religieux, rétorqua Don Quichotte, est plus élevé.
-- Pourtant, des errants, il y en a beaucoup."


Oui, oui, il y en a même un dans GuideLecture


    

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: denis76
Posté le: 04 février 2018 à 23:11


Posté par: Grominou2
Posté le: 09 février 2018 à 12:35
J'avance tranquillement, ça se lit mieux que je ne craignais point de vue style d'écriture. Les dialogues entre Sancho et DQ sont amusants. J'en suis au tiers du premier tome, je vais essayer de lire une heure ou deux cet après-midi.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 09 février 2018 à 12:37
Message posté par Taffy

Moi: Traduction de Jean Canavaggio, les 2 tomes.
Et c'est abordable, pas compliqué à lire.


As-tu recommencé à le lire, .Taffy?

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 09 février 2018 à 13:58
Pour ma part je n'avance pas vite, rendu au 26e ou 27e chapitre du premier tome.

Quand j'ai lu une aventure ou deux je me lasse et passe à une autre lecture plus "accrochante"...

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 09 février 2018 à 14:09
J'en suis au chapitre 22.

Je retourne lire au salon à l'instant même!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 09 février 2018 à 14:22
Je pense que le tome 2 est plus "riche", ou alors j'ai loupé des trucs dans le tome 1....j'en suis aux 3/4 du T2...
Farces, philo, humour, etc...

Taffy, t'y remets tu ?


Posté par: Taffy
Posté le: 09 février 2018 à 15:16
Non je ne lit pas.
J'arrive à peine à lire et si je lit c'est en anglais, donc pas de DQ pour moi.


Posté par: Grominou2
Posté le: 09 février 2018 à 16:55
Et tu lis quoi en anglais?

Je remarque dans DQ beaucoup d'expressions amusantes; si je n'étais pas si paresseuse je traînerais avec moi un crayon et un calepin pour les noter!

«Passez votre chemin (...) sans vous mêler de chercher cinq pattes à notre chat.»

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Taffy
Posté le: 09 février 2018 à 17:52
Que des stupides YA.


Posté par: Grominou2
Posté le: 09 février 2018 à 20:48


-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 10 février 2018 à 00:35
Je ne me rappelle plus dans T1, mais dans T2, il y a pléthore de proverbes qu'enfile Sancho   

Je ne sais pourquoi, Sancho me fait penser à Henry Calvin, le gros, dans la série Zorro, à tel point que je pensais que "l'écuyer" de Zorro s'appelait Sancho Panza et était lui (alors que c'est le sergent Garcia, la police)




Mais là; ils ne sont pas mal !



Posté par: Grominou2
Posté le: 10 février 2018 à 06:52
Ces séries de proverbes se retrouvent aussi dans le T1, je viens justement d'en lire un passage. C'est comique car le lien entre les proverbes et la situation est franchement ténu, c'est le moins qu'on puisse dire!

J'aime aussi les envolées lyriques de Don Quichotte, lorsqu'il se met à imaginer ses aventures futures, avec des princesses, des rois, etc. C'est très détaillé, comme s'il racontait quelque chose qui est arrivé dans le passé!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 11 février 2018 à 02:54
DQ est "habité", il est dans son monde. Dans T2, sans vous révéler, mais pour vous donner l'eau à la bouche, des Espagnols qui ont lu T1 en profitent pour lui faire des blagues : c'est comique


Posté par: Errant2
Posté le: 11 février 2018 à 04:50
DQ est un personnage constamment sur l'acide! Faudrait voir si l'intoxication à l'ergot de seigle était connue à cette époque...

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: denis76
Posté le: 12 février 2018 à 00:23
Oh ils devaient bien se droguer, déja !

Fini T1 (l'an passé ) et T2.
T2 est mieux, pour moi.


Posté par: denis76
Posté le: 12 février 2018 à 05:25
FERMEZ LES YEUX, voici ma critique !
T1 ( 2017 ) :
Tome 1. En Espagne, à la fin du XVIè siècle, Quichada, après avoir lu plein de romans de chevalerie, décide de faire comme les héros, comme Amadis de Gaule, défendre les faibles et les déshérités : il prend pour nom Don Quichotte de la Manche, quitte sa demeure avec son cheval Rossinante et son armure, et se fait "chevalier errant". Il prend pour écuyer un brave paysan, Sancho Panza. Celui ci semble être du même style que le compagnon de Zorro, mais Quichotte est un anti-héros. La plupart des "aventures" qu'il provoque contre les soi-disant "géants" et "oppresseurs", au nom de Dulcinée de Toboso, la plus merveilleuse des princesses, se terminent par des défaites humiliantes de Quichotte et son écuyer.

Une première remarque concerne ce que j'appelle la schizophrénie de Quisada.
Les "aventures" de Quichotte sont amusantes au début du livre : se faire jeter à terre par une aile de moulin, moulin pris pour un géant, c'est comique. Le fait est qu'il est dans son monde, et essaye de transposer la fiction du roi Arthur, de Renaud de Montauban, ou d'Ogiar le Danois au monde réel. Mais la réalité n'est pas la fiction, et quand il est en échec, c'est, dit-il, à cause des enchantements (ensorcellements), des démons, des esprits, des fantômes.
Ma belle-mère, à la fin de sa vie, se sentait aussi possédée par les démons : le psychiatre a parlé, pour elle, de démence sénile.
On est dans les chansons de geste, mais on est aussi dans le monde de Narnia, quand, pensant à plonger dans un lac bouillant, il s'imagine retrouver, de l'autre côté, une forêt délicieuse, avec de belles jeunes filles qui l'attendent.
Les amis de Quichada, le curé et le barbier de son village, essayent, sans succès, de le ramener à la raison. Cervantès a inventé le roman moderne, et on peut faire une analogie avec le présent : les schizophrènes, abrutis par les jeux vidéo de guerre, ou par la propagande islamo-terroriste, sont aussi dans leur monde.

Ma deuxième constatation concerne la bataille de Lépante. J'ai adoré le récit romanesque de Ruy, le marin espagnol capturé à Lépante par les Turcs, et dont Zourayda s'est amourachée. Les précisions historiques de ce récit m'ont conduit à lire la biographie de Miguel de Cervantes : il a servi l'Espagne à Lépante, bataille navale décisive pour l'occident, et y a perdu sa main gauche. le récit de Ruy est pratiquement une auto-biographie.

Des longueurs, trop d'histoires folles dans lesquelles Quichotte s'embourbe nuisent, à mon avis, à la dynamique du roman. Cependant, ayant toute sa lucidité lorsqu'il ne parle pas de chevalerie, Quichotte déclame de belles paroles.

Mais une des plus belles pensées vient, à mon avis, du chanoine :
"J'ai constaté que le nombre des sots excède celui des sages."

3 étoiles.



T2 ( 2018 ):
Vale ! Vale ! Miguel de Cervantes a dû bien se marrer en écrivant ce tome 2 !
La folie est-elle guérissable ? Quichotte échappe à ses surveillants et part pour une 3è expédition avec Sancho. Les enchanteurs lui en veulent, car sa sublime Dulcinée est transformée en une vulgaire paysanne ! Mais le chevalier n'a pas le temps de s'apitoyer, vainqueur du chevalier aux miroirs, arrêtant des belligérants, et défiant des lions. Il n'est plus le "chevalier à la Triste Figure", mais le "chevalier aux Lions". C'est alors qu'il rencontre le duc et la duchesse qui, ayant lu le tome 1 de Sidi Ahmed sur sa biographie, veulent s'amuser gentiment à ses dépens...
.
Je trouve le tome 2, écrit dix ans après le premier volume, plus riche.
- L'humour est toujours là, surtout avec les exploits absurdes de Quichotte, l'enfilage à l'emporte-pièces des proverbes de Panza, et ses "boulettes".
- Les chansons de gestes, les épopées des chevaliers errants comme Renaud de Montauban, ou Amadis des Gaules sont toujours moquées par le truchement du monde de Quichotte.
- Cervantes a mûri son héros, et celui-ci me semble beaucoup plus philosophe dès qu'il ne s'agit pas de chevalerie.
- "L'enchantement" tient un grand rôle. Il permet, avec la philosophie, à Quichotte de relativiser ses défaites ou ses déconvenues.
- La religion et L Histoire tiennent leur place dans ce tome 2. On sait que l'Espagne a subi un grand traumatisme en étant occupée plusieurs siècles par les maures. Philippe III et l''inquisition font le "nettoyage" méthodique des musulmans et même des morisques. Cela donne l'occasion à Cervantès de monter une belle histoire romantique entre Anna-Felix et Gaspar, donc...
- il y a "romantisme" aussi dans ce livre.
- Quelques réflexions sur l'argent sont bien placées.
- Enfin, ce que j'appelle le monde des entités est, lui aussi, abordé.
- le monde de la biographie est lui aussi abordé d'une façon humoristique, à cause d'un soi-disant plagiat subi par Cervantes sur T1.
.
Finalement, pour le premier roman moderne, ou du moins, un des premiers, cela fait une belle performance que toute cette richesse littéraire condensée sur deux personnages caricaturaux. Je me suis beaucoup moins ennuyé que dans le tome 1.
Chapeau, Mr de Cervantès !


Posté par: Grominou2
Posté le: 12 février 2018 à 07:53
Sans avoir lu ta critique, je vois que tu as mis 4 étoiles, ça augure bien!

Un des proverbes de Sancho: «Mieux vaut le passereau dans la main que la grue qui vole au loin». Bien plus joli que notre «un tien vaut mieux que deux tu l'auras»!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 13 février 2018 à 02:22
Oui, le T2 est plus riche, plus diversifié !

Il y a des centaines de proverbes, je n'en ai retenu aucun, pourtant, cela pourrait me servir pour mon livre.
Mais j'oriente celui-ci vers un côté psycho qui pourrait influencer la philo....Ahem... ça bout un peu dans ma tête,


Posté par: Errant2
Posté le: 17 février 2018 à 10:51
Bon j'ai fini le T1 et je vais prendre une pause avant d'enchaîner avec le T2. Je vais donc publier mon avis sur T1 bientôt alors que c'est encore frais à ma mémoire.

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 17 février 2018 à 16:59
Il me reste un peu plus d'une centaine de pages du t1.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 18 février 2018 à 02:26
Je vous trouve lents, même Errant, par rapport à d'habitude. Mettrez-vous plein d'étoiles ? ça m'étonnerait, non ?


Posté par: Grominou2
Posté le: 18 février 2018 à 19:34
Je pense qu'errant lis plusieurs livres en même temps... Quand à moi, c'est mon rythme habituel. Quand je travaille j'ai moins le temps de lire, c'est souvent quelques pages avant de dormir et c'est tout.

Cela dit, c'est vrai que je suis un peu moins emballée qu'au début, je trouve qu'il y a quelques longueurs. J'aime moins quand on s'embarque dans des récits secondaires, ça casse le rythme.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 18 février 2018 à 23:06
Courage à vous deux ! Quand vous attaquerez le tome 2, je pense que l'écriture sera meilleure   


Posté par: Grominou2
Posté le: 22 février 2018 à 12:05
Allez, je finis ça aujourd'hui (sinon demain)!

Ensuite je lirai peut-être un petit quelque chose de court, histoire de me rincer le palais avant d'entamer le t2.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 22 février 2018 à 14:26
Fini!

Quelques expressions:
«Perdre les étriers», ancêtre de notre «perdre les pédales».
«Avoir des chambres vides dans la tête».

Je reviens bientôt avec ma critique.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 23 février 2018 à 01:16
C'est traduit de l'espagnol, Grominou, toi qui es "à cheval sur les traductions".

Etre éjecter d'un cheval sans le vouloir, c'est vider les étriers. Mais là je ne me rappelle plus du contexte.

avoir des chambres vides dans la tête, c'est peut être traduit littéralement, il faut que je demande à Clo; car je ne connais pas cette expression en français.
Ah, tu as raison , c'est : "avoir peu de cervelle ; est étourdie , folle , et brouillée avec le jugement et la raison." (books.google.fr)


Errant, attaques tu T2 ?


Posté par: Grominou2
Posté le: 23 février 2018 à 10:10
Ici perdre les étriers était utilisé au sens figuré, vraiment comme on dit perdre les pédales de nos jours.

Mais je suis moins à cheval sur les traductions lorsque je ne connais pas la langue d'origine. On voit alors beaucoup moins les défauts.

Voici mon billet tel qu'il paraîtra bientôt sur mon blogue:

Heureuse surprise que ce Don Quichotte, l’œuvre que j'ai choisie comme défi de lecture cette année. Étant donné qu'il a été publié en 1605 (je crois que c'est le livre le plus ancien que j'ai lu depuis l'ouverture du blogue! Il dame le pion à La Princesse de Clèves.), je m'attendais à un style un peu lourdingue, ampoulé, mais non, ça se lit fort bien et c'est même assez amusant. J'ai noté quelques expressions rigolotes et j'ai particulièrement aimé les dialogues entre Don Quichotte et son écuyer Sancho Panza ainsi que les envolées lyriques de l'hidalgo quand il imagine ses futures aventures de façon très détaillée, et le portrait ridicule qu'en fait Cervantès, comme lorsqu’il se met un bol de barbier sur la tête en s'imaginant qu'il s'agit d'un casque! Malheureusement il y a quelques longueurs, en particulier lorsqu'on s'embarque dans les récits des personnages secondaires, voyageurs rencontrés par notre «Chevalier de la triste figure» durant ses périples. Quant aux nombreuses coïncidences abracadabrantes (cette auberge où chaque voyageur qui arrive inopinément est relié à l'intrigue!), je pense qu'il faut les accepter comme faisant partie du genre littéraire.

Pour le tome deux, je change d'édition et de traducteur, mais je pense que cela ne causera pas de problèmes de continuité. Je me rince toutefois un peu le palais avec un petit roman de SF,
Station Eleven d'Emily St. John Mandel, avant de me lancer dans la suite.

---

Pour ce qui est des étoiles, je donne

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 23 février 2018 à 10:22
Denis j'ai lu ta critique du tome 1. Je ne savais pas que le personnage de Ruy était inspiré de Cervantès lui-même, c'est intéressant. L'avoir su, j'aurais peut-être mieux apprécié cette partie, que je voyais comme une digression peu utile.



-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 24 février 2018 à 09:49
Grominou, on est à peu près d'accord sur le T1


Posté par: Grominou2
Posté le: 24 février 2018 à 11:27
Oui, nos avis se ressemblent assez. J'espère que ça va continuer avec le tome 2, puisque tu l'as préféré!

Je suis curieuse de lire la critique d'Errant sur le tome 1...

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 24 février 2018 à 15:18
Voici pour satisfaire le curiosité de Grominou:

Au début j'ai bien ri des pitreries de Don Quichotte mais au fil des pages la nouveauté s'est estompée pour faire place à un certain agacement devant le délire du chevalier errant et les lamentations de son écuyer, encore que les dialogues entre les deux soient savoureux, au départ du moins car je m'en suis lassé également. Ce fut une lecture en dents de scie; certains épisodes m'ont captivé alors que d'autres aventures m'ont paru complètement futiles. Ainsi le plaidoyer de Marcelle la bergère sur son désir d'indépendance est incisif, intelligent et dépasse de loin plusieurs propos modernes à ce sujet. J'ai reconnu aussi avec amusement dans l'histoire d'Anselme et Lothaire le thème exact repris dans l'opéra « Cosi fan tutte » de Mozart; son librettiste aurait-il lu Cervantès? Certaines envolées sont également marquantes comme celle où notre hidalgo philosophe sur les lettres et les armes.

Par contre brûler des livres parce qu'on les pense nocifs me choque et je ne peux réconcilier cet acte du curé avec le discours qu'il tient au chanoine quant aux mérites des livres de chevalerie. Personnellement j'ai eu de la misère avec les phrases qui s'éternisent, les propos délibérément alambiqués et la logorrhée qui affecte les principaux personnages. Reste qu'à travers tout ce charabia émerge des réflexions surprenantes sur la condition humaine et qu'on ne peut nier l'originalité du texte ni son coté satirique parfaitement réussi. Et parce que c'est dans le cadre d'une lecture commune, je lirai le tome II.





-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 24 février 2018 à 15:29
Merci Errant!

Je n'avais pas fait le parallèle avec Cosi Fan Tute, bien vu! Je suis assez d'accord avec toi que le texte est inégal.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 25 février 2018 à 09:09
Message posté par Errant2


Par contre brûler des livres parce qu'on les pense nocifs me choque et je ne peux réconcilier cet acte du curé avec le discours qu'il tient au chanoine quant aux mérites des livres de chevalerie.





Ça m'a attristée aussi, surtout qu'en ce temps là les livres étaient rares. Mais je crois que Cervantès a volontairement mis en relief les contradictions entre le discours et les actions du curé, pour dénoncer la censure d'une façon détournée.

J'avance bien dans Station Eleven, ça se lit vite alors je devrais commencer le t2 de DQ d'ici quelques jours.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 25 février 2018 à 18:45
Mince alors, je viens d'ouvrir mon tome 2, dans cette édition (Folio classique), la police est minuscule, de vraies pattes de mouche!!! Alors le tome 2 est pas mal plus long que le 1, non?

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 03 mars 2018 à 05:14
Bon j'ai entamé le tome II que j'espère finir en mars...

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 03 mars 2018 à 18:23
Je n'ai pas beaucoup le temps de lire ces jours-ci mais j'avance quand même bien, j'ai environ 140 pages de lues. Jusqu'à maintenant je m'amuse bien, il n'y a pas eu de longueurs comme dans le t1.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 04 mars 2018 à 09:53
Ce n'est pas plus gros, et il y a moins de longueurs.


Posté par: Grominou2
Posté le: 04 mars 2018 à 17:16
Ok merci! Pour l'instant je constate effectivement que le rythme est meilleur. J'ai hâte d'être en congé pour avoir plus de temps et m'y plonger!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 12 mars 2018 à 13:10
Ces jours-ci on dirait que que je suis un peu lasse de DQ. Même s'il y a encore des bouts amusants, on dirait que je manque de motivation. Je me demande si je ne devrais pas le laisser le temps de lire un petit roman rapide et facile, pour le reprendre ensuite... J'en suis à la moitié environ.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 12 mars 2018 à 14:20
C'est le remède, ça marche pour moi, quelques aventures, un bout de quelque chose de plus léger, quelques aventures, autre chose etc.

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 12 mars 2018 à 23:12
C'est rare que je fais cela mais je pense que je vais tenter l'expérience.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 13 mars 2018 à 00:35
Je vous comprends.
Cervantès est long et assez indigeste. Il faut être indulgent, car ce n'est pas notre époque, et c'est peut être le premier vrai roman.
Mais il y a heureusement de belles choses dans ce livre.


Posté par: Grominou2
Posté le: 13 mars 2018 à 16:26
Tu as raison Denis. Même si j'ai eu une petite lassitude, je l'apprécie quand même. Je suis épatée du côté moderne qu'il a, alors qu'il date du XVIe siècle. Cette façon dans la deuxième partie de faire référence à la première, c'est auto-référentiel pour utiliser un terme à la mode. Cervantès est vraiment un précurseur!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 14 mars 2018 à 02:44
"Je suis épatée du côté moderne"
Par son ironie et son ton enjoué, je le trouve plus moderne que "La princesse de Clèves".


Posté par: Errant2
Posté le: 15 mars 2018 à 07:18
Tan dam...Résonnez cors et sonnez trompettes! Je l'ai, enfin,fini.

Je reviens pour mes impressions.

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 15 mars 2018 à 17:47
Bravo Errant!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 17 mars 2018 à 05:20
Globalement le tome II m'a semblé plus abouti, à la fois par son coté humoristique que par la maturité de ses personnages. Je n'oublierai jamais ni ces périples complètement farfelus ni le ton jubilatoire de l'ensemble.. Cependant le style reste quelque peu pénible dans la mesure où les phrases de vingt lignes ou plus, ainsi que les inversions fréquentes pour ne pas dire systématiques, parsemaient allègrement le texte. Cependant, une fois cette difficulté surmontée, la folie des personnages alternent avec leur sagesse passagère pour notre plus grand plaisir.

Les nombreuses allusions au tome I, que ce soit par des personnages ou par le narrateur même, donnent un brin d'autodérision qui cadre bien avec le reste. Les innombrables proverbes utilisés par Sancho, tous plus abracadabrants les uns que les autres sont aussi savoureux, encore plus lorsqu'ils provoquent l'exaspération de Don Quichotte; le tout est hilarant de débilité. Les aventures elles-même sont moins simplistes que dans le tome précédent, notamment les mises-en-scène préparées par le duc et la duchesse. Certains passages, plus sérieux, m'ont aussi impressionné tel la gouvernance de Sancho ou ses affaires familiales. Les efforts de ses concitoyens pour le ramener à la maison et à la raison sont aussi louables qu'ingénieux. Quant à la fin, elle me semble bien tournée bien qu'inattendue dans un certain sens. Bref la lecture de ce grand classique m'a certes demandé un effort de décodage et de persistance mais au final cela en valait la peine et je ne cesse depuis de penser à ma dulcinée qui, elle, est bien réelle!



-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: denis76
Posté le: 18 mars 2018 à 01:56
"Globalement le tome II m'a semblé plus abouti,"
ERRANT

Je pense la même chose, donc, allez, Grominou, courage !




"et je ne cesse depuis de penser à ma dulcinée qui, elle, est bien réelle! "
Ahah !


Posté par: Grominou2
Posté le: 20 mars 2018 à 07:47
Je n'ai pas encore fini ma petite récréation, il me reste une centaine de pages du Plongeur, je reviens à DQ d'ici quelques jours!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 23 mars 2018 à 13:47
Ça y est, je l'ai repris!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 17 avril 2018 à 17:20
Enfin fini! Je rédige mon avis d'ici quelques jours...

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 20 avril 2018 à 05:13
J'ai hâte de voir ton avis, au temps que tu y as mis, j'espère que ce n'était pas parce que cela a été pénible...

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 20 avril 2018 à 11:10
Non, pas pénible car j'ai quand même assez aimé mais vers la fin je manquais de motivation, c'était un peu répétitif. Aussi je travaille beaucoup ces temps-ci, moins de temps pour lire. Je vais essayer d'écrire mon avis aujourd'hui mais c'est l'opération Ménage du printemps car je reçois ma famille à souper demain...

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 22 avril 2018 à 13:49
Désolée du long délai, voici mon avis qui paraîtra incessamment sur mon blogue, avis assez court je m'en excuse également:


Ouf, enfin je peux dire: défi réussi! (Rappelons que cet énormissime classique de la littérature espagnole constituait mon défi de l'année 2018, au même titre que Céline, Proust, etc, les années passées.) Et même si j'ai apprécié plusieurs aspects de ce deuxième tome, il m'a semblé bien long et vers la fin j'avais hâte de passer à autre chose. J'ai même fait une pause en plein milieu (avec Le Plongeur de Stéphane Larue), ce que je ne fais jamais d'habitude.

Si j'ai été lassée par le côté un peu répétitif de l’œuvre, je garderai tout de même un grand sentiment d'admiration. Car j'ai été épatée par sa modernité, notamment par son côté auto-référentiel (ça existe ou je viens d'inventer ce terme? Et si ça existe, est-ce que ça signifie ce que je pense que ça signifie?) En effet, dans ce tome deux, Don Quichotte rencontre des fans qui ont lu le tome un de ses aventures! Cervantès profite même de l'occasion pour régler ses comptes avec un écrivain usurpateur (précurseur de la fan-fiction?) qui a publié avant lui la .suite du premier tome, en faisant dire à plusieurs personnages que cette fausse .suite est nulle et mensongère. Don Quichotte change même ses plans de voyage pour faire ressortir l'inexactitude du récit.    

Mais comme dans le premier tome, ce que j'ai aimé surtout c'est l'humour des dialogues entre Don Quichotte et Sancho, en particulier lorsque ce dernier sort ses ribambelles de proverbes plus ou moins en rapport avec la situation.

Voilà!   Ayant terminé ce bouquin depuis quelques jours, je suis maintenant plongée dans le dernier Michel Tremblay, que j'ai reçu à Noël (merci maman, et oui je te le passe dès que j'ai fini!); inutile de vous dire que l'expérience de lecture est assez différente!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 22 avril 2018 à 13:50
Oups j'ai oublié les étoiles: Et maintenant je retourne lire vos avis.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 22 avril 2018 à 13:54
Message posté par Errant2

Globalement le tome II m'a semblé plus abouti, à la fois par son coté humoristique que par la maturité de ses personnages. Je n'oublierai jamais ni ces périples complètement farfelus ni le ton jubilatoire de l'ensemble.. Cependant le style reste quelque peu pénible dans la mesure où les phrases de vingt lignes ou plus, ainsi que les inversions fréquentes pour ne pas dire systématiques, parsemaient allègrement le texte. Cependant, une fois cette difficulté surmontée, la folie des personnages alternent avec leur sagesse passagère pour notre plus grand plaisir.

Les nombreuses allusions au tome I, que ce soit par des personnages ou par le narrateur même, donnent un brin d'autodérision qui cadre bien avec le reste. Les innombrables proverbes utilisés par Sancho, tous plus abracadabrants les uns que les autres sont aussi savoureux, encore plus lorsqu'ils provoquent l'exaspération de Don Quichotte; le tout est hilarant de débilité. Les aventures elles-même sont moins simplistes que dans le tome précédent, notamment les mises-en-scène préparées par le duc et la duchesse. Certains passages, plus sérieux, m'ont aussi impressionné tel la gouvernance de Sancho ou ses affaires familiales. Les efforts de ses concitoyens pour le ramener à la maison et à la raison sont aussi louables qu'ingénieux. Quant à la fin, elle me semble bien tournée bien qu'inattendue dans un certain sens. Bref la lecture de ce grand classique m'a certes demandé un effort de décodage et de persistance mais au final cela en valait la peine et je ne cesse depuis de penser à ma dulcinée qui, elle, est bien réelle!



Nos avis se ressemblent assez pour ce qui est du contenu, mais par contre je n'ai pas eu trop de difficulté avec le style. Je m'attendais à pire! J'ai moi aussi bien aimé la fin, qui est émouvante.
Bien le bonjour à ta dulcinée!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 22 avril 2018 à 14:04
Message posté par denis76



T2 ( 2018 ):
Vale ! Vale ! Miguel de Cervantes a dû bien se marrer en écrivant ce tome 2 !
La folie est-elle guérissable ? Quichotte échappe à ses surveillants et part pour une 3è expédition avec Sancho. Les enchanteurs lui en veulent, car sa sublime Dulcinée est transformée en une vulgaire paysanne ! Mais le chevalier n'a pas le temps de s'apitoyer, vainqueur du chevalier aux miroirs, arrêtant des belligérants, et défiant des lions. Il n'est plus le "chevalier à la Triste Figure", mais le "chevalier aux Lions". C'est alors qu'il rencontre le duc et la duchesse qui, ayant lu le tome 1 de Sidi Ahmed sur sa biographie, veulent s'amuser gentiment à ses dépens...
.
Je trouve le tome 2, écrit dix ans après le premier volume, plus riche.
- L'humour est toujours là, surtout avec les exploits absurdes de Quichotte, l'enfilage à l'emporte-pièces des proverbes de Panza, et ses "boulettes".
- Les chansons de gestes, les épopées des chevaliers errants comme Renaud de Montauban, ou Amadis des Gaules sont toujours moquées par le truchement du monde de Quichotte.
- Cervantes a mûri son héros, et celui-ci me semble beaucoup plus philosophe dès qu'il ne s'agit pas de chevalerie.
- "L'enchantement" tient un grand rôle. Il permet, avec la philosophie, à Quichotte de relativiser ses défaites ou ses déconvenues.
- La religion et L Histoire tiennent leur place dans ce tome 2. On sait que l'Espagne a subi un grand traumatisme en étant occupée plusieurs siècles par les maures. Philippe III et l''inquisition font le "nettoyage" méthodique des musulmans et même des morisques. Cela donne l'occasion à Cervantès de monter une belle histoire romantique entre Anna-Felix et Gaspar, donc...
- il y a "romantisme" aussi dans ce livre.
- Quelques réflexions sur l'argent sont bien placées.
- Enfin, ce que j'appelle le monde des entités est, lui aussi, abordé.
- le monde de la biographie est lui aussi abordé d'une façon humoristique, à cause d'un soi-disant plagiat subi par Cervantes sur T1.
.
Finalement, pour le premier roman moderne, ou du moins, un des premiers, cela fait une belle performance que toute cette richesse littéraire condensée sur deux personnages caricaturaux. Je me suis beaucoup moins ennuyé que dans le tome 1.
Chapeau, Mr de Cervantès !


Je suis d'accord avec toi Denis, les personnages ont beaucoup muri dans ce tome 2. En particulier Sancho, qui m'a épatée en gouverneur! As-tu aimé la fin?

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Taffy
Posté le: 19 octobre 2018 à 16:50
Alors, pour Don quichotte 1ere partie, mon apréciation dépendait de chaque moment où je le reprenais.

Alors, le début, je l'ai bien aimé. On va dire les 150 premières pages, après ça comment à être un peu long.

Mais je me suis trouvé plusieurs fois intéressé, voir ''à fond'' dans les histoires.
J'ai bien aimé la compagnie qu'ils formaient dans le dernier tiers. C'est même un peu triste lorsqu'ils se séparent!

Donc, à cause de mes ''humeurs'', je n'ai pas pu apprécier le livre comme j'aurais pu en temps ''normal''. Ce qui fait que j'ai aimé, mais à petite dose.
Si je l'avais lu en pleine forme, je pourrai dire que j'ai aimé le livre, surement plus que vous, même s'il y a quelques longueurs, redondances.

J'étais bien partie par lire la 2eme et dernière partie, je l'ai commencé, mais me suis arrêté au bout de 3 pages et je l'ai placé au fin fond de ma bibli'.
Apparemment, j'avais eu ma dose!
Mais bon, je n'avais l'intention que de lire la 1ere partie, donc cela ne me dérange pas.


Posté par: Grominou2
Posté le: 19 octobre 2018 à 18:13
Peut-être que tu reprendras le tome 2 un jour... Je crois que je l'ai préféré au tome 1, surtout parce qu'il y a moins de récits secondaires (racontés par les voyageurs ou les hôtes rencontrés par DQ).

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Taffy
Posté le: 19 octobre 2018 à 20:47
Le seul récit secondaire qui m'a un peu dérangé, c'est celui qui est lu d'un livres (donc arrivé à auncun des pero' du livres), avec l'hommme qui voulait être sur de la fidélité de sa femme et demande à son meilleur ami de la séduire.

ça m'a dérangé parce que c'est une histoire qu'il lit au autre et à ce point-ci, je n'en avais cure de cette histoire, je voulais savoir ce qu'il se passait avec Don quichotte et les autres.
Et en plus elle est longue!

Mais au final, j'ai finis par embarqué et je l'ai aimé.

Et j'ai oublié de dire: Pauvre Sancho!   


Posté par: Grominou2
Posté le: 20 octobre 2018 à 08:26
Moi, tous les récits secondaires me semblaient longs, j'avais juste hâte de revenir à nos deux zigotos!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Taffy
Posté le: 20 octobre 2018 à 13:28
Mais je trouve que certains valaient tout de même leurs places dans le récit. Sans eux, ça aurait été toujours la même chose.

Est-ce que l'émouvante histoire de l'homme qui se fait injustement emprisonné en Afrique et qui se fait aider par une jeune femme riche à s'évader t'a semblé longues?

Tu sais, elle et son père habite en face de la cours de la prison et elle fait descendre quelque chose de sa fenêtre à chaque fois que notre homme est dans la cour.

Elle lui demande de l'aider à partir de cet endroit et lui donne des petites sommes d'argent en retour pour réaliser son projet.

Je l'ai bien aimé celle-là.


Posté par: Grominou2
Posté le: 21 octobre 2018 à 06:39
Oui certaines histoires étaient bonnes mais j'aurais préféré qu'elles soient plus courtes. Elles brisaient le rythme du récit principal.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info