Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

L'instant présent - Guillaume Musso

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Critiques
Description du Forum: Vous déposez vos critriques ici et nous en discutons!
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=5959
Date: 23 mai 2024 à 15:07
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: L'instant présent - Guillaume Musso
Posté par: immortel
Sujet: L'instant présent - Guillaume Musso
Posté le: 14 juin 2015 à 17:58


Format : Epub
Date de parution : 26 mars 2015
Éditeur : XO Éditions
Disponibilité : Canada
ISBN : 9782845637931
UPC papier : 9782845637795
Langue : Français

Résumé
***************
Lisa et Arthur n'ont rendez-vous qu'une fois par an. Il passe sa vie à la chercher... ...? elle passe la sienne à l'attendre. Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d'art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n'offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l'aimer : « Ce qui m'arrive est inimaginable, et pourtant bien réel... » Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps. Un thriller psychologique vertigineux au final stupéfiant

Critique
*************
C'est le deuxième livre que je lis de Guillaume Musso. Il semblerait qu'il y ait au moins 2 constantes dans ses livres: il y a une histoire d'amour et ca se passe à New York.
En général, je ne suis pas un grand fan d'histoire d'amour mais Guillaume Musso a vraiment du talent. Il m'a su capter mon attention du début à la fin.
C'est un bon livre d'été assez léger. Il y a quelques passages que je trouvais un peu poussés mais les réponses m'ont été fournies à la fin du livre.

Je vous souhaite une bonne lecture et un bon été!!!




Réponses:
Posté par: Grominou2
Posté le: 14 juin 2015 à 18:01
Bon été à toi aussi, Immortel!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: * Ça *
Posté le: 15 juin 2015 à 05:48


J'avais écrit un beau message qui doit maintenant flotter dans les limbes.
???
Je ne sais pas ce que j'en ai fait. Ô Monde cruel!

Bon suffit le mélo!

Ça me dit pas de tout réécrire, donc je dirai simplement que je note ce titre pour apprendre à connaître cet auteur que je négligeais parce que je l'associais à un autre auteur dont j'ai l'impression d'avoir fait le tour après 4-5 bouquins.
Je note sérieusement dans ma nouvelle LAL (perdue l'ancienne bou hou!).
Pourquoi pas en lecture d'été, ça semble parfait pour ça?!

Merci Immortel. De bonnes lectures estivales et un bon été à toi également.





-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: immortel
Posté le: 15 juin 2015 à 06:15
Allo * Ça *,

Je l'avais aussi stéréotypé comme auteur d'histoire d'amour quétaine. Donc pas du tout intéressé jusqu'à ce que la publicité du livre "Central Park" éveille en moi un soupçon de curiosité.
On pourrait donner ca au marketing cette fois-ci, ils ont réussi à susciter mon intérêt.
Central Park m'avait beaucoup impressionné à part les 2 dernières pages.

Bref, tu m'en redonneras des nouvelles.


Posté par: * Ça *
Posté le: 15 juin 2015 à 08:26


Je suis allée voir s'il était possible de l'avoir en numérique auprès de la BANQ. Soit il ne se fait pas sous ce format, soit il ne l'ont pas.
Auprès de ma bibliothèque, les deux copies sont réservés et c'est la première fois que je m'inscris pour un livre et qu'il y a une aussi longue file en demande. Je suis douzième. Heureusement que ce n'est pas le bassin de population de Montréal.

C'est peut-être avant tout un livre d'amour ou approchant, il a sa clientèle bien établie. Ils sont rares les romans policiers à avoir autant de demande par ici.

Je suis pas certaine de pouvoir le lire en livre d'été finalement.










-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: * Ça *
Posté le: 09 novembre 2015 à 12:06


Lecture d'automne finalement. Mais je suis encore moins "fan" que toi apparemment des histoires d'amour.

CRITIQUE

L'INSTANT PRÉSENT    GUILLAUME MUSSO


XO Éditions, Mars 2015                    
360 pages                              
ISBN : 9782845637795





Pour dire bien franchement, je ne souhaite pas trop m’étendre sur ce cas.

Avant la lecture de L'Instant présent, je ne connaissais rien de l’auteur Guillaume Musso. Même pas ce que les gens en pensaient réellement.
Je n’ai tâté le pouls qu’en surface avant cette lecture.
Tout ce que je savais était que l’auteur connaissait un certain succès, voyant passer son nom assez régulièrement dans le merveilleux monde littéraire.

Pour être brève je dirais, fade et prétentieux. Selon moi, sont les qualificatifs qui représentent le mieux L'Instant présent.
Je ne voudrais surtout pas prêter ces termes à l’œuvre complète de l’auteur, ce livre étant le seul lu de sa généreuse bibliographie.
Je veux croire qu’il a déjà écrit du plus étoffé pour mériter l’estime des lecteurs qui le suivent.
À sa décharge, je me dois d’ajouter que son créneau littéraire ne correspond aucunement aux genres de roman que je lis habituellement. Ce qui peut en partie expliquer mon manque d’intérêt pour l’histoire du livre.

Finalement, il semblerait que je vais en dire plus qu’annoncé.
Je ne peux pas tirer des boulets sur le travail d’une personne sans justifier un tant soit peu mon jugement.
Fade et prétentieux?!   Et plus.   L’éditeur nous promet un thriller psychologique vertigineux au final stupéfiant.
Et bien, promesse non tenue!
Aucune épaisseur dans l’histoire, aucune intensité ne se développe au fil du récit. Rien pour causer de l’anxiété chez le lecteur. Pas d’anticipation graduelle d’un plaisir un peu coupable dans l’attente d’une apothéose quelconque. Une présentation trop banale et facile pour être intéressante, seulement activée par un abus d’utilisation de faits majeurs ou historiques passés aux États-Unis, pour figurer les coupures dans le temps. Un des reproches majeurs, cette facilité (pas la seule malheureusement) à abuser de cette formule des grands titres des médias situant le temps écoulé. Formule agaçante, simpliste et sans saveur qui aurait pu appuyer le récit, mais parce que sur-utilisée on y perd tout intérêt et la formule devient vite décevante.
Facilité également dans les emprunts à répétition d’épigraphes de grands noms et d’auteurs connus.
Facilité dans cette manière d’écrire et de tourner les coins ronds tout au long du livre. Plusieurs questions se présentant et ne trouvaient jamais réponse. À quelques unes l’histoire y répond en finale, mais d’autres points demeurent nébuleux.
À cela j’ajoute sans honte, les personnages cabotins. Pas un pour racheter un autre!

Pourquoi avoir complété cette lecture? Parce que l’on m’avait promis une finale stupéfiante. Il est vrai que l’histoire prend tout un virage que l’on ne voit pas venir, mais trop peu trop tard.
Cette romance n’est pas sans me rappeler vaguement une histoire écrite par Douglas Kennedy,La femme du cinquième. Roman que je n’avais pas non plus beaucoup apprécié, mais tout de même mieux que celui-ci.

Mais soit dit entre-nous, je vous suggère plutôt d’essayer 22/11/63 de Stephen King. Tout y est. Les retours dans le temps, le côté fantastique pas mal plus étoffé et captivant, et l’histoire d’amour avec de beaux personnages tout à fait intéressants.

Ceci étant dit, voila pour L'Instant présent,










-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Errant2
Posté le: 09 novembre 2015 à 17:37
Merci pour cette mise en garde!

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info