Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Les Raisins de la colère _ John STEINBECK

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Critiques
Description du Forum: Vous déposez vos critriques ici et nous en discutons!
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=5950
Date: 28 mai 2024 à 05:03
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: Les Raisins de la colère _ John STEINBECK
Posté par: Corinne
Sujet: Les Raisins de la colère _ John STEINBECK
Posté le: 28 mai 2015 à 05:15
Résumé :
Années 1930, Oklahoma. Tom Joad est libéré de prison suite à un homicide involontaire. Il retourne à la ferme familiale mais une mauvaise surprise l'attend : la ferme a été saisie par une banque et sa famille, totalement ruinée, est sur le départ. Elle s'apprête à partir en Californie, avec l'espoir de trouver un emploi et de vivre dignement.

Mon avis :
De très beaux personnages qui restent dignes, respectueux et proches de leurs valeurs de vie (l'entraide, la fraternité ..) jusqu'à la fin. Nous traversons des épisodes de vie très dure, mais nous nous attachons à cette famille car, malgré la misère ambiante, ils continuent sans relâche. Après avoir fini ce livre, je me suis surprise à continuer à penser à cette famille car nous pouvons nous retrouver un peu dans chacune de leur difficulté. C'est un roman très bien décrit dans tous les détails avec un Steinbeck qui sait embrasser avec merveille tous les éléments de la vie (la nature, la flore, la faune ..), c'est un monde vibrant de vie qu'il a su créer.. Et, pour moi, des personnages modèles, avec de bonnes valeurs humaines et qui cherchent à s'en sortir. La fin est atypique, j'ai lu dans son journal qu'il a dû se battre pour que son éditeur ne l'a déforme pas et bravo à lui pour avoir eu le courage de se battre pour son oeuvre..




Réponses:
Posté par: Grominou2
Posté le: 29 mai 2015 à 00:48
Quel bon souvenir, j'avais adoré! Steinbeck a une plume formidable. Dès les premières pages quand il décrit la tortue sur la route poussièreuse, j'étais conquise!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Muffin
Posté le: 29 mai 2015 à 01:41
Aaaah, bon. Il faut que je me remette à celui-là...

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: Corinne
Posté le: 29 mai 2015 à 01:54
Oui.. je suis tout à fait d'accord. J'ai adoré la tortue aussi. C'était tellement bien écrit que je pouvais m'imaginer avec détails ses yeux, ses pattes .. et je m'en souviens encore maintenant ..


Posté par: Errant2
Posté le: 29 mai 2015 à 04:06
Ça tombe bien il est dans mon défi ABC 2015

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Errant2
Posté le: 15 août 2015 à 06:38


Synopsis

Le livre raconte les vicissitudes d'une famille de paysans, les Joad, qui, ruinée par les tempêtes de poussière (Dust Bowl), par l'appauvrissement du sol et par la crise des années 1930, est contrainte de quitter l'Oklahoma et de venir chercher du travail en Californie. Peu à peu, affamés, traqués, exploités par les grands propriétaires, les émigrants voient la terre promise californienne se transformer en un vaste pénitencier. Mais on pourra constater tout au long du livre, que l'espoir n'a jamais abandonné cette famille.

Mon avis:

Un classique que j'aurais dû lire bien avant! À travers les pérégrinations de la famille Joad, l'auteur illustre magistralement l'implacable oppression qu'exerce le capitalisme sauvage sur les classes laborieuses. C'est également une ode à la solidarité, le portrait d'une femme forte, l'illustration de la mesquinerie des riches et de leur collusion avec le système judiciaire et le constant désarroi des hommes qui ne peuvent plus nourrir leur famille. L'écriture coule de source, les personnages sont vivants et chacun réagit différemment devant l'adversité. J'ai bien aimé aussi la fin qui, sans donner des espoirs futiles, comporte tout de même une note d'optimiste.



-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 15 août 2015 à 07:17
Je l'ai lu en 2009, donc pendant la crise financière, et j'ai été frappée par le fait que bien des choses n'avaient pas beaucoup changé: les familles qui perdent leur maison, la cupidité des banques... Gros gros coup de coeur pour moi, je l'avais nommé dans mon Top 3 de cette année-là.

Comment as-tu trouvé la traduction? Je l'ai lu en VO (formidable plume!) et je m'étais demandé comment ils avaient traduit le langage paysan, pas trop argotique j'espère?

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 15 août 2015 à 07:43
Non absolument pas, un travail exemplaire à mon sens.

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 15 août 2015 à 08:21
Tant mieux! Je déteste retrouver de l'argot parisien dans la bouche d'un cowboy ou d'un policier de New York, ça me fait complètement décrocher!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Muffin
Posté le: 30 août 2015 à 14:11
Ca doit être d'autant plus choquant quand on est Québécois, Grominou... à la limite pour moi parisienne, ça parait moins bizarre. Et pourtant, ça me fait quand même tiquer les rares fois où je parcous un livre de ce type en VF ! Par exemple, je ne veux pas savoir à quoi ressemble la traduction de Brokeback Mountain !

Bon il faut sérieusement que je me remette à ce bouquin, abandonné il y a au moins 4 ans après une quarantaine de pages. Et il faudrait surtout que je le fasse, au lieu de le dire à chaque fois !

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: Grominou2
Posté le: 30 août 2015 à 15:11
Ah oui Muffin, les traductions de western sont parfois complètement ahurissantes!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Errant2
Posté le: 30 août 2015 à 15:49
Ouais genre le cowboy qui dit à l'autre "Tasse-toi ducon"

-------------
Tant qu'on a pas aimé un animal, une partie de l'âme... reste endormie - Anatole France


Posté par: Grominou2
Posté le: 30 août 2015 à 16:13
«Mate ses guiboles, mec!»

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Muffin
Posté le: 31 août 2015 à 04:13
Errant vous dites pas "casse-toi" au Québec ? Je savais pas ça !

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: * Ça *
Posté le: 31 août 2015 à 09:32

Tasse-toi mononc'!
Fout/fiche, le camp!
Fait d'l'air et ça presse!

Ça c'est les façons polies. Pour les plus corsées faut ajouter quelques gros jurons bien gras.

Mais on ne dit pas "casse-toi" au Québec. Bien trop gentiment dit.









-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: * Ça *
Posté le: 31 août 2015 à 09:34
Message posté par Errant2

Non absolument pas, un travail exemplaire à mon sens.


Ça m'encourage à lire ce classique.





-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Muffin
Posté le: 31 août 2015 à 12:35
Fiche le camp, ok. Les autres m'ont fait rigoler, merci

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: Taffy
Posté le: 31 août 2015 à 13:07
Il y a aussi ''va t-'en!''.


Posté par: Grominou2
Posté le: 31 août 2015 à 13:21
Sans oublier «Enweye, diguedine!»

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Muffin
Posté le: 01 septembre 2015 à 02:01
Taffy, celui-là on l'a aussi, comme "fiche le camp". C'est ça le soucis, on ne sait pas ce que vous dites ou pas. Mis à part quelques célébrités

Grominou, mais qu'est-ce que ça veut dire ça ?

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: * Ça *
Posté le: 01 septembre 2015 à 10:41
Message posté par Muffin



Grominou, mais qu'est-ce que ça veut dire ça ?



Je traduirais par Envoie, déménage! Mais avec un caractère d'urgence. Genre « Enwoye, déménage ça presse, ou encore ça urge. »
On joualise souvent les mots en oi ou ei par « oïl ou eille », et la lettre v est très souvent remplacée par le w, comme dans « Wouère ça pour voir ça, ou on verra par on wouèra ça ». Surtout ne pas prononcé les "a" en final des mots de façon trop pointu. Il faut les rendre bien lourd avec un accent circonflexe dans le son.

De toute beauté!

Mais on est tellement habitué que souvent on ne remarque même pas si quelqu'un en lâche un de temps à autres.











-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Muffin
Posté le: 01 septembre 2015 à 11:30
Génial. Oui je vois tout à fait le "ça" à la sauce québécoise

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info