Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Kaïken _ JC GRANGÉ

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Critiques
Description du Forum: Vous déposez vos critriques ici et nous en discutons!
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=2669
Date: 15 avril 2024 à 13:53
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: Kaïken _ JC GRANGÉ
Posté par: denis76
Sujet: Kaïken _ JC GRANGÉ
Posté le: 09 septembre 2012 à 02:31
Kaïken, de JC Grangé, 2012, ed. Albin Michel, 472 pages.




THRILLER D'ACTION.

Je pensai que JCG nous entrainait dans les grandes profondeurs avec un "kraken', mais un "kaiken" est un couteau que les femmes de samourai possedaient.

L'HISTOIRE
Olivier Passan, Commandant à la police parisienne et passionné de Japon traditionnel, en a offert un kaiken a sa femme Naoko qui à l'inverse, rejette tout ce qui vient du passé.
L'affaire sur laquelle planche Passan, avec son jeune collègue déjanté "Fifi" ( Jean Réno et Vincent Cassel feraient encore tres bien le casting), est "l'accoucheur" du 9-3, ainsi nommé par la presse parcequ'il ouvre des femmes enceintes, et brûle leur bébé, dans une banlieue chaude de Paris (93).
C'est un duel.
Passan va à Montpellier pour comprendre le passé et les mécanismes du tueur.
Le procureur retire l'affaire à Passan, car il ne respecte pas les règles judiciaires, il est violent et ne suit pas le rythme lent de la procédure. Mais celui-ci s'entête car c'est son caractère, et surtout des indices montrent que Guillard l'accoucheur s'est introduit chez lui : son chien est éviscéré, on fait des piqûres à ses enfants pendant son sommeil. Du coup, la maison est sous protection, avec des caméras. Une femme en costume traditionnel japonais apparait à l'écran, une amie de Passan est coupée en deux en présence de Naoko par un sabre japonais, un katana : ce n'est donc pas Guillard, cela est en rapport avec le passé flou de Naoko...
Un nouveau duel s'engage...
Grangé nous enmène au Japon.

LA FORME
Au risque de me répeter :
Oui, j'adore l'écriture de Grangé, même si ce n'est pas très littéraire, et plutôt "saccadé" !
Son écriture va avec son style de thriller, les thrillers d'action dont au moins deux ont été des scénarii de films, et Jean Réno est tout à fait bien pour jouer les personnages, tout comme Vincent Cassel.

Je comprends qu'outre Atlantique, Grangé passe plus mal, car les personnages sont parfois assez "franchouillards", râleurs ou décalés, bref bien français, avec leurs défauts et leur vantardise, bref je me sens "chez moi" quand je lis du Grangé, même si cette fois on va faire un petit tour culturel au Japon, et même si je déteste la vantardise pour moi même.
................

De belles descriptions du caractère déchiré de Naoko, qui refuse sa culture, mais ne peut pas y échapper.

EXTRAIT:

"Elle se mordit la lèvre et le foudroya du regard. Comme toujours, il fut frappé par la beauté du pli mongol de ses paupières. Cette ligne biseautée qui produisait une impression de léger strabisme. Ce regard était un oxymore : il unissait les contraires. une violence acérée, mais aussi une douceur, une tendresse, nées de cette infime divergence des pupilles qui atténuait tout, vous murmurait aux yeux, vous caressait le coeur..."
Beau passage, non ?







Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info