Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Lumière morte de Michael Connelly

Imprimé depuis: Guide de la bonne lecture
Categorie: Littérature
Nom du Forum: Critiques
Description du Forum: Vous déposez vos critriques ici et nous en discutons!
URL: http://www.guidelecture.com/forum/forum_posts.asp?TID=2272
Date: 14 avril 2024 à 17:38
Version logiciel: Web Wiz Forums 8.03 - http://www.webwizforums.com


Sujet: Lumière morte de Michael Connelly
Posté par: denis76
Sujet: Lumière morte de Michael Connelly
Posté le: 05 août 2011 à 09:59
M CONNELLY : What a Wonderful World (2003, trad: 2003)

Ce titre américain, chanson de Louis Armstrong, qui va si bien à ce livre, est traduit en français par "lumière morte", la lumière que les GI'S voyaient dans les tunnels viets quand un mort n'était pas loin. La chanson d'Armstrong est chantée par la femme de Lawton pour consoler son mari tétraplégique, résultat d'une balle reçue pendant le service. Bosch regarde la lumière morte quand il cherche Martha Gessler dans le tunnel de Bronson Canyon.

Harry Bosch, 52 ans en 2002, est mis à la retraite, mais fasciné par la posture suppliante d'Angela Benton, une de ses affaires toujours non résolue qu'on lui a retiré en 1999,...il reprend du service, et sans insigne, défie le FBI.
Le livre traîne sur 150 pages, le temps de placer le hold up, la mort de Martha Gessler (FBI), celle de Dorsey (LAPD) et la blessure de son collègue Lawton, ...le billet numéroté du hold up retrouvé sous le siège d'Aziz le terrorsite...Harry met son puzzle en place, mais piètine...
Un acteur du prêt bancaire le met sur la piste de Simonson, et alors là, ça devient du vrai Connelly : tout s'enchaîne, le puzzle se dévoile petit à petit, jusqu'à une apothéose grandiose chez Bosch.
La retombée est toute en subtilité et émeuvements : Harry retrouve Eleanor, la femme de sa vie, et découvre Maddy, son petit bout de cul de 4 ans qu'il ne connaissait pas !

car si le milieu et la fin sont superbes, le début est assez morose.


Seuil, 2003, ISBN 9782020588263




Réponses:
Posté par: thimul
Posté le: 06 août 2011 à 14:05
Personnellement j'ai adoré ce Harry Bosch, mais j'ai un faible pour toute les enquêtes qui partent d'affaires non résolues (Le dernier coyote et créance de sang)
Connelly à l'art de tirer le petit détail qui finit par démêler toute l'affaire.
Je n'ai pas trouvé le milieu de l'intrigue morose. Juste dans l'esprit du roman : un héros un tantinet dépressif et des personnages qui en ont pris plein la tronche (tel le flic tetraplégique et l'agent du fbi).
Un bon Connelly et un bon Harry Bosch à mon avis.


Posté par: denis76
Posté le: 09 août 2011 à 14:31
Harry, dépressif ? la femme de sa vie est à 500km ! Et puis, c'est son style, Harry, c'est Colombo !
En même temps, le flic tétraplégique, même s'il n'a tué personne, est un ripoux comme son collègue: on découvre qu'au final, ils font partie de l'organisation du hold up, et ont été éliminés pour grossir la part de butin de chacun.
L'agent du FBI est trop prétentieux pour rester en vie dans ce métier qui ne pardonne pas.



Imprimer la Page | Fermez la fenêtre

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03 - http://www.webwizforums.com
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide - http://www.webwizguide.info