Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

La Reine des lectrices - Alan Bennett

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Lectures communes du Forum
Description du Forum: lectures communes d'un auteur ou d'un titre du mois
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=3959
Date: 18 juillet 2024 à 23:35
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: La Reine des lectrices - Alan Bennett
Posté par: Grominou2
Sujet: La Reine des lectrices - Alan Bennett
Posté le: 01 avril 2013 à 21:55
Voici la lecture choisie pour le trimestre avril-mai-juin 2013:



La Reine des lectrices d'Alan Bennett
(trad. Pierre Ménard)
Paris : Denoël, 2009, 173 p. (Et d'ailleurs). ISBN 978-2-207-26012-8.
Paris : Gallimard, 2010, 121 p. (Folio ; 5072). ISBN 978-2-07-041960-9

The Uncommon Reader d'Alan Bennett
London : Faber & Faber, 2007, 124 p.
ISBN 1-84668-133-2 ou 9781846681332

-------------------------------------------------

N'oubliez pas, si vous révélez une partie de l'intrigue dans les commentaires ci-dessous, mettez un avertissement bien en évidence au début de votre message, ou au début du paragraphe en question, s'il y a lieu!

J'invite tout le monde à se joindre à nous, que vous ayez ou non participé à la sélection, que vous vouliez écrire un commentaire élaboré ou seulement un avis de quelques lignes!

Et sur ce, bonne lecture!

   



-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca



Réponses:
Posté par: immortel
Posté le: 02 mai 2013 à 09:37
Bon je me lance.

Histoire
--------------
La reine lit par obligation professionnelle jusqu'au jour où elle tombe sur une "bibliothèque mobile" pour les encourager, elle se prête au jeux et emprunte un livre. C'est ainsi qu'elle se découvre une passion quasi-obsécive pour la lecture.
Ceci a de l'impact sur sa vie professionnelle et sur toutes les personnes de son entourage.

Critique
----------
Je trouve l'idée de la reine qui devient une lectrice assidue très intéressante. Mais mon intérêt pour ce livre s'est arrêté là.
Le monde de la royauté ne m'est pas tellement familié. Les gens semblent avoir une vision de la vie très fermée et la reine est mise sur un pied d'estale.
Il faut dire que je n'ai pas non plus connecté du tout avec le personnage principal qui est la reine. Tout le monde vit des passions mais cela ne m'empêche pas de répondre à mes obligations et lorsqu'elle se désole d'avoir commencé à lire trop tard et qu'elle n'avait pas assez de temps pour se rattraper; ca m'a tout simplement fait décroché.
Et je ne parle pas des dialogues qui sont tout simplement pénible. Et la reine qui ne parle pas d'elle même à la première personne mais à la troisième.
J'ai été très surpris de la fin par contre, ce qui est un point positif. :)

Note
---------
2/5 pour l'originalité du sujet.



-------------


Posté par: Grominou2
Posté le: 02 mai 2013 à 15:13
Je ne lis pas tout de .suite ton commentaire, je préfère me faire ma propre opinion et j'y reviendrai! À bientôt!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Poulpette
Posté le: 05 mai 2013 à 09:36
Oui j'ai trouvé l'idée sympathique mais je n'ai pas été totalement accrochée par l'histoire ,le style ...
Je m'attendais à plus d'humour ,de sourires .

-------------


Posté par: denis76
Posté le: 10 mai 2013 à 12:05
Je n'ai pas lu vos messages.

C'est un délicieux petit livre avec plein d'humour so british !
"L'inspiration ne vient pas, Majesté. Je dois aller la chercher et la ramener à la maison."
Et plein d'autres superbes phrases de ce genre !

Outre la quantité d'auteurs cités, c'est vraiment une apologie de la lecture, nous conviant, à la fin de l'ouvrage, à nous poser la question, avec la reine, de son utilité :
je pense, comme la reine et l'auteur, qu'elle nous permet de mieux nous connaitre, de nous interroger sur les sentiments des gens, et par ce truchement, la lecture permet d'agir avec plus de réflexion, même si elle même n'est pas une action.
La citation finale est digne d'intérêt:
"Dites toute la vérité, mais dites là de manière oblique."

4 étoiles (mon étoticone-étoiles ne fonctionne plus en ce moment !)


Bon, je vous ai lu....C'est dommage que, tant Immortel que Poulpette, vous n'ayez pas accroché. Les dialogues ne sont pas longs, et les sourires, s'ils ne sont pas francs, sont discrets, tout en retenue.

-------------


Posté par: Toofunky
Posté le: 12 mai 2013 à 09:52
Ce livre m'a beaucoup amusée.

J'ai aimé ces pages en compagnie de la Reine, qui amènent à une réflexion sur la lecture et les voies où elle nous entraîne.

Les livres ne se soucient pas de leurs lecteurs, ni même de savoir s'ils étaient lus. Tout le monde était égal devant eux, y compris elle.

So british et délectable...

Merci Grominou pour cette belle découverte (du moins en ce qui me concerne)...je vais maintenant aller lire les commentaires qui précèdent... ...



-------------
Ne désespérez jamais...faites infuser davantage...


Posté par: denis76
Posté le: 12 mai 2013 à 14:12
Je vois qu'avec Funky, on est d'accord !

Je préfère le titre anglais !

-------------


Posté par: Taffy
Posté le: 22 mai 2013 à 09:51
En ce qui me concerne, c'est une lecture vite lu et vite oublié!

Je ne regrette pas de l'avoir lu, ça à été une lecture assez agréable qui fait passer le temps pendant 2 heures.

Mais ça s'arrête là. Je sais que c'est un p'ti livre humoristique, mais il manque vraiment de profondeur, tant au niveau de la reine, qu'au niveau de ses lectures.

Comme dirais les français: '' C'est sympa', mais pas plus''.

Par contre j'ai été étonné de la foule d'auteur cité que je n'avais jamais entendu parler!
(et je vois que Proust est de plus en plus cité, il est si important que ça?).

Donc, pour mettre en note ça donnerais:


Merci de la découverte grominou, malgré le manque de profondeur, ça m'a m'a tout de même permis de découvrir une foule d'auteur!

Manque plus que l'opinion de celle qui nous a suggérée le livre, j'ai hâte de la connaître!


Posté par: Muffin
Posté le: 22 mai 2013 à 15:09
Je passe sans lire vos commentaires, je lirai sûrement ce petit roman fin juin... là je suis débordée ! Et je ne lis plus du tout, tragédie ! Hâte de revenir parmi vous à un moment donné.

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: denis76
Posté le: 23 mai 2013 à 14:18
En France, Taffy, Proust (et sa madeleine !)est un auteur majeur de la littérature, mais je n'en ai jamais lu.

-------------


Posté par: * Ça *
Posté le: 27 mai 2013 à 09:36
Message posté par Muffin

Je passe sans lire vos commentaires, je lirai sûrement ce petit roman fin juin... là je suis débordée ! Et je ne lis plus du tout, tragédie ! Hâte de revenir parmi vous à un moment donné.


Je pensais justement à toi pas plus tard qu'hier, me demandant comment tu allais dans ton exil volontaire. Heureuse de te lire et malgré que tu sois très busy, tu sembles être en grande forme.
Quand tu pourras, il sera agréable de lire ton avis sur le bouquin.





-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: * Ça *
Posté le: 27 mai 2013 à 09:42

ATTENTION _ AVIS À CEUX QUI N'ONT PAS ENCORE LU " LA REINE DES LECTRICES. Je dévoile un peu tout de même de l'essence du livre.


Critique de " La Reine des lectrices ", roman de Alan Bennett



Éditions DENOEL & D’Ailleurs, 2009                    
Traduit de l’anglais par Pierre Ménard
174 pages, I.S.B.N. 978-2207260128
Titre original: The Uncommun Reader
Fote lake Ltd, 2007



Que se passerait-il à Westminster si sa Majesté la Reine d’Angleterre se découvrait un intérêt subit et total pour quelque chose qui lui en ferait oublier les conventions liées à la charge royale?
C’est un joyeux aperçu que nous sert l’auteur Alan Bennett.

Le tout débute au cours d’une promenade de la Reine et de ses chiens. Les Corgis attirés par un étrange véhicule stationné à la porte des communes de Westminster… et voilà, le lecteur emboîte le pas au personnage royal, pour suivre le cheminement de son appétit grandissant pour la lecture et les découvertes qu’elle y fait, avec tout le bouleversement qui s’en suit.

Cet engouement subit est dévastateur pour le décorum ayant cours à Westminster. La Reine négligeant sa charge en envoyant balader les conventions établies depuis toujours, ce qui semble déplaire souverainement (sans jeu de mot) aux divers gardiens des usages royaux.


L’auteur rigolant un peu du caractère codifié de tout ce qui entoure la charge royale, sans vouloir heurter les convenances dues au rang de l’illustre personnage, nous donne un petit récit loufoque qui tout en étant sobre dans sa retenue est représentatif de l’humour à l’anglaise. Juste une petite rigolade de bon aloi. Ce qui nous familiarise tout de même avec cet univers bien loin de notre ordinaire.

J’aime la sobriété des Anglais en littérature. Ils n’ont pas l’humour gras des américains, ni le côté exubérant et lourd. Cliché? Peut-être. En tout cas, ce petit roman mine de rien est porteur de connaissance et amène un questionnement sur le rôle et l’importance de la lecture et des livres dans une société. Sujet sérieux que la lecture. On se questionne nous même un peu, ou du moins nous porte à faire un parallèle avec notre propre rapport avec les livres.

Petit livre en somme, comme une ode à la lecture. Une histoire simple et qui ne bouleversera aucun acquis ou code dans l’univers littéraire. Un récit auquel il faut peut-être s’accrocher un peu pour apprécier l’ensemble en finale, mais parlons-en de la finale! Un dernier sprint qui fait son petit effet bœuf. Un agréable petit bouquin avec une finale savoureuse et inattendue.       











-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Muffin
Posté le: 27 mai 2013 à 12:06
Message posté par * Ça *

Je pensais justement à toi pas plus tard qu'hier, me demandant comment tu allais dans ton exil volontaire. Heureuse de te lire et malgré que tu sois très busy, tu sembles être en grande forme.
Quand tu pourras, il sera agréable de lire ton avis sur le bouquin.

Ca va, ça va... enfin, ça ira mieux en septembre après le rendu de mémoire, la vie étudiante, quoi ! Je manquerai pas de vous donner mon avis. C'est toujours intéressant de voir ce que chacun a pensé !

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: immortel
Posté le: 27 mai 2013 à 15:29
La beauté de discuter du même livre me permet de voir les choses sous un angle différent.

Peut être parce que j'ai lu le livre en anglais et que je ne la maîtrise pas assez pour trouver les subtilités de l'humour anglais.

Néanmoins les commentaires que vous apportez sont intéressants à lire. :)


Posté par: denis76
Posté le: 28 mai 2013 à 01:48
Muffin, tu me fais penser à ma fille Astrid !

Martine, j'ai beaucoup apprécié ta critique, d'un humour assez british, finalement !

-------------


Posté par: * Ça *
Posté le: 28 mai 2013 à 17:46

Merci denis.
Les appréciations sont partagées également pour le moment. J'ai plutôt apprécié cette lecture comme Toofunky et toi.

Il sera intéressant de lire l'avis de Grominou et Muffin. J'ai hâte de savoir si la finale du livre a surpris quelqu'un d'autre que moi.






-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: immortel
Posté le: 28 mai 2013 à 18:38
Moi j'ai trouvé la fin vraiment génial.

Lorsqu'elle dit à la fin: "Luke, je suis ta mère"... euh... Non, je mélange les choses. :)


Posté par: * Ça *
Posté le: 29 mai 2013 à 03:46

Un peu mon neveu!   





-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Grominou2
Posté le: 09 juin 2013 à 13:30
Hihi très drôle, Immortel!

J'ai honte, c'est moi qui avait suggéré ce livre et finalement je suis presque la dernière du groupe à le lire! Enfin, me voilà. Je vois que les avis sont partagés. Quant à moi, j'ai adoré! Je l'ai dit souvent, j'adore l'humour British! Comme l'a dit *Ça*, c'est un humour plus subtil que d'autre, qui frôle parfois l'absurde. J'ai été servie avec ce roman, que j'ai lu en VO. De plus j'ai beaucoup apprécié les réflexions sur la lecture. Par exemple lorsque la Reine dit que ce n'est pas un passe-temps, au contraire le lecteur voudrait avoir PLUS de temps! Et le fait que son entourage voit cela d'un mauvais oeil, certains trouvent cela élitiste. Le coup du livre supposément confisqué par les services secrets qui croyaient à un engin piégé! Bref j'ai passé un bon moment.

La fin m'a surprise également!

Ceux qui l'ont lu en français, comment était la traduction? J'avais hésité à proposer ce livre car l'humour ne se traduit pas toujours bien.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Grominou2
Posté le: 09 juin 2013 à 15:11
Pour m'amuser, j'ai fait la liste des auteurs que la Reine lit au cours du roman. Si j'ai un regret, c'est qu'elle ne nous en dise pas plus au sujet de plusieurs d'entre eux. J'ai trouvé que cet aspect aurait pu être plus approfondi, mais là n'était pas le propos, j'imagine.

Voici la liste:

    Ivy Compton-Burnett
    Nancy Mitford (The Pursuit of Love et Love in a Cold .Climate)
    J.R. Ackerley (My Dog Tulip et son autobiographie)
    Anita Brookner
    Ian .McEwan
    A.S Byatt
    John Cooper Powys
    Dylan Thomas
    Francis Kilvert (journal)
    Vikram Seth
    Salman Rushdie
    Sylvia Plath
    Lauren .Bacall (mémoires)
    Winifred Holtby
    Henry James
    Dr Samuel Johnson
    Charles Dickens (A Tale of Two Cities)
    William Thackeray
    George Eliot
    Les soeurs Brontë
    John Betjeman
    Philip Larkin
    Marcel Proust
    George .Painter (biographie de Proust)
    Samuel Pepys
    Alice Munro
    Rose Tremain
    Kazuo Ishiguro
    Samuel Beckett
    Vladimir Nabokov
    Philip Roth
    Mary Renault
    Denton Welch
    Honoré de Balzac
    Ivan Tourgueniev
    Henry Fielding
    Joseph Conrad
    Jane Austen
    Fiodor Dostoïevski
    Tristram Shandy
    Anthony Trollope
    Shakespeare (King Lear)
    Dick Francis
    Jonathan Swift
    Emily Dickinson
    E.M. Forster (Howards End)


Taffy, Proust est ce genre d'auteur qu'il est de bon ton d'avoir lu, mais en réalité il n'y a pas tant de monde que ça qui a vraiment lu À la recherche du temps perdu au complet (7 tomes si je me souviens bien). Quant à moi je n'ai lu que Un Amour de Swann, qui est une section d'un des tomes qui peut se lire comme un roman séparé.

Sinon, comme tu disais, Taffy, beaucoup de noms là-dedans dont je n'avais jamais entendu parler! Qui a lu quoi? Moi j'ai lu: Ian .McEwan (je viens tout juste de le lire!), A.S Byatt (commencé mais abandonné) Salman Rushdie, peut-être les mémoires de Lauren .Bacall quand j'étais jeune?, Dickens (mais pas ce titre-là), Charlotte et Emily .Brontë, Proust (comme j'ai dit ci-dessus), Alice Munro, Kazuo Ishiguro, Nabokov, Philip Roth, Balzac, Tourgueniev, Jane Austen, Dostoïevski, Shakespeare, et E.M. Forster.

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: * Ça *
Posté le: 10 juin 2013 à 12:20

Message posté par Grominou2

Pour m'amuser, j'ai fait la liste des auteurs que la Reine lit au cours du roman. Si j'ai un regret, c'est qu'elle ne nous en dise pas plus au sujet de plusieurs d'entre eux. J'ai trouvé que cet aspect aurait pu être plus approfondi, mais là n'était pas le propos, j'imagine.

Voici la liste:

    Ivy Compton-Burnett
    Nancy Mitford (The Pursuit of Love et Love in a Cold Climate)
    J.R. Ackerley (My Dog Tulip et son autobiographie)
    Anita Brookner
    Ian McEwan
    A.S Byatt
    John Cooper Powys
    Dylan Thomas
    Francis Kilvert (journal)
    Vikram Seth
    Salman Rushdie
    Sylvia Plath
    Lauren Bacall (mémoires)
    Winifred Holtby
    Henry James
    Dr Samuel Johnson
    Charles Dickens (A Tale of Two Cities)
    William Thackeray
    George Eliot
    Les soeurs Brontë
    John Betjeman
    Philip Larkin
    Marcel Proust
    George Painter (biographie de Proust)
    Samuel Pepys
    Alice Munro
    Rose Tremain
    Kazuo Ishiguro
    Samuel Beckett
    Vladimir Nabokov
    Philip Roth
    Mary Renault
    Denton Welch
    Honoré de Balzac
    Ivan Tourgueniev
    Henry Fielding
    Joseph Conrad
    Jane Austen
    Fiodor Dostoïevski
    Tristram Shandy
    Anthony Trollope
    Shakespeare (King Lear)
    Dick Francis
    Jonathan Swift
    Emily Dickinson
    E.M. Forster (Howards End)



Taffy, Proust est ce genre d'auteur qu'il est de bon ton d'avoir lu, mais en réalité il n'y a pas tant de monde que ça qui a vraiment lu À la recherche du temps perdu au complet (7 tomes si je me souviens bien). Quant à moi je n'ai lu que Un Amour de Swann, qui est une section d'un des tomes qui peut se lire comme un roman séparé.

Sinon, comme tu disais, Taffy, beaucoup de noms là-dedans dont je n'avais jamais entendu parler! Qui a lu quoi? Moi j'ai lu: Ian McEwan (je viens tout juste de le lire!), A.S Byatt (commencé mais abandonné) Salman Rushdie, peut-être les mémoires de Lauren Bacall quand j'étais jeune?, Dickens (mais pas ce titre-là), Charlotte et Emily Brontë, Proust (comme j'ai dit ci-dessus), Alice Munro, Kazuo Ishiguro, Nabokov, Philip Roth, Balzac, Tourgueniev, Jane Austen, Dostoïevski, Shakespeare, et E.M. Forster.






Gros travail que tu as fait là Grominou. Je n'ai jamais réalisé durant ma lecture qu'il y avait un nombre si grand de références littéraires.
Beaucoup d'inconnus pour ma part, et les rares lus sont de Philip Roth et Jane Austen.







-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: * Ça *
Posté le: 10 juin 2013 à 12:43
Message posté par Grominou2

Hihi très drôle, Immortel!

J'ai honte, c'est moi qui avait suggéré ce livre et finalement je suis presque la dernière du groupe à le lire! Enfin, me voilà. Je vois que les avis sont partagés. Quant à moi, j'ai adoré! Je l'ai dit souvent, j'adore l'humour British! Comme l'a dit *Ça*, c'est un humour plus subtil que d'autre, qui frôle parfois l'absurde. J'ai été servie avec ce roman, que j'ai lu en VO. De plus j'ai beaucoup apprécié les réflexions sur la lecture. Par exemple lorsque la Reine dit que ce n'est pas un passe-temps, au contraire le lecteur voudrait avoir PLUS de temps! Et le fait que son entourage voit cela d'un mauvais oeil, certains trouvent cela élitiste. Le coup du livre supposément confisqué par les services secrets qui croyaient à un engin piégé! Bref j'ai passé un bon moment.

La fin m'a surprise également!

Ceux qui l'ont lu en français, comment était la traduction? J'avais hésité à proposer ce livre car l'humour ne se traduit pas toujours bien.







Je ne peux être totalement affirmative quand à l'exactitude dans la transcription de l'originale à la traduction, mais j'y croirais plutôt. Si je me fis à mon expérience au fil des années, j'ai trouvé bien rendu le ton et l'humour pour ma part. Bien entendu qu'un traduction ne vaut jamais un original, mais je crois qu'ici les lecteurs ne perdent pas trop au change.


Que la Reine passe pour élitiste, n'étonne pas tellement si on compare avec l'attitude de certaines personnes quand elles se rendent compte de la place que tient la lecture et les livres dans la vie d'une lectrice un peu mordue comme moi ou sûrement quelques autres ici.






-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Grominou2
Posté le: 10 juin 2013 à 13:32
Tout à fait d'accord avec toi, *Ça*, surtout quand on ne lit pas les livres à la mode, style Twilight ou 50 Nuances!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Taffy
Posté le: 10 juin 2013 à 20:57
Enfin, la crtique de grominou!

Avec ton avis et celle de Denis, Martine et toofunky, je suis en train de me dire que je l'ai lu trop vite et que je suis passé à côté de plein de choses! Faudrait quasiment que je le relise..

Pour Proust, il est depuis peu sur ma LAL et si ce n'est pas trop chi***, je compte bien lire l'intégralité de ''À la recherche du temps perdu''

Pour te répondre grominou, et bien, honte à moi, je n'ai lu qu'émily Brontë et un Henry james (mais c'est un fantastique).

Et je ne connais que 5-6 auteurs là-dedans!
Merci pour la liste grominou et pour la découverte! :)

ps: En ce qui concerne la fin, je ne suis pas sur d'avoir crompris est-ce que
SPOILER La reine décide de ''quitter son trône'' pour aller écrire son livre" FIN SPOILER ?


Posté par: Grominou2
Posté le: 10 juin 2013 à 21:18
Oui c'est bien cela, .Taffy! Pour Proust, on dit que c'est formidable, c'est seulement le volume de la chose qui fait peur!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: * Ça *
Posté le: 12 juin 2013 à 08:59
Message posté par Grominou2

Tout à fait d'accord avec toi, *Ça*, surtout quand on ne lit pas les livres à la mode, style Twilight ou 50 Nuances!




Et comment! Je suis sur un autre forum québécois où il y a une toute petite section consacrée aux livres et les échanges tournent pratiquement qu'autour de ce genre de livres. Je dois dire que je ne participe pas tellement, car je détonne dans le décor.





-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: * Ça *
Posté le: 12 juin 2013 à 09:18
Message posté par Taffy

Enfin, la crtique de grominou!

Avec ton avis et celle de Denis, Martine et toofunky, je suis en train de me dire que je l'ai lu trop vite et que je suis passé à côté de plein de choses! Faudrait quasiment que je le relise..

(...)


ps: En ce qui concerne la fin, je ne suis pas sur d'avoir crompris est-ce que
SPOILER La reine décide de ''quitter son trône'' pour aller écrire son livre" FIN SPOILER ?



Taffy, je peux te dire selon mon expérience que parfois seul le 'timing' de lecture fait toute une différence.
Le moment où tu choisis de lire tel ou tel livre, ton état d'esprit du moment ainsi que ton bagage littéraire comptent pour beaucoup dans l'impression que te feras ce livre en particulier.

Personnellement, des années de lectures différentes ont influencé mon ouverture face à certains genres littéraires. Je suis certaine que je pourrais relire avec un certain plaisir maintenant, quelques livres que je n'ai pas aimé ou jamais terminé à une certaine époque.

Bien sûr, il reste tout de même que je n'aimerai jamais certains livres ou auteurs.



Pour répondre à ta question ATTENTION SPOILER EN BLANC
À l'intention de Muffin: Ne pas lire plus loin tant que tu n'as pas lu le bouquin.
"La Reine renonce effectivement au trône et décide de passer la main. Elle est convaincue d'avoir fait son temps et donner ce qu'elle avait a donner dans ce rôle et elle veut maintenant passer à l'écriture car elle considère avoir encore beaucoup à donner de cette façon. "

Du moins, c'est ce que j'ai retenu et compris pour ma part. Je ne m'attendais pas du tout à cette finale. SPOILER
"Le fait qu'elle passe le flambeau aussi subitement aux héritiers du trône pour se consacrer à l'écriture m'a jeté en bas de ma chaise et bien fait rigoler."












-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: Muffin
Posté le: 15 juin 2013 à 10:37
Merci pour le warning très clair

Bon je viens de commander le bouquin (pour la modique somme d'un centime en usagé, dites-donc !), j'espère le recevoir assez vite, et il n'a pas l'air très gros, donc je vous en redis des nouvelles dès que tout ça est bouclé ! Et je lis enfin vos avis après...

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: denis76
Posté le: 16 juin 2013 à 04:27
Dans cette liste, Grominou, je n'ai lu que <dickens, <Dostoievski, un Conrad, et Balzac.
Oui, tu as fait un gros travail.

Comme Martine, je trouve que l'humour fin anglais est bien traduit, ce qui est un gage de qualité pour la traduction !

-------------


Posté par: Grominou2
Posté le: 17 juin 2013 à 00:49
Oh ce n'était pas vraiment un gros travail, le seul effort était d'avoir toujours mon calepin à côté de la main durant ma lecture! D'ailleurs il est fort possible que j'en aie oublié, je ne garantis rien!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: Muffin
Posté le: 26 juin 2013 à 11:26
Fini le petit roman hier soir - ce qui est interessant avec la lecture commune, c'est qu'on peut lire des livres qu'on aurait pas choisi par ailleurs. En l'occurence, je n'aurais pas lu ce livre par moi-meme.

Bien qu'habitant le pays de la reine depuis septembre dernier, je ne m'interesse pas tellement a la vie des Winsor. Bien moins, en fait, qu'avant de venir, bizarrement ! J'avais suivi le mariage princier et un petit bout du jubile de la reine parce que de loin, ca me faisait plaisir, je ne sais pas vous dire pourquoi... Bien qu'habitant ici, je ne sens pas specialement la presence de la monarchie, et n'ai pas vu beaucoup de signes d'interet a l'annonce de la grossesse de la duchesse de Cambridge. D'autant plus que je m'en fichais... royalement, evidemment.

Evidemment, ce livre ne porte pas sur la monarchie, mais sur la reine. Mais vivant la ou je vis, je me disais que je pouvais faire un petit point.

Je ne sais pas comment vous avez decrit ce livre, je vais lire vos commentaires juste apres, mais je ne saurais pas trop en definir le style, parce que je ne lis jamais de livre de ce style. Roman ? Essai ? Je ne dirais pas que c'est un roman parce qu'il n'y a pas vraiment d'histoire... ca ressemble plus a un amas de pensees teinte d'humour British. La reine a donc l'humour British, c'est rassurant.

Je n'y ai pas ete tres sensible cela dit. J'ai lu ce livre en ayant la moitie du cerveau vaquant ailleurs... j'avoue etre plus sensibles aux romans a histoires, avec des personnages auxquels on s'attache, un milieu identifiable... ici, on est chez la reine, d'accord. Mais on vaque dans son cerveau du debut a la fin. Le livre se concentrant uniquement sur sa relation aux livres, le developpement est finalement assez reduit. Elle commence a lire au debut du roman, qui dure 120 pages. Donc il ne se passe pas grand chose dans sa vie de lectrice.

Je suis certainement passee a cote de certaines choses, parce que je n'arrivais pas a me concentrer. Je n'ai pas compris la fin (enfin j'ai compris le sous-entendu, mais pas ce que cette fin faisait la) - est-ce simplement un trait d'humour pour finir avec un petit bouleversement ? Je ne trouve pas que le deroulement du livre tende vers une telle fin. C'est la reine, elle est consciente de ses responsabilites, qu'elle evoque parfois brievement dans le roman. Le trait d'humour est est la, mais je trouve qu'il ne repose sur rien, ce qui m'a unpeu gache l'effet.

J'ai note deux pages ou il y avait des phrases interessantes, je reviens avec plus tard si ca vaut le coup !

Desolee si je n'ai pas grand chose d'interessant a dire, c'est vrai que ce livre n'a pas forme de questions dans ma tete, et je ne pense pas avoir appris quelque chose. J'avoue que j'aime bien finir une lecture avec un petit quelque chose d'inedit, que ce soit dans l'histoire ou l'ecriture. Je n'avais jamais lu de livre comme celui-ci, mais je ne l'ai pas trouve inedit pour autant.

Je reviens plus tard lire vos avis, et peut-etre apprendre ce que j'ai loupe

Edit :: c'est un tres long message pour ne rien dire

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: Grominou2
Posté le: 26 juin 2013 à 11:41
C'est chouette d'avoir la .perspective de quelqu'un qui vit en Angleterre!

Pour moi la fin signifie que la lecture a eu un profond impact sur la vie de la Reine, qu'elle veut maintenant ne plus être une spectatrice mais passer à l'action, ce que lui permettra l'écriture.

Quant à moi, j'ai vraiment vu une évolution dans le personnage principal, évolution engendrée par le pouvoir de la lecture, et c'est là le sujet de ce roman. Car il s'agit bien d'un roman et non d'un essai, selon moi. Tout le long de ma lecture, le personnage de la reine m'a semblé complètement fictif, à la limite elle aurait pu être reine d'un pays imaginaire, mais évidemment c'était plus comique de l'imaginer sous les traits de la reine d'Angleterre!

-------------
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca - http://jai-lu.blogspot.ca


Posté par: denis76
Posté le: 26 juin 2013 à 13:14
J'ai vécu en famille anglaise dans les années 70 (ca fait loin !) et à l'époque, je peux te garantir que la Reine était plus sacrée que les joueurs de foot, son portrait trônait dans maintes maisons !

Pour moi, c'est aussi un roman, car la reine est un personnage quelque peu modifié par rapport à la réalité (mais après tout, on n'en sait fichtre rien de la vraie vie privée de la vraie reine ???),.... et s'il y a peu d'action, il y a quand même évolution d'Elizabeth.

-------------


Posté par: Muffin
Posté le: 26 juin 2013 à 14:33
Denis : il est possible qu'ils soient plus attaché à tout ça dans le sud, où la reine réside. Je me posais justement la question. Je suis dans le nord et, peut-être que je me trompe, mais je n'ai pas l'impression que l'attachement soit si marqué. Par contre, j'ai pas mal regardé la télé (nationale pour la plupart, donc) et j'ai fait le même constat : depuis le début de l'année, je ne suis tombée qu'une ou deux fois sur des reportages au sujet de la monarchie. Pas tellement plus qu'en France, finalement ! En contrepartie, les tabloids s'en régalent... mais les tabloids se régalent de tout ce qui passe !

J'ai lu vos avis et je suis d'accord avec ce que vous dites. A ce détail près que je ne suis pas rentrée dedans, et puis il y a des moments où j'étais si peu attentive que j'ai loupé quelques parties de "l'intrigue".

Je mets ici les quelques phrases qui m'ont accrochée. Je l'ai lu en Anglais, mais en rustre traduction ça donne :

"Pour elle, le nom que porte chacun est immatériel, et il en est de même du reste ; la façon de s'habiller, le timbre de voix, la classe sociale. Elle est une démocrate par essence, et peut-être bien la seule dans le pays"

"Je lis, je crois, parce que j'ai le devoir de connaître à quoi ressemblent les gens"

J'aime aussi la façon dont elle décrit comment la littérature l'attire, en la comparant à un épisode de son enfance où, avec sa soeur elle s'était échappée du domaine et faufilée incognito dans la foule. De la même manière, dit-elle, la littérature est pour elle "anonyme, partagée, commune".

Une autre citation assez lourde de sens :

"La littérature, se dit-elle, est un Commonwealth ; les lettres, une république".

Ah, je crois que je suis trop fatiguée pour réfléchir à cette phrase

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: denis76
Posté le: 27 juin 2013 à 02:16
En gros, la littérature permet de "s'échapper du palais", ce dont avait également besoin le dernier empereur de Chine.

Si tu es ds le nord, fais le tour de l'Ecosse, en passant par les magnifiques lochs et châteaux en ruine ou non, John O Groats, et redescends par la superbe côte ouest, avec tous ses beaux oiseaux de mer !

-------------


Posté par: Muffin
Posté le: 27 juin 2013 à 05:31
Tiens je n'aurais pas interprété la dernière citation comme ça. Je pensais plutôt qu'elle faisait une différence entre la façon d'aborder les lettres et la littérature...

L'Ecosse ce serait déjà fait si j'avais les moyens... malheureusement je suis une pauvre étudiante. Et de retour en France pas plus tard que lundi. J'en ai quand même profité pour visiter quelques villes alentours : York, Birmingham, Manchester, Nottingham. Un peu frustrée moi qui aime les petites villes et la campagne, mais York valait définitivement le coup ! Maintenant je m'en vais ratisser le sud de la France au cours de deux petits séjours en juillet pour respirer un peu ! Il y a toujours le mémoire, mais j'ai besoin de voir du pays !

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: denis76
Posté le: 27 juin 2013 à 13:04
Non, je ne me rappelle plus de la fin, je pensais à l'impression générale que laisse la reine quand elle s'évade ds la lecture....

York est une ville historique que j'aimerai bien connaitre : c'est grace à l'attaque de York par le comte de Flandre que Guillaume a pu conquérir l'Angleterre à Hastings (1066)

PS : ne fais pas l'erreur d'abandonner au niveau du mémoire !

-------------


Posté par: Muffin
Posté le: 27 juin 2013 à 14:02
Ah oui d'accord !

Oh non je vais pas abandonner, les études coûtent cher ici, ça donne assez d'adrénaline pour aller jusqu'au bout Par contre je vais me lire un un petit roman pour récréation

-------------
Crédit photo http://500px.com/robmutch


Posté par: denis76
Posté le: 28 juin 2013 à 04:59


-------------


Posté par: * Ça *
Posté le: 29 juin 2013 à 07:22



Muffin __ Tout comme toi, c’est ce que j’aime de la lecture commune _ me faire lire très souvent un bouquin que je n’aurais peut-être pas choisi.

Je ne suis pas non plus très sensible à la royauté, mais je suis plutôt intriguée par cet attrait que la classe royale peut exercer sur les gens. J’avais lu déjà un article qui disait comment la monarchie exerçait encore beaucoup d’emprise sociale et morale sur le peuple anglais. Ici, l’image de la Reine nous est imposée qu’on le veuille ou pas et ça reprend de la force avec le gouvernement actuel.


Tu n’as pas sentie de ferveur envers la monarchie, mais ici, on a pas la même perception. Du moins via les médias qui nous montrent des images d’une foule imposante et intéressée par les sorties royales.


Je suis du même avis que Grominou pour dire que ce livre est un roman.

Personnellement je l’ai pris comme étant une façon de rigoler sans méchanceté, au détriment de la royauté et de toute l’image sociale qui en découle. De l’humour pinçant à l’anglaise. Par contre, je n’ai pas pris cette reine comme étant fictive plus que çà. Fort probablement dû au fait de ce que je pense de la royauté. Mais ceci est une opinion personnelle qui vient teinter ma perception du récit.


Muffin, les citations que tu mets me donnent à penser que la Reine étant un personnage tenu loin de la réalité du peuple en a une perception atténuée. Et je dirais même qu’il est possible que ceci soit avéré également dans la véritable vie d’une reine. Ces gens semblent confortablement ouatés pour être au minimum confrontés aux angles plus bruts du quotidien d’un peuple. Vous pouvez voir que je ne suis pas très pro-monarchie.

Moi j’ai perçu le personnage de la Reine comme se débarrassant du carcan trop rigide lié à sa charge, parce que le sentiment de l’inutilité de celle-ci a pris le pas sur toute une éducation basée sur cette charge. Peut-être aussi que je vois trop loin.

Et le personnage de la Reine un peu imbu et étant malgré tout influencé par toute une vie basée sur une charge royale avec tout le tutti quanti l’entourant, voyant la fatuité liée à ce rôle monarchique et s’y ennuyant ferme ne peut totalement revenir au même niveau que le simple mortel, voit une vocation nouvelle taillée pour elle, soit écrire ses mémoires, sa vie. La finale surprenante, mais tellement incontournable finalement.
La personnalité royale ne peut que reléguer cette charge à ses descendants pour avoir les coudées franches afin de se consacrer à cette nouvelle tâche qu’elle perçoit comme nécessaire pour léguer au bon peuple.

Pour apprécier ce livre un tant soit peu, il ne faut surtout pas le prendre au premier degré.







-------------
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais




Posté par: denis76
Posté le: 30 juin 2013 à 02:53
Très bonne analyse de la royauté, AMHA, Martine !
Je pense que si on avait permis à L16 (qui n'avait rien d'un méchant)d'être plus près du peuple, il n'aurait pas été décapité, mais c'est une autre histoire...

-------------


Posté par: denis76
Posté le: 28 août 2013 à 00:53
Si je ne me trompe, il y a 8 critiques.
Ce n'est pas mal !


-------------



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info