Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

et si on relisait les classiques?

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Autres genres
Description du Forum: Biographie, Faits vécus, Classique, Histoire, Poésie, Psychologie, etc...
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=592
Date: 19 septembre 2019 à 23:20
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: et si on relisait les classiques?
Posté par: octavie
Sujet: et si on relisait les classiques?
Posté le: 01 novembre 2006 à 06:21
Depuis quelques semaines je me suis replongée dans la lecture des classiques de la littérature: Maupassant, Austeen, Gide etc...

Et j'y prend beaucoup de plaisr, moi qui, il y a quelques mois en arrière ne lisait plus que de la littérature contemporaine.

Pour qu'un ouvrage ait traversé les années et qu'il se vende toujours, c' est à priori qu'il est très bon.

Si on parlait des classiques qui nous ont plus, histoire de se donner envie d'en relire?

Pour ma part, j'ai découvert Jane Austeen, et je suis séduite par sa finesse d'analyse de l'ame humaine.
Maupassant, dont je n'avais rien lu à part le horla, est un auteur fabuleux.

Et vous, vous en etes où avec vos classiques?




Réponses:
Posté par: Grominou2
Posté le: 01 novembre 2006 à 07:05
À ma grande honte, il y a de nombreux classiques français que je n'ai jamais lus: Gide, Camus... J'ai lu un ou deux Maupassant sans vraiment accrocher.

Par contre, j'ai lu toute la série des Rougon-Macquart de Balzac, dont certains m'ont passionnée. Plusieurs Molière, beaucoup d'Alexandre Dumas... Et bien sûr mon livre préféré entre tous, Cyrano de Bergerac!

En anglais, j'ai lu et adoré Jane Austen, aimé Wuthering Heights d'Emily Brontë, East of Eden de John Steinbeck, Romeo and Juliet de Shakespeare, Tess of the D'Ubervilles de Thomas Hardy (intéressant mais il y a beaucoup de longueurs), The Importance of Being Earnest d'Oscar Wilde (amusant).

En littérature étrangère, Guerre et Paix et Anna Karenine de Tolstoï, Crime et châtiment de Dostoïevsky (traduits en français, bien sûr!).

Édité: Je voulais dire les Rougon-Macquart de ZOLA, bien entendu!! J'ai aussi lu quelques Balzac...

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: hopla
Posté le: 01 novembre 2006 à 10:19
A part les quelques livres que j'ai du étudier au collège et au lycée (Du Molière, Racine, Alphonse Daudet, Jules Vernes...) je confesse que coté classiques je suis d'une inculture totale
Mais si concernant cette catégorie d'ouvrage je ne suis bon à rien, je suis également pret à tout... entendre comme proposition pour le début de remise en culture de mon cerveau en quasi jachère dans ce domaine


-------------
Et hopla!


Posté par: sylvie40
Posté le: 09 novembre 2006 à 22:42
Ca fait des mois que j'ai envie de relire des classiques, mais je n'arrête pas d'acheter de nouveaux romans ! alors comment faire ???


Posté par: Big piggy
Posté le: 12 novembre 2006 à 04:39
Côté classique, moi non plus je ne suis pas très calée ! Quand je vois que je déteste Molière, Racine et tous les grands du théâtre, j'essais de me rabattre sur des classiques plutôt romans, mais ça ne suit pas vraiment. J'ai beaucoup aimé les Alexandre Dumas (les Mousquetaires et le comte de Monte-Cristo) mais je pense que ça vient plus du fait que c'est de l'historique et du "capes et d'épées" (genres que j'adore)...

-------------
Big piggy


Posté par: Witch
Posté le: 19 novembre 2006 à 06:54
Je suis en plein dans "Orgeuil et préjugés" de Jane Austeen.
Je decouvre cet auteur et je suis vraiment transportée. Même si le récit date et que forcement les moeurs ont changés, tout reste d'actualité. Les gens se comportent toujours de la même manieres avec leurs sentiments.
Et j'adore l'espieglerie de l'héroine !


Posté par: Hansa
Posté le: 15 janvier 2007 à 14:13
Message posté par octavie

Depuis quelques semaines je me suis replongée dans la lecture des classiques de la littérature: Maupassant, Austeen, Gide etc...

Et j'y prend beaucoup de plaisr, moi qui, il y a quelques mois en arrière ne lisait plus que de la littérature contemporaine.

...

Et vous, vous en etes où avec vos classiques?



J'adore les classiques et mes lacunes sont abyssales. J'aime bien le théâtre, surtout le très vieux théâtre : Racine, Molière, Shakespeare, Webster...

J'avoue j'ai honte j'ai jamais lu Gide, ni Camus. J'ai acheté 3 ou 4 bouquins classiques du XX° siècle mais je les ai toujours pas ouvert.


Posté par: Anthracite
Posté le: 12 février 2007 à 10:37
Bonjour,
En ce qui concerne la littérature "classique", il y a de nombreux ouvrages "tombés dans le domaine public" et le projet Gutemberg en met à disposition sur le Web.


Posté par: Hubert Viteux
Posté le: 20 février 2007 à 10:22
J'ai une véritable passion pour les classiques et cela va des auteurs grecs anciens (surtout le théâtre) jusqu'au vingtième siècle. En effet, il paraît qu'aujourd'hui on devient quasiment un "classique" à sa mort ou dès que l'on est enseigné dans les écoles... A ce rythme là, Pennac serait donc presque un "classique"

Dostoïevki (pour beaucoup le plus grand auteur de tous), Faulkner, Yourcenar, Camus, mais aussi un Giono, un Montherlant, Hemingway, Scott Fitzgerald, Duras, Sophocle, Euripide, Eschyle, Hugo, Maupassant, Zola et bien d'autres ont beaucoup à nous apporter.

Personnellement je regrette assez cette éternelle course à la nouveauté sous prétexte que c'est actuel. C'est actuel,oui, mais c'est aussi très souvent "vide" de profondeur et d'intelligence par rapport à ceux cités ci-dessus.

Je ferais cependant une exception pour pas mal d'écrivains américains comme Jim Harrison, Philip Roth, Russell Banks, Cormac McCarthy, ou un Albanais comme Ismaïl Kadaré, un Espagnol comme Munoz Molina entre autres et des Sud Américains comme Garcia Marquez ou Vargas Llosa. Et il y en a d'autres...
Hubert Viteux


-------------
HV


Posté par: Julie bis
Posté le: 27 février 2007 à 04:12
quelle est la définition d'un classique?
c'est une question à laquelle je ne saurai plus répondre.
Certains auteurs actuels deviennent des classiques car lus et relus par les lecteurs: Gavalda, King, irving...
alors quelle est votre définition


Posté par: Melusine
Posté le: 10 mai 2007 à 08:18
Pour ce qui est des classiques, je suis dans mon élément: j'achève une maitrise de Lettres. Je me permets donc de faire remonter ce vieux post
Tout d'abord, Julie bis, je trouve que ta question est ultra-pertinente puisqu'elle revient régulièrement dans les sujets de dissertations, comme quoi personne ne s'est encore mis d'accord sur ce point!
Les classiques, je crois que ce sont les livres qui savent se faire intemporels.
Et je défend les classiques, j'en lis tous les jours et je me régale!
A bientôt


Posté par: alexa
Posté le: 12 mai 2007 à 06:36
super d'avoir fait revivre ce post! bonne idée! j'aimerais savoir quels sont vos classiques ! ceux que vous avez lu plusieurs fois par exemple! vos auteurs favoris!


Posté par: Melusine
Posté le: 12 mai 2007 à 12:42
Maupassant, je peux le relire inlassablement!
Sinon, j'ai aussi relu Anne Rice plusieurs fois...


Posté par: alexa
Posté le: 13 mai 2007 à 10:21
j'aime aussi Maupassant! il y en a un que je n'ai jamais lu ( et c'est pourtant un des plus connus) c'est "bel-ami"! l'as tu aimé?
sinon j'adore toutes ses nouvelles! une petite préférence pour "sur l'eau" j'adore ses descriptions comme si je me promenais dans de magnifiques tableaux!
"le horla" aussi m'a fasciné, "une vie"...quoi d'autres?!


Posté par: Maïlys
Posté le: 13 mai 2007 à 10:31
J'avoue que ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu un "classique", mais ayant fait des études de lettres, j'en ai pas mal dans ma bibliothèque.
Parmis mes bons souvenirs de fac:
- "l'homme qui rit" de Hugo, c'est une très belle histoire, magnifiquement écrite (forcément, Hugo!)
- Princesse Brambilla de Hoffman: un conte sur l'importance du théâtre dans la vie. C'est plein de magie, de fantaisie...une petite bulle de bonheur!
- Jane Eyre
Le Premier homme de Camus, La chute aussi.
Je garde un bon souvenir aussi du "Rouge et le Noir", même si la lecture n'est pas toujours facile.   


Posté par: alexa
Posté le: 13 mai 2007 à 10:53
j'aime beaucoup camus "la chute" c'est tout à fait mon style de lecture! par contre je n'ai jamais lu "le premier homme"! ca parle de quoi! c'est pas un essai?...je crois que je confonds avec "l"homme revolté! aie! désolé!

moi aussi je me suis agréablement plongée dans "le rouge et le noir"!je m'en souviens tres bien!


Posté par: Maïlys
Posté le: 13 mai 2007 à 11:00
Le premier homme est un récit autobiographique, paru de façon posthume. Camus y raconte son enfance en Algérie. Il est mort avant de l'avoir achevé, mais ça n'en est pas moins un beau roman, très touchant.
Il y a plus d'émotions dans son récit, sûrement parce qu'il se remémore son enfance et l'écriture est très différente de celle de La Chute.
Et puis j'ai eu la chance de l'étudier avec un prof passionné par Camus, ce qui fait qu'il savait trouver les entrées pour que nous aussi nous soyons passionnés à notre tour.


Posté par: alexa
Posté le: 13 mai 2007 à 11:08
je l'ai noté!tu en parles bien, ca donne envie!
dans un style plus "facile" j'ai adoré " l'étranger"! tout simplement fascinant! j'ai du le lire en une heure!
j'aime bien aussi son théatre!


Posté par: étoile
Posté le: 13 mai 2007 à 11:55
je viens de commence "le père goriot", j'ai aussi beaucoup aimé "le rouge et le noir", "crime et châatiment" et bien sur l'étranger de camus, j'aime bien lire un classique de temps en temps, ca change complètement de la lecture contemporaine dont je rafolle.


-------------
Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (J.Prévert)


Posté par: Melusine
Posté le: 14 mai 2007 à 02:57
Alexa, pour Maupassant, j'ai lu Bel Ami et j'ai beaucou aimé! Maupassant n'est pas difficile à lire et l'histoire a un côté satirique et amoral qui m'a beaucoup plu! Je suis bien sûr une fan du Horlà, et j'ai particulièrement adoré La Parure et Aux Champs.
De Camus, j'ai adoré la pièce Les Justes. Vous l'avez lu?


Posté par: alexa
Posté le: 14 mai 2007 à 06:48
oui j'ai lu "les justes" que j'ai beaucoup aimé!


Posté par: Julie bis
Posté le: 14 mai 2007 à 06:49
bonjour
j'ai dans pal "l'homme révolté" l'avez-vous lu? j'ai peur que cela soit un peu ardu?!
j'attends d'avoir votre avis pour m'y plonger!


Posté par: luna
Posté le: 22 mai 2007 à 11:48
Je suis une inconditionnelle de Zola .Je les ai quasiment tous lus mais il y en a certains qui m'ont plus touchée et que je n'hésite pas à relire notamment pot bouille , Au bonheur des Dames (mon préféré, j'adore les descriptions des étalages , des tissus et draperies et l'ambiance qu'il a créé à travers ses mots dans ce grand magasin est impressionnante.On découvre le passage douloureux et nécessaire des petits magasins aux grands),L'oeuvreavec la description et la naissance du mouvement impressionniste.J'ai beaucoup aimé aussi L'assommoir et la bête humaine.J'aime sa capacité à montrer les disparités sociales, les comportements humains tellement paradoxals et les noirceurs de l'âmes humaine.J'aime ses descriptions qui arrivent à rendre interessante avec des mots et une certaine passion de simples bouts de tissus ou un train à vapeur...
J'aime aussi beaucoup Maupassant , mes préférés étant comme vous
Une vieet sur l'eau
j'ai été touché pas le premier homme de Camus
Sinon ,j'ai lu quelques oeuvres de V.Woolf que je conseille tout particulierement notamment Vers le phare et lles vaguesavec de trés belles descriptions de paysages.
Sinon , je découvre acrtuellement l'oeuvre d'Oscar Wilde et j'avoue être conquise...

-------------
"Tout un homme fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n'importe qui" SARTRE


Posté par: étoile
Posté le: 22 mai 2007 à 14:12
Bonsoir Luna,
j'ai lu beaucoup de Maupassant aussi et comme toi j'ai beaucoup de Zola dans ma PAL, j'ai aussi un faible pour Dostoievsky, j'ai lu 2 fois "crime et chatiment", j'ai adoré également "les hauts de Hurle-vent"



-------------
Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (J.Prévert)


Posté par: alexa
Posté le: 23 mai 2007 à 07:13
salut luna! de Zola mon préféré à été "l'oeuvre" j'ai été completement fascinée par l'ambiance de ce livre! je sais que c'est pas son roman le plus connu ni le plus aimé mais, c'est vraiment celui que je préfere!


Posté par: Julie bis
Posté le: 23 mai 2007 à 09:58
bonjour Luna
oscar wilde est un auteur que j'apprécie beaucoup également. As-tu lu "le portrait de Dorian Gray" je présume que oui car c'est le plus connu. Je te conseille également "Salomé" c'est une pièce de théâtre magnifique, et "le fantôme de Canterville" petite nouvelle plaisante à lire!...


Posté par: alexa
Posté le: 23 mai 2007 à 14:43
"le portrait de dorian gray" c'est exellent!


Posté par: luna
Posté le: 24 mai 2007 à 06:02
Bonjour,
@ étoile: je connais trés peu Dostoveiski , j'ai uniquement lu Crimes et châtiment quand j'étais au Lycée et j'avais beaucoup aimé!
quel autre livre de Dostoievski conseillerais- tu STP?

@alexa: tout à fait d'accord avec toi pour l'Oeuvre, il crée vraiment un ambiance, une époque et une façon de voir les choses.Et puis , j'aime beaucoup le mouvement impressionniste donc voir conter sa "pseudo-création" m'a beaucoup plu!

@Julie bis: j'ai effectivement commencé par le portrait de Dorian Gray dont j'ai beaucoup apprécié le style littéraire (mais j'ai quand même trouvé quelques longueurs dans ce livre) .C'est ce livre qui m'a donné envie de lire d'autres oeuvres de lui.J'ai bien aimé Salomé mais j'ai préféré L'éventail de Lady Windermere qui est rempli d'aphorismes et de paradoxes.
J'ai aussi lu l'âme humaine et De profundis que j'ai beaucoup appréciés.Par contre , je ne connais pas le Fantôme de Canterville et vais, je pense me laisser tenter...

-------------
"Tout un homme fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n'importe qui" SARTRE


Posté par: * Ça *
Posté le: 24 mai 2007 à 06:37
Pour ma part je ne suis pas très classique, quoique je souhaite un jour avoir la jouissance de dire que j'ai lu des classiques mais pour tout de suite j'avoue ma complète ignorance du genre. Entre temps, j'essaie d'y remédier lentement mais sûrement.

Je me suis essayée à lire du Zola. À date peu de chose de lu. "Thérèse Raquin" lu et j'ai tenté la traversée de "Germinale", que j'ai reposé sans terminer.
Depuis je l'ai trouvé en liquidation sur une tablette de librairie et je l'ai pris, histoire de m'y remettre un jour.
Voeu pieux ?
   

-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: étoile
Posté le: 25 mai 2007 à 05:51
Salut Luna,

je connais le "joueur", "l'éternel mari" l'Idiot.

Le 2ème est très bien aussi, l'Idiot un peu long, remarque comme beaucoup de ses romans.



-------------
Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (J.Prévert)


Posté par: alexa
Posté le: 25 mai 2007 à 07:12
"l'idiot" j'ai jamais réussi à le lire! j'ai l'impression qu'il ne se passe rien!!!!


Posté par: étoile
Posté le: 26 mai 2007 à 14:28
Salut Alexa,
pour l'idiot, je suis d'accord avec toi, moi non plus je ne suis pas aller au bout, meis je vais réessayer une deuxième fois pour voir, par contre en classique j'ai adoré "les heuts de hurlevent" et je voudrai lire également "guerre et paix", il est en 2 gros volumes, je vais peut être attendre les vacances pour celui là.

-------------
Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (J.Prévert)


Posté par: Hubert Viteux
Posté le: 28 mai 2007 à 03:04
Ile ne me semble pas du tout qu'un auteur très lu aujourd'hui puisse être considéré comme un classique ! Seul le temps peut faire cela. Traverser le temps me semble être le critère minimum. Seuls les grands écrivains traversent le temps parce qu'ils ont l'art d'aborder ce qui est éternel dans l'homme et cela avec style. Regardez, Georges Duhamel a été fortement lu à une époque, Bernardin de Saint-Pierre aussi, Henri Bordeaux, Slaughter (le Robin Cook de son époque) etc. On n'en entend plus parler !

Imaginez-vous que Coelho puisse devenir un classique ?... Déjà que son "Alchimiste" n'est qu'un pastiche du "Candide" de Voltaire !... Levy ?... Danièle Steel ?... Barbara Cartland ?... Nous parlons littérature ou lecture à succès ?

Le fait d'être beaucoup lu ne fait pas les grands écrivains !... Qui oserait mettre des Camus, des Dostoïevski, des Tolstoï, des Malraux, des Maupassant, Hugo et bien d'autres sur le même pieds qu'un Coelho ou un Levy qui écrivent non pas poussés par une force intérieure irrésistible mais par le désir de faire de l'argent.

Lisez les discours du Nobel de Camus et de Gao Xingjian, "Ecrire' de Duras et vous verrez ce que sont les motivations d'un grand écrivain.

Nous retrouvons cela aujourd'hui chez Vargas Llosa, Garcia Marquez, Jim Harrison, McCarthy, Ismaïl Kadaré, Muñoz Molina etc.

Ne mélangeons pas les genres même si c'est un plaisir de temps en temps de lire un auteur plus frivole.

Dumas avait coutume de diviser les écrivains en "grands" et "petits". Il estimait lui-même n'être qu'un petit et insistait beaucoup sur le fait qu'il préférait être le plus grand des petits plutôt que le plus petit des grands et cela se comprend.

J'adore Dumas mais ne serait-ce pas une hérésie que de le mettre au même niveau qu'un Hugo qu'un Balzac ou un Zola ?...

-------------
HV


Posté par: * Ça *
Posté le: 28 mai 2007 à 06:10
Bonjour Hubert Viteux.

Tout d'abord je tiens à préciser que je n'y connais rien en classique. Mais je vous trouve dur pour "Alexandre Dumas". Une hérésie, un bien gros mot à mon humble avis. Et qui lisent des hérésies, les hérétiques ? Non désolée, je trouve le mot un peu fort.

Pourquoi les oeuvres de Dumas ne feraient-elles pas partie des classiques ?
Ne traversent-elles pas le temps ?
Parce qu'elles sont d'un ton plus léger, on doit les reléguer dans une autre catégorie ?
À ce compte, doit on ignorer aussi les auteurs de contes et de fables tel Louis de La Fontaine ou Charles Perreault ? Peu à peu, ces hommes et leurs oeuvres tombent dans l'oubli eux aussi. Par snobisme ? Par ignorance ? Parce que trop d'offres de nouveautés qui nous inondent ? Toute oeuvre a droit de vie à mon sens, qu'elle soit légère ou profonde. L'un n'autorise pas à dénigrer l'autre. Je crois que tout est dans l'oeil et dans l'ouverture d'esprit du lecteur.
Il faut défendre et parler des auteurs classiques mais sans pour autant snober les nouveautés en bloc.


-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Julie bis
Posté le: 28 mai 2007 à 06:25
Un classique est un livre que tout le monde veut avoir lu, et que personne ne veut lire."
Mark Twain


Posté par: Melusine
Posté le: 28 mai 2007 à 07:11
Hubert Viteux, je te trouve aussi très dur. Tu dis que l'on n'entend plus parler de George Duhamel et de Bernardin de Saint-Pierre? Tu ne dois pas écouter au bon endroit, moi j'en entends parler... Quant à Dumas, pourquoi ne pas le mettre sur le même niveau que les autres? Son oeuvre n'a-t-elle pas traversé le temps également? N'a-t-il pas fréquenté les mêmes milieux artistiques que Gauthier, Zola et les autres? Quant à décrier les auteurs actuels qui écrivent pour de l'argent, Balzac le faisait aussi, et Jules Verne se pliait à tous les caprices commerciaux de son éditeur.
(Il y aurait toute une dissertation à faire là-dessus, et je vais m'empresser de la faire ailleurs que sur ce forum.)
Je me bats tous les jours contre la culture élitiste qui se croit trop bien pour le petit peuple. Ce n'est pas parce qu'une para-littérature plus populaire et plus digeste a du succès que l'auteur n'a rien à dire et qu'elle n'a pas sa place dans la culture ou dans le hall des futurs classiques. Regarde donc la comtesse de Ségur...



-------------
Mon biblioblog: http://mabouquinerie.canalblog.com

L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. André Breton


Posté par: * Ça *
Posté le: 28 mai 2007 à 17:18
Bravo Melusine ! Je suis entièrement d'accord avec toi.

-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Melusine
Posté le: 29 mai 2007 à 03:09
Merci ça!

-------------
Mon biblioblog: http://mabouquinerie.canalblog.com

L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. André Breton


Posté par: Julie bis
Posté le: 29 mai 2007 à 03:44
c'est un débat fort intéressant! je suis d'accord avec Mélusine l'élitisme est exécrable et dangereux j'espère que ce forum est là pour le combattre!


Posté par: luna
Posté le: 29 mai 2007 à 07:53
Merci pour vos conseils en ce qui concerne Dostoiveski!

En ce qui concerne le débat ci-dessus, je suis d'accord avec les posts écrits juste au dessus.
pour moi, un classique est un livre qui est capable de toucher des générations différentes que ce soit pour ses qualités littéraires, son intrigue ou le message qu'il véhicule.Je ne pense pas qu'un classique se doit d'être d'une littérature irréprochable;
Par contre je veux bien croire que parfois on puisse avoir "mal au coeur" quand une oeuvre de Zola ou Maupassant est mise au même niveau qu'une oeuvre de moindre qualité mais quand on y réfléchit bien , l'essentiel est que l'oeuvre touche peu importe de quelle manière!
Je comprend quand même ce que tu as voulu dire Hubert Viteux .

par contre ton jugement de Coehlo et de Lévy me semble un peu extrème dans le sens où je suis d'accord, leur livres ne sont pas de la grande littérature mais ils sont loin d'être déplaisants à lire (à petite dose pour ma part) mais je ne pense pas qu'ils les écrivent dans le but de faire de l'argent;Tous les deux ont simplement envie d'exprimer certaines choses , voir de faire passer certains messages comme Coehlo.Aprés ils arrivent à toucher un grand public, ce n'est pas forcément un mal.
Si Lévy avait voulu ,il aurait pu continuer à exercer sa profession antérieure et gagner aussi de l'argent.Il s'est mis à la littérature parce qu'il en avait envie et avait envie d'exprimer des choses et des sentiments et de les faire partager à travers ses mots.Je suis peut-être un peu naïve mais je vois plus les choses comme cela et pourtant je suis loin d'être une fan de Coehlo et Lévy

-------------
"Tout un homme fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n'importe qui" SARTRE


Posté par: étoile
Posté le: 30 mai 2007 à 14:19
Salut Luna, c'est un plaisir de parler de Dostoievsky.
En ce qui concerne les auteurs qui écrivent juste pour l'argent, j'ai vu il n'y a pas très longtemps ou peut être lu que Colette avait écrit presque tous ces livres justement pour de l'argent.Donc on peut faire les deux si tout le monde y trouve son compte, d'ailleurs ne travaillons nous pas pour l'argent ? je crois que c'est le lot de tout le monde artiste ou pas. Il faut bien vivre et si on peut vivre bien en faisant ce que l'on aime, où est le problème ?



-------------
Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (J.Prévert)


Posté par: Melusine
Posté le: 31 mai 2007 à 01:41
Tout à fait d'accord, étoile!



-------------
Mon biblioblog: http://mabouquinerie.canalblog.com

L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. André Breton


Posté par: alexa
Posté le: 07 juin 2007 à 06:21
je vais relire "la symphonie pastorale" de Gide!


Posté par: sylvie40
Posté le: 07 juin 2007 à 06:24
Message posté par alexa

je vais relire "la symphonie pastorale" de Gide!


J'avais adoré ce petit roman et le film avec Michèle Morgan

-------------


Posté par: alexa
Posté le: 07 juin 2007 à 06:31
je sais que j'avais aimé aussi par contre je ne m'en souviens aps bien! c'est pour ca que j'ai bien envie de le relire!
As tu lu d'autres oeuvres de Gide? moi j'ai adooooré "l'immoraliste" et " les nourritures terrestres"!
je n'ai pas encore lu " la porte etroite"!


Posté par: Julie bis
Posté le: 07 juin 2007 à 07:51
Message posté par sylvie40

Message posté par alexa

je vais relire "la symphonie pastorale" de Gide!


J'avais adoré ce petit roman et le film avec Michèle Morgan

idem je me souviens qu'au lycée j'avais fait toute une présentation de ce livre... il m'avait littéralement pénétré. Beaucoup plus tard j'ai vu le film, qui est une vraie réussite!


Posté par: feuilllle
Posté le: 08 juin 2007 à 11:00
je n'aime pas beaucoup Maupassant, ni Zola que j'aborde juste!(et oui!)
je n'aime pas du tout Camus, ni Kafka.
sinon j'aime autant ceux que l'on dit "classiques" que ceux dits récents.
l'important, finalement, c'est que ce soit agréable à lire pour son goùt.
mais les "classiques ont tout de même quelque chose en plus : on les a pratiquement tous lus et du coup en discuter à plusieurs devient facile.


-------------
"La blancheur des ébènes ’ au soleil n’est pas sombre
Les ivoires deviennent ’ dans la nuit couleur d’ombre..."


Posté par: Julie bis
Posté le: 09 juin 2007 à 03:32
je ne suis pas si sûre qu'on les ait tous lu. Disons que chacun de nous connait de noms certains auteurs et certains titres, mais je pense que leur lecture n'est pas systématique. Par exemple Proust est un auteur connu mais qui peut dire avoir lu toute son oeuvre? A mon avis peu d'entre nous!
Les 4 auteurs que tu cites feuilllle : Maupassant Zola Camus et Kafka sont tous des auteurs que j'ai apprécié. Je me promets d'approfondir d'ailleurs l'oeuvre de Camus. C'est une personnalité intelligente qui m'intrigue.
Mais je conçois que tu ne puisses pas apprécier, chacun ses sensibilités et affinités.
Quels sont les auteurs classiques que tu apprécies le plus?


Posté par: feuilllle
Posté le: 09 juin 2007 à 04:24
Je ne peux en fait dissocier les classiques des autres, mais je vais essayer.
Tous les Romantiques, Sturgeon et Barjavel,Cocteau et Prévert, Molière et la Fontaine qui me font rire et sourire,Céline, Pascal et Gide, Garcia Marquez, les contes en général, Shakespeare, racine Baudelaire Diderot, Homère.
Balzac beaucoup moins, et je n'apprécie pas non plus ni Sarthe ni Flaubert.
Mais je ne reste pas figée dans un genre ni sur un auteur.
J’aime découvrir, j'ai lu avec autant de plaisir les livres de mes amis non célèbres que le roi Lear, ou Morphée ou l'Enéïde, Tolstoï ou Montaigne, ou des livres sur la flore ou la faune, les astres ou les désastres ! Verne ou « Pilote ».

Houla! Ça fait un peu liste là ! Berk.

J’aime certaines SF, la poésie, surtout en vers, les bd, les histoires sagas familiales ou des voyages, l'histoire, et même... les Dicos!
Je lis énormément de "Perles" inconnues.

Bah tu sais, en gros, j'aime tout ce qui me fait rêver...Ou qui m’apprend quelque chose !

ps : ce que je voulais dire, c'est que les "classiques" nous devons en gros les avoir tous abordé un tant soit peu dans les années collège. Je ne dis pas que c'est la meilleure façon de les apprécier, mais on les a un peu étudiés quand même.


-------------
"La blancheur des ébènes ’ au soleil n’est pas sombre
Les ivoires deviennent ’ dans la nuit couleur d’ombre..."


Posté par: nuannaarpoq
Posté le: 09 juin 2007 à 08:30
Message posté par feuilllle

je n'aime pas beaucoup Maupassant, ni Zola que j'aborde juste!(et oui!)
je n'aime pas du tout Camus, ni Kafka.
sinon j'aime autant ceux que l'on dit "classiques" que ceux dits récents.
l'important, finalement, c'est que ce soit agréable à lire pour son goùt.
mais les "classiques ont tout de même quelque chose en plus : on les a pratiquement tous lus et du coup en discuter à plusieurs devient facile.


Et bien je peux qu'ajouter que je suis assez d'accord avec toi feuille. Toutefois ça ne m'empêche pas de reconnaître la dextérité de ces écrivains, leurs poids parmi leurs contemporains, leurs apports à la littérature (Maupassant, notamment le fantastique), à la révolution sociale (Zola). Mais j'avoue avoir été assomé par "l'assomoir", et à avoir eu du mal à faire passer mes maux après un Maupassant.

Pour ce qui est de l'art et de l'argent, on parle de ça depuis que l'argent existe. Puis l'argent, ce n'est que les "gen" (art+gen) qui s'immisce dans l'art, autrement dit le public. Il est indispensable à l'artiste. Les intentions sont seules reines. Ne dit-on pas "c'est le geste qui compte".

Hum, vous avez compris quelque chose vous ??

-------------
apprenez moi quelque chose sur
http://www.myspace.com/nuannaarpoq - http://www.myspace.com/nuannaarpoq


Posté par: feuilllle
Posté le: 09 juin 2007 à 11:37
par le roman, Zola a effectivement pas mal évoluer le social, (comme Hugo parfois, et même avec ses poèmes lui.)

mais je trouve à mon gôut la lecture de Zola "lourde".
même si j'apprécie ses histoires
je n'aime pas lire le sordide, sauf dans baudelaire(les fleurs du mal) car il a su rendre, toujours à mon avis, le noir et le gore très beaux.
j'ai sans doute des gouts plus oniriques.

je n'ai pas parlé de l'art et de l'argent, et je trouve ta découpe du mot surprenante.

je n'assimile pas forcement l'art et l'argent. tout le monde a besoin d'argent, puisque l'echange monétaire humain ;
pour l'art il sera besoin selon les uns, donc actif, indifférence ou loisir critique ou admiratif pour d'autres, donc plus ou moins passif.
personne n'a jamais vraiment su définir l'art de la création, mais je reste persuadée que s'il n'est pas universel, chacun peut l'intégrer et l'utiliser soit passivement soit activement.
tout le monde n'est pas un artiste, mais chacun peut en profiter.
non?



-------------
"La blancheur des ébènes ’ au soleil n’est pas sombre
Les ivoires deviennent ’ dans la nuit couleur d’ombre..."


Posté par: nuannaarpoq
Posté le: 09 juin 2007 à 12:40
Oui feuille, tu n'a pas parlé d'art et d'argent et là en fait je répondais à d'autres personnes, j'aurais du le signaler, quand à ma découpe du mot, elle n'est bien sur pas ethymologique, elle participe simplement d'un processus de contraction des zygomatiques, qui ne fonctionne pas sur tout le monde apparemment.

Et je suis d'accord avec " tout le monde n'est pas un artiste mais tout le monde peut en profiter" donc je vous fait profiter de mes non-talents d'écrivain, avant de retourner au néant. (voir la rubrique vos écrits)

-------------
apprenez moi quelque chose sur
http://www.myspace.com/nuannaarpoq - http://www.myspace.com/nuannaarpoq


Posté par: feuilllle
Posté le: 09 juin 2007 à 12:44
Message posté par nuannaarpoq



Et je suis d'accord avec " tout le monde n'est pas un artiste mais tout le monde peut en profiter" donc je vous fait profiter de mes non-talents d'écrivain, avant de retourner au néant. (voir la rubrique vos écrits)


lolllllllll!
bon mais comme tu sais nous faire profiter de ton humour!
:::)

-------------
"La blancheur des ébènes ’ au soleil n’est pas sombre
Les ivoires deviennent ’ dans la nuit couleur d’ombre..."


Posté par: Grominou2
Posté le: 19 juin 2007 à 12:41
Parlant de classiques, je suis en train de lire Jane Eyre de Charlotte Brontë, un grand classique de la littérature british! En version originale, ce n'est pas de la tarte car c'est l'anglais du XIXe siècle! J'en suis au 2/3, c'est vraiment bien!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: feuilllle
Posté le: 19 juin 2007 à 14:41
drolement doué! Grominou!
je mecontente des versions francaise, mais c'est vrai que c'est du tout bon!


-------------
"La blancheur des ébènes ’ au soleil n’est pas sombre
Les ivoires deviennent ’ dans la nuit couleur d’ombre..."


Posté par: Julie bis
Posté le: 20 juin 2007 à 13:00
Message posté par Grominou2

Parlant de classiques, je suis en train de lire Jane Eyre de Charlotte Brontë, un grand classique de la littérature british! En version originale, ce n'est pas de la tarte car c'est l'anglais du XIXe siècle! J'en suis au 2/3, c'est vraiment bien!

il fait partie depuis longtemps de ma liste à lire... vais -je trouver un jour le temps de le lire?
bon le lire en anglais pour moi c'est niet hélas...


Posté par: Melusine
Posté le: 20 juin 2007 à 13:10
Jane Eyre est aussi sur ma LAL... Je me sens de plus en plus attirée par le XIXème anglo-saxon. Tu nous donneras tes impressions, Grominou2?


-------------
Mon biblioblog: http://mabouquinerie.canalblog.com

L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. André Breton


Posté par: Grominou2
Posté le: 22 juin 2007 à 02:58
Message posté par Melusine

Jane Eyre est aussi sur ma LAL... Je me sens de plus en plus attirée par le XIXème anglo-saxon. Tu nous donneras tes impressions, Grominou2?


Oui, avec plaisir! Et si j'oublie , n'hésitez pas à venir lire mon commentaire sur mon blog! J'approche de la fin, je devrais avoir fini d'ici le début de la semaine prochaine.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Karénine
Posté le: 02 juillet 2007 à 11:34
Pour ma part mes révisions du baccalauréat français m'ont "forcé" à les lire. Mais dès les premières pages je m'y suis plongé avec beaucoup de plaisir, les Racine Corneille, Shakespeare, sont des oeuvres magnifiques.
Je n'apprécie pourtant pas Zola. A tort sûrement.
Par contre pour ce qui est de Tolstoï c'est terrible! je suis en train de lire Anna Karénine et c'est génial! Je me suis déjà acheté "Guerre et paix".   

-------------
Je reconnus Vénus et ses feux redoutables


Posté par: djamitout
Posté le: 03 juillet 2007 à 04:23
Bjr
Puisque vous parlez de Dostoïevsky, j'ai lu quelques unes de ses oeuvres, mais cela remonte à très loin. J'ai essayé de lire l'Idiot mais je n'ai pas pu le terminer. J'espère pouvoir le lire cet été. J'aimerais qu'on en discute.   


Posté par: feuilllle
Posté le: 03 juillet 2007 à 23:07
Bonnes vacances à tous :)

-------------
"La blancheur des ébènes ’ au soleil n’est pas sombre
Les ivoires deviennent ’ dans la nuit couleur d’ombre..."


Posté par: étoile
Posté le: 04 juillet 2007 à 13:37
Message posté par Karénine

Pour ma part mes révisions du baccalauréat français m'ont "forcé" à les lire. Mais dès les premières pages je m'y suis plongé avec beaucoup de plaisir, les Racine Corneille, Shakespeare, sont des oeuvres magnifiques.
Je n'apprécie pourtant pas Zola. A tort sûrement.
Par contre pour ce qui est de Tolstoï c'est terrible! je suis en train de lire Anna Karénine et c'est génial! Je me suis déjà acheté "Guerre et paix".   


Bonsoir Karénine, j'ai également lu comme beaucoup d'entre nous certainement "Anna Karénine" j'avais beaucoup aimé, en revanche je n'avais pas croché pour le film avec Sophie MArceau. J'ai également dans ma PAL "Guerre et Paix" en 2 volumes. Il va falloir que je trouve le temps de le lire. pour l'instant je me suis plongée dans Zola, que tu n'aimes pas trop je crois. je lis "Les rougon-Macquart". Pour l'instant j'accroche bien, en fait c'est la 2ème fois que j'essaie de le dire, cette fois ça devrait passer.

a+

-------------
Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. (J.Prévert)


Posté par: Hubert Viteux
Posté le: 08 novembre 2007 à 07:53
J'ai beaucoup aimé "Les Justes" pièce de Camus couvrant essentiellement le problème du nihilisme et du terrorisme. Toujours terriblement actuelle donc et même plus que jamais.

Un des problèmes les plus évoqués et fodamental est celui de savoir si la fin justifie les moyens. Pour Camus indiscutablement non ! Ce sera une raison de plus pour qu'il se fâche avec Sartre qui, lui, acceptait cette idée.

Sartre l'a dit clairement lors des attentats commis par le FLN avec des bombes placées dans des magasins et donc tournées contre des innocents, des populations civiles. Camus s'est violemment opposé à ces actes et Satre les a défendu. Dans la presse il a qualifié Camus de "belle âme" ne connaissant rien à la politique.

-------------
HV


Posté par: Hubert Viteux
Posté le: 08 novembre 2007 à 08:01
A propos de Zola, auteur que j'aime beaucoup, il est un livre nettement moins lu que "Germinal", "Nana" ou "L'assomoir" et qui pourtant est excellent !

Il s'agit de "La terre". Merveilleux livres qui décrit avec un réalisme formidable la condition et le mental des paysans de l'époque.

Ce livre aussi reste très actuel car pendant quelques pages un homme y décrit l'invasion en masse du blé américain dans les ports français de l'époque. Les cours vont s'effondrer et les paysans français ne sauraient rien faire contre cela, leurs parcelles étant bien trop minuscules vu le pays, mais aussi suite aux multiples divisions des parcelles dues aux successions.

Un très grand livre !

-------------
HV


Posté par: Hubert Viteux
Posté le: 19 décembre 2007 à 02:32
Marguerite Yourcenar: "L'oeuvre au noir" (quatre fois sans me lasser un instant) et "Mémoires d'Hadrien) 5 fois sans me lasser)

Camus: plusieurs fois l'Etranger, La Peste, La chute, L'homme révolté etc.

Faulkner

Giono

Malraux La condition humaine

Zola: La terre, L'Oeuvre, Germinal, L'assomoir

Steinbeck

Dostoïevski: L'Idiot, Les Karamazov, Les démons et quelques autres titres etc.


-------------
HV


Posté par: Danà
Posté le: 19 décembre 2007 à 04:25
Les seuls classiques que j'ai lu, c'était pendant mes études.

Etant donné que quand je suis forcée de lire un livre, que j'ai un délai et une dissert à faire dessus, je n'ai jamais pris de plaisir à lire ces livres...

A part peut-être Germinal de Zola et l'étranger de Camus...

Sinon à part ces deux là j'ai lu du Molière, du Rousseau, Perec, Montaigne, Yourcenar, Maupassant entre autres.
En allemand j'ai lu du Frisch, Dürrenmatt, Kafka et d'autres.

Mais voila, j'ai jamais vraiment vraiment accroché étant donné que je les lisais parce que je devais les lire.
C'est comme l'oeuvre au noir, certains m'ont dit qu'ils ont adoré, mais je l'ai lu sans vraiment lire vous savez, on lit un paragraphe mais on ne sait meme pas de quoi il parle...
En gros je m'y suis pris trop tard pour le lire et j'avais plus beaucoup de temps, mais bon je l'ai quand même fini, même si ca ne m'a servi à rien puisque je ne lisais pas vraiment...



Posté par: nuannaarpoq
Posté le: 19 décembre 2007 à 11:05
Message posté par Danà

Les seuls classiques que j'ai lu, c'était pendant mes études.

Etant donné que quand je suis forcée de lire un livre, que j'ai un délai et une dissert à faire dessus, je n'ai jamais pris de plaisir à lire ces livres...

A part peut-être Germinal de Zola et l'étranger de Camus...

Sinon à part ces deux là j'ai lu du Molière, du Rousseau, Perec, Montaigne, Yourcenar, Maupassant entre autres.
En allemand j'ai lu du Frisch, Dürrenmatt, Kafka et d'autres.

Mais voila, j'ai jamais vraiment vraiment accroché étant donné que je les lisais parce que je devais les lire.
C'est comme l'oeuvre au noir, certains m'ont dit qu'ils ont adoré, mais je l'ai lu sans vraiment lire vous savez, on lit un paragraphe mais on ne sait meme pas de quoi il parle...
En gros je m'y suis pris trop tard pour le lire et j'avais plus beaucoup de temps, mais bon je l'ai quand même fini, même si ca ne m'a servi à rien puisque je ne lisais pas vraiment...



Oui un peu comme toi, d'ailleurs en secondaire (humanités euh enfin avant le bac pour les français), je n'aimais pas lire. Certainement à cause des conditions que tu décris ci-dessus.

-------------
apprenez moi quelque chose sur
http://www.myspace.com/nuannaarpoq - http://www.myspace.com/nuannaarpoq


Posté par: alexa
Posté le: 04 janvier 2008 à 13:23
Message posté par Hubert Viteux

A propos de Zola, auteur que j'aime beaucoup, il est un livre nettement moins lu que "Germinal", "Nana" ou "L'assomoir" et qui pourtant est excellent !

Il s'agit de "La terre". Merveilleux livres qui décrit avec un réalisme formidable la condition et le mental des paysans de l'époque.

Ce livre aussi reste très actuel car pendant quelques pages un homme y décrit l'invasion en masse du blé américain dans les ports français de l'époque. Les cours vont s'effondrer et les paysans français ne sauraient rien faire contre cela, leurs parcelles étant bien trop minuscules vu le pays, mais aussi suite aux multiples divisions des parcelles dues aux successions.

Un très grand livre !


je suis d"accord avec toi! en fait mes deux préférés de zola sont " la terre" et j'ai aussi adoré " l'oeuvre"!


Posté par: G'Kar
Posté le: 12 janvier 2008 à 10:56
Je suis une incroyable fan des classiques même si je trouve que je n'en lis pas assez. Il me semble que la littérature contemporaine a perdu quelque peu de sa qualité d'écriture (je ne parle pas de tous les auteurs bien entendu), mais beaucoup de choses qui sont publiés maintenant ne devrait pas l'être je trouve.
Dans les classiques j'ai lu :
- Maupassant
- Victor Hugo
- les soeurs Brontë
- Edmond Rostand
- Racine
- Shakespeare
Dans ma PAL j'ai :
- Corneille
- Nerval
- Flaubert
- Molière
- Gide
- Sophocle

-------------
G'Kar : << Nous sommes tous la somme de nos larmes. Si elles sont rares, naît une aridité où rien ne pousse. Si elles abondent, elles effacent le meilleur en nous. >>


Posté par: Melusine
Posté le: 13 janvier 2008 à 03:59
Beau programme!! :D

-------------
Mon biblioblog: http://mabouquinerie.canalblog.com

L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. André Breton


Posté par: nuannaarpoq
Posté le: 15 janvier 2008 à 04:01
Je n'en ai pas lu tant que ça

Maupassant
Edgar Poe
Molière
Zola
Considère-t-on Barjavel ou Sartre comme des classiques ?

Non je ne pense pas et pourtant. Les classiques se doivent d'être à quelques siècles derrière nous, peut-être qu'aujourd'hui ils vont devenir des classiques, maintenant que nous avons quitté le XXème Siècle.

-------------
apprenez moi quelque chose sur
http://www.myspace.com/nuannaarpoq - http://www.myspace.com/nuannaarpoq


Posté par: Danà
Posté le: 15 janvier 2008 à 05:22
Pour ma part j'ai étudié Sartre et je le prend donc comme un classique La Nausée n'est-elle pas un classique?

Par contre Barjavel, aucune idée, en tout cas on ne l'étudie pas en cours en Suisse

Personnellement je prendrais son oeuvre plus comme un classique de la SF, et non pas comme la littérature française à proporement parler...


Posté par: nuannaarpoq
Posté le: 15 janvier 2008 à 05:33
Ah oui c'est possible, puis classique, c'est un peu vaste.
Hemmingway est un auteur classique pour d'autres ou Mary Shelley, Shakespeare, J.R.R. Tolkien. Tout dépend du pays dont on est originaire. Pourtant je n'ai étudié aucun de ses auteurs lors de mes cours de français lors de mes humanités.

PS : (j'ai lu Barjavel pour l'école )
LA SF et les littératures connexes n'ont jamais été considérés comme classique. Cela est du notamment à un certain hautainisme de la part de l'académie française pour ses littératures dites populaire pourtant Jules Verne par exemple est bien un auteur classique (quoique certains en discuteront encore).
Il nous faudra attendre encore un ou deux siècle m'est avis.

-------------
apprenez moi quelque chose sur
http://www.myspace.com/nuannaarpoq - http://www.myspace.com/nuannaarpoq


Posté par: Danà
Posté le: 15 janvier 2008 à 05:45
Dommage qu'on ne sera plus là pour le savoir ^^


Posté par: nuannaarpoq
Posté le: 15 janvier 2008 à 05:52
En effet (^___^)

-------------
apprenez moi quelque chose sur
http://www.myspace.com/nuannaarpoq - http://www.myspace.com/nuannaarpoq


Posté par: alexa
Posté le: 16 janvier 2008 à 06:27
oui j'ai lu la piece "les justes"! j'ai beaucoup aimé aussi!


Posté par: Elween
Posté le: 18 janvier 2008 à 07:01
Le sujet a bien fait débat mais personne n'a pu définir vraiment ce qu'était un classique. A part peut être la personne qui a cité Mark Twain N'est ce pas tout simplement qu'une histoire de dates? Les classiques sont des oeuvres écrites entre le XVII et XIXe siècle!

En ce qui concerne mes lectures classiques, je viens de finir "une vie" de Maupassant et "LEs trois mousquetaires" de Dumas, il a fallu me re-familiariser avec le style de l'époque, j'y ai pris toutefois beaucoup de plaisir! Quand j'étais jeune j'ai beaucoup adoré Zola et l'oeuvre que je préfère est "une page d'amour". Les Doïstoievski & Co ne m'ont jamais tenté, j'ai toujours cru entendre dire que les auteurs russes étaient ennuyeux, peut être arriverez-bvous à me faire changer d'avis!


Posté par: nuannaarpoq
Posté le: 19 janvier 2008 à 03:51
Message posté par Elween

Le sujet a bien fait débat mais personne n'a pu définir vraiment ce qu'était un classique. A part peut être la personne qui a cité Mark Twain N'est ce pas tout simplement qu'une histoire de dates? Les classiques sont des oeuvres écrites entre le XVII et XIXe siècle!

En ce qui concerne mes lectures classiques, je viens de finir "une vie" de Maupassant et "LEs trois mousquetaires" de Dumas, il a fallu me re-familiariser avec le style de l'époque, j'y ai pris toutefois beaucoup de plaisir! Quand j'étais jeune j'ai beaucoup adoré Zola et l'oeuvre que je préfère est "une page d'amour". Les Doïstoievski & Co ne m'ont jamais tenté, j'ai toujours cru entendre dire que les auteurs russes étaient ennuyeux, peut être arriverez-bvous à me faire changer d'avis!

Elween, tout d'abord bienvenue. Et pour les classiques je suis d'accord avec toi, mais à mon avis d'ici une ou deux décénnies, on ajoutera le XXème siècle au classissisme. Toujours en segmentant bien sûr les différentes époques (romantisme, etc) avec j'imagine déjà la partie d'avant-guerre du XX intitulée "Les temps modernes" en référence à Chaplin. Avec Sartre et d'autres.

-------------
apprenez moi quelque chose sur
http://www.myspace.com/nuannaarpoq - http://www.myspace.com/nuannaarpoq


Posté par: saïna
Posté le: 28 avril 2008 à 05:47

Pour en revenir à ce tu as écris Elween, j'avoue que ta vision des classiques me paraît réductrice...
En effet, pourquoi n'y aurait-il des oeuvres dites classiques que du XVIIe au XIXe ? Il faudrait donc balayer toute une littérature gréco-latine, médiévale et contemporaine ?
Sophocle, Ovide, Rabelais, Villon, Chrétien de Troyes, Ronsard, Du Bellay ne seraient pas des auteurs "classiques" ? De même Camus, Gide, Sartre, Duras, Robbe-Grillet, Cendrars, Breton ?

Pour moi, littérature classique = littérature un peu plus "fouillée", plus exigeante, qui est restée moderne malgré les âges, qui a remis en cause certains "académismes", qui a apporté quelque chose de nouveau à la littérature.

Par contre, je ne pense pas qu'un auteur "classique" soit quelqu'un qu'on a pas oublié. En effet, certains auteurs restent dans l'ombre pendant certaines périodes, puis redeviennent "à la mode", puis retournent dans l'ombre...


Posté par: Elween
Posté le: 28 avril 2008 à 08:20
On va dire que dans le langage commun, les classiques sont des livres anciens, connus que tout le monde devrait avoir lu. Pour moi c'est une mauvaise définition déjà rien qu'à cause du 'il faut avoir lu"

J'ai tenté de dire dans mon précédent post (un peu maladroitement) que la littérature classique est un mouvement littéraire qui est donc défini par une période. C'est donc sous Loui XIV qu'apparaît le classicisme qui s'achève au XVIII par l'arrivée du romantisme.

Je m'étais un peu plantée dans les dates et dans la citation des auteurs qu j'avais lu récemment car ils n'appartiennent pas à ce mouvement Je me suis donc mélangée les pinceaux entre le sens commun et ce que j'essayais d'expliquer!
J'ai farfouillé sur le web, j'ai trouvé cet article là http://lettresbacpro.free.fr/classicisme.html - http://lettresbacpro.free.fr/classicisme.html qui me paraissait très bien!

@+!


Posté par: Melusine
Posté le: 28 avril 2008 à 09:19
Je pense qu'il ne faut pas confondre classicisme et classique. De plus, les mouvements littéraires ne sont pas (uniquement) définis par une période mais (surtout) par des critères esthétiques. Je trouve réducteur de dire que le classicisme finit avec le romantisme quand on admet que Gracq est dit "le dernier des classiques", lui qui nous a quitté il y a moins de six mois. De plus, ça ne nous aide pas à définir un classique vu qu'il y a beaucoup de livres "classiques" dans le XIXème, XXème et même XXIème siècle. Et puis après tout, un classique de quoi?
Les classiques ne sont pas nécessairement des livres connus. Je pense que l'on pourrait les définir comme des oeuvres emblématiques de quelque chose: un mouvement esthétique, une forme, une époque, une pensée, un type de personnage, de narration, ... Et forcément, des siècles passés, on ne lit aujourd'hui que ceux qui le sont, les autres ayant vite lassé, d'où l'amalgame entre classique et ancien!
Voici ma version


-------------
Mon biblioblog: http://mabouquinerie.canalblog.com

L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. André Breton


Posté par: saïna
Posté le: 28 avril 2008 à 10:47

Comme toi Elween, je n'aime pas cette définition de classiques comme livres "devant être lus"...Disons plutôt que ce sont des références. Après, libre à nous de les lire ou pas !!

Sinon, je comprend. Tu parlais de la littérature classique au sens du mouvement classique. Alors que moi j'englobais toutes les oeuvres pouvant être des "références".

Je vais aller de ce pas lire l'article que tu as laissé en lien


Posté par: saïna
Posté le: 28 avril 2008 à 10:49

Melusine : oui, tu as bien résumé ce que j'essayais de dire...


Posté par: Melusine
Posté le: 28 avril 2008 à 10:53
Oui, j'allais justement dire que j'aimais bien ta pensée des classiques, Saïna

-------------
Mon biblioblog: http://mabouquinerie.canalblog.com

L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. André Breton


Posté par: saïna
Posté le: 29 avril 2008 à 06:16

Merci mélusine !!


Posté par: Ellana
Posté le: 17 mai 2008 à 12:07
J'ai adorée Jane Austen, un peu Dumas au début mais j'ai trouvé les misérables à mourir d'ennuie !

-------------
Ellana Imala


Posté par: Titiras
Posté le: 19 mai 2008 à 14:36
J'ai commencé un livre souvent classifié comme classique car faisant partie de la période romantique; ce sont les liaisons dangereuses et j'avoue que j'adore ce livre...

Je trouve aussi chouette de voir que dans les "classiques" (qualifiés de la sorte par les grandes tetes pensantes de la littérature), on retrouve deux grands styles bien distincts (même si au final, il y en a plus que deux) qui sont l'idée du libertinage et la description pure et dure des choses... Cela change des autres romans qui ne font que sous-entendre les choses...

Les romans actuels font un melting-pot de tout cela dans le sens où il y a quand même moins de description mais les choses sont dites comme elles devraient l'être ("on appelle un chat, un chat et une pute, une pute")... On ne se renferme plus dans un langage des plus châtiés pour dire les choses...

Les classiques, je trouve ça bien pour découvrir une autre époque et une autre façon d'écrire mais il ne faut pas négliger les romans actuels...

-------------
Ce sont les hommes qui nous font
Nous ne sommes que ce qu'ils sont
Et quand ils nous font souffrir
Pourquoi en rire?
On ne suit pas le même chemin
Mais pq n'y en aurait-il qu'un?


Posté par: Melusine
Posté le: 20 mai 2008 à 02:31
Alors là, Titiras, je ne suis pas du tout d'accord avec toi.
Message posté par Titiras

J'ai commencé un livre souvent classifié comme classique car faisant partie de la période romantique; ce sont les liaisons dangereuses et j'avoue que j'adore ce livre...


J'adore aussi ce livre, mais il ne fait pas du tout partie de la période romantique, ni du mouvement romantique. Pour le coup, il fait partie de la période classique, en plein Siècle des Lumières.

Message posté par Titiras

Je trouve aussi chouette de voir que dans les "classiques" (qualifiés de la sorte par les grandes tetes pensantes de la littérature), on retrouve deux grands styles bien distincts (même si au final, il y en a plus que deux) qui sont l'idée du libertinage et la description pure et dure des choses... Cela change des autres romans qui ne font que sous-entendre les choses...


Là, je peux te répondre en tant que "tête pensante de la littérature", puisque après tout c'est mon boulot: sans mentionner la censure (Madame Bovary censuré pour immoralité, ça te surprendrait beaucoup), il faut aussi rappeler que le libertinage, c'est tout un courant philosophique clandestin. Et d'ailleurs, je ne vois pas où tu as vu de la description pure et dure des choses dans les Liaisons , parce que je trouve que toute la subtilité du langage libertin est dans le sous-entendu et que Laclos en est un des maitres. A côté du marquis de Sade (même courant, même époque, mêmes idées), c'est vraiment soft. Mais si tu es content de retrouver ces qualités dans les "classiques", tu peux (re)lire tout le XVIIIème, ça pullule, tu seras servi. Je te conseille particulièrement Les Bijoux Indiscrets de Diderot.

Message posté par Titiras

Les romans actuels font un melting-pot de tout cela dans le sens où il y a quand même moins de description mais les choses sont dites comme elles devraient l'être ("on appelle un chat, un chat et une pute, une pute")... On ne se renferme plus dans un langage des plus châtiés pour dire les choses...


Heu... les romans actuels, moins de description? Je trouve Le Seigneur des Anneaux interminable en descriptions... Quand au langage châtié, si c'est pour tomber dans la vulgarité gratuite, je ne vois pas l'intérêt. Je te renvoie encore une fois à nos chers philosophes des Lumières qui avaient un langage des plus fleuris en la matière, sans parler de Rabelais.

Message posté par Titiras

Les classiques, je trouve ça bien pour découvrir une autre époque et une autre façon d'écrire mais il ne faut pas négliger les romans actuels...


Je suis d'accord, et personne ne parle de négliger les romans actuels, moi la dernière! Mais un peu de distanciation (ouh la la, je jargonne...) temporelle et culturelle permet aussi de comprendre que les romans actuels n'ont rien inventé. Bien sûr, c'est plus difficile à lire, c'est moins familier, mais avec un peu d'entraînement et de pratique, on peut trouver autant de modernité et d'actualité chez Montaigne ou Laclos que chez Houellebecq ou Nothomb. Il suffit de savoir les lire.

Sans rancune, Titiras. Ton point de vue se défend tout à fait, et je suis ravie que tu aies aimé un des livres préférés. Mais on est aussi ici pour débattre et je me devais de défendre ce qui me fait bosser tous les jours!


-------------
Mon biblioblog: http://mabouquinerie.canalblog.com

L'imaginaire, c'est ce qui tend à devenir réel. André Breton


Posté par: Titiras
Posté le: 20 mai 2008 à 13:56
Message posté par Melusine



[QUOTE=Titiras]Je trouve aussi chouette de voir que dans les "classiques" (qualifiés de la sorte par les grandes tetes pensantes de la littérature), on retrouve deux grands styles bien distincts (même si au final, il y en a plus que deux) qui sont l'idée du libertinage et la description pure et dure des choses... Cela change des autres romans qui ne font que sous-entendre les choses...


Là, je peux te répondre en tant que "tête pensante de la littérature", puisque après tout c'est mon boulot: sans mentionner la censure (Madame Bovary censuré pour immoralité, ça te surprendrait beaucoup), il faut aussi rappeler que le libertinage, c'est tout un courant philosophique clandestin. Et d'ailleurs, je ne vois pas où tu as vu de la description pure et dure des choses dans les Liaisons , parce que je trouve que toute la subtilité du langage libertin est dans le sous-entendu et que Laclos en est un des maitres. A côté du marquis de Sade (même courant, même époque, mêmes idées), c'est vraiment soft. Mais si tu es content de retrouver ces qualités dans les "classiques", tu peux (re)lire tout le XVIIIème, ça pullule, tu seras servi. Je te conseille particulièrement Les Bijoux Indiscrets de Diderot.

Dans ce cas-là, je ne parlais plus vraiment des liaisons dangereuses en tant que telles mais bien des romans classqiues en general comme par exemple les Zola, les Hugo qui font énormément de description de la vie à leur époque...

Je comprends aussi parfaitement ton point de vue et tu as aussi bien raison de le défendre. De plus, je ne doutais pas du fait que personne (a priori) ne veut enlever les romans modernes (ce serait trop injuste pour eux d'ailleurs et puis il n'y aurait plus d'écrivains et ce serait bien dommage)... De plus, je trouve que les forums sont justement fait pour partager notre opinion sur certaines choses donc il est tout à fait normal que je ne t'en tienne pas rancune dans la mesure où tu respectes aussi mon avis...

-------------
Ce sont les hommes qui nous font
Nous ne sommes que ce qu'ils sont
Et quand ils nous font souffrir
Pourquoi en rire?
On ne suit pas le même chemin
Mais pq n'y en aurait-il qu'un?


Posté par: Titiras
Posté le: 20 mai 2008 à 13:57
Par contre, j'ai un peu foiré mon post apparement, au niveau des citations, mais tant pis...

-------------
Ce sont les hommes qui nous font
Nous ne sommes que ce qu'ils sont
Et quand ils nous font souffrir
Pourquoi en rire?
On ne suit pas le même chemin
Mais pq n'y en aurait-il qu'un?


Posté par: christie1983
Posté le: 16 août 2008 à 10:37
Bonjour à tous !!!
Petit conseil de littérature anglaise du XIXème :
Jane Austen, pour l'intégralité de son oeuvre.
Les soeurs Brontë
Charles Dickens : EXTRAORDINAIRE !!!
William Thackeray, l'auteur de Barry Lindon et de Vanity fair (auteur que je n'ai pas encore eu le temps de lire mais dont on m'a dit le plus grand bien...)
Pour les amateurs du Roman noir anglais : Ann Radcliffe avec ses Mystères d'Udolphe.
Un des plus grands livres que j'ai jamais lu est un livre de Hans Fallada, Seul dans Berlin, écrit dans un style incisif, assez surprenant mais qui fait s'interroger le lecteur sur le comportement humain en général, à travers une peinture sociale d'un immeuble berlinois pendant la guerre 39-45.


Posté par: annalekt
Posté le: 17 août 2008 à 14:22
bonsoir,je suis très fan des soeurs Bronté.bonne soirée.

-------------
Un clown,c'est toujours triste.


Posté par: Jocy
Posté le: 07 mars 2009 à 04:12
Bonjour

ET SI ON RELISAIT LES CLASSIQUES

Tous les messages ci-dessus sont captivants dans la tentative de définir les classiques, un sujet éternel.

Pour ma petite fille qui va rentrer en 6ème, je m'adonne à une petite expérience et je relis certains "classiques".

"Le Rouge et le Noir" Stendhal , toujours aussi captivant, on mesure bien le fossé entre les classes et cette société des années 1830 est dépeinte avec brio.

"Rêveries du promeneur solitaire" Jean-Jacques Rousseau
On sent la solitude de l'auteur qui est sur la fin de sa vie, il ne terminera pas son livre. Alors là les descriptions battent la mesure et c'est un beau travail d'écriture.

Je suis en pleine lecture de"Poil de carotte" Jules Renard. L'écriture est facile, agréable mais ce Poil de Carotte me fend le coeur. L'ambiance familiale est spéciale disséquée avec humour grinçant.
Voilà pour un petit tour dans mes dernières lectures.
à bientôt



-------------
jocy


Posté par: annalekt
Posté le: 07 mars 2009 à 04:19
Message posté par Jocy

Bonjour

ET SI ON RELISAIT LES CLASSIQUES

Tous les messages ci-dessus sont captivants dans la tentative de définir les classiques, un sujet éternel.

Pour ma petite fille qui va rentrer en 6ème, je m'adonne à une petite expérience et je relis certains "classiques".

"Le Rouge et le Noir" Stendhal , toujours aussi captivant, on mesure bien le fossé entre les classes et cette société des années 1830 est dépeinte avec brio.

"Rêveries du promeneur solitaire" Jean-Jacques Rousseau
On sent la solitude de l'auteur qui est sur la fin de sa vie, il ne terminera pas son livre. Alors là les descriptions battent la mesure et c'est un beau travail d'écriture.

Je suis en pleine lecture de"Poil de carotte" Jules Renard. L'écriture est facile, agréable mais ce Poil de Carotte me fend le coeur. L'ambiance familiale est spéciale disséquée avec humour grinçant.
Voilà pour un petit tour dans mes dernières lectures.
à bientôt

bonjour,je dois une fière chandelle à Jules Renard et à son merveilleux livre "Poil de carotte",car c'est eux qui m'ont fait devenir une fan de lecture et la dévoreuse de livre que je suis.Bonne journée.

-------------
Un clown,c'est toujours triste.


Posté par: Jocy
Posté le: 07 mars 2009 à 04:29
Salut Annalekt

Je pensais à toi en parlant de Poil de Carotte et j'espérais ton témoignage.
Entre-nous je trouve la mère de Poil de Carotte bien dure avec son rejeton..
Le texte en lui-même est mené avec brio, on ne s'ennuie pas.
A bientôt

-------------
jocy


Posté par: * Ça *
Posté le: 07 mars 2009 à 05:12

Je m'étais dit il y a quelques années que je changerais ma façon de lire et que j'y inclurais un classique de temps à autre. Faut avouer que j'ai baissé la garde après m'être frottée à quelques Zola.
J'ai toujours "Germinal" qui m'attends.
J'aimerais toujours étendre mes connaissances littéraires mais j'avoue avoir bien du mal à me motiver en ce sens.
Pour le moment, je me contente de faire connaissance plutôt avec les oeuvres des auteurs classiques québécois.
Déjà ça, c'est pas gagné d'avance.
Surtout quand on lit par exemple un délire de http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9jean_Ducharme - Réjean Ducharme








-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Grominou2
Posté le: 07 mars 2009 à 06:38
Message posté par * Ça *


Pour le moment, je me contente de faire connaissance plutôt avec les oeuvres des auteurs classiques québécois.
Déjà ça, c'est pas gagné d'avance.
Surtout quand on lit par exemple un délire de http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9jean_Ducharme - Réjean Ducharme

Tu n'apprécies pas Réjean Ducharme? Il avait été très marquant pour moi, mais il y a très longtemps de cela, peut-être que cela a mal vieilli... Lequel as-tu lu?







-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: * Ça *
Posté le: 07 mars 2009 à 08:58
Message posté par Grominou2


Tu n'apprécies pas Réjean Ducharme? Il avait été très marquant pour moi, mais il y a très longtemps de cela, peut-être que cela a mal vieilli... Lequel as-tu lu?




Disons que je ne me fais pas à ce type de littérature. J'ai lu "L'avalée des avalés". Ça c'est pas trop mal passé malgré tout. Je ne dirais pas que j'ai aimé mais je n'ai pas détesté. Par contre, je ne suis pas arrivée à m'accrocher à "L'hiver de force". J'en ai lu la moitié mais j'ai renoncé. Je n'y trouvais aucun intérêt.
Je sais c'est poche et j'aurais bien aimé apprécier, mais je semble être peu sensible à ce genre de lecture.



-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: annalekt
Posté le: 07 mars 2009 à 09:32
bonjour,
c'est gentil jocy de penser à moi pour ce livre.Quand tu penses que ce genre de mère à exicté et exicte encore....C'est l'horreur.
bonne soirée.

-------------
Un clown,c'est toujours triste.


Posté par: Grominou2
Posté le: 08 mars 2009 à 14:29
Message posté par * Ça *

Message posté par Grominou2


Tu n'apprécies pas Réjean Ducharme? Il avait été très marquant pour moi, mais il y a très longtemps de cela, peut-être que cela a mal vieilli... Lequel as-tu lu?




Disons que je ne me fais pas à ce type de littérature. J'ai lu "L'avalée des avalés". Ça c'est pas trop mal passé malgré tout. Je ne dirais pas que j'ai aimé mais je n'ai pas détesté. Par contre, je ne suis pas arrivée à m'accrocher à "L'hiver de force". J'en ai lu la moitié mais j'ai renoncé. Je n'y trouvais aucun intérêt.
Je sais c'est poche et j'aurais bien aimé apprécier, mais je semble être peu sensible à ce genre de lecture.


L'Hiver de force avait justement été mon préféré! Mais je l'ai lu il y a plus de vingt ans, peut-être qu'aujourd'hui il m'ennuirait aussi!
J'en ai surtout gardé une phrase que j'aime bien citer à l'occasion: Le bonheur, c'est rester au lit toute la journée en mangeant des Whippet de Viau.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info