Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Générale
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Générale  
Icône du message Sujet: Dernier livre lu Répondre Nouveau sujet
<< Précédent Page  de 294
Auteur Message
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 11610
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 09 juin 2017 à 23:44
Merci .Taffy, j'ai l'impression que c'est trop noir pour moi!

Quant à moi, je viens de finir Impasse des deux palais de Naguib Mahfouz. J'ai beaucoup aimé! Ça se passe au début du XXe siècle dans une famille musulmane de la bourgeoisie en Égypte, on voit comment ils vivaient, la condition des femmes (elles étaient littéralement prisonnières dans leur maison!), comment les événements politiques (occupation anglaise) les affectaient.
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Taffy
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 19 mars 2012
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 2303
Citer Taffy Réponsebullet Envoyé : 10 juin 2017 à 14:20
Message posté par Grominou2

Merci .Taffy, j'ai l'impression que c'est trop noir pour moi!

Quant à moi, je viens de finir Impasse des deux palais de Naguib Mahfouz. J'ai beaucoup aimé! Ça se passe au début du XXe siècle dans une famille musulmane de la bourgeoisie en Égypte, on voit comment ils vivaient, la condition des femmes (elles étaient littéralement prisonnières dans leur maison!), comment les événements politiques (occupation anglaise) les affectaient.


ET je commence à me demander si ce n'est pas un peu trop noir pour moi aussi!

ça n'a pas été trop difficile de lire sur la condition des femmes grominou?
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 11610
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 10 juin 2017 à 18:25
Oui c'est assez terrible, surtout quand on se dit que c'est encore comme cela dans certains pays, ou que c'est en train de le redevenir après une période plus libérale...

Mais il y a aussi des passages légers dans le roman: il y a beaucoup d'amour entre les membres de la famille, et aussi des passages drôles avec les facéties du plus jeune garçon. Donc c'est une lecture qui n'est pas du tout pénible.
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 11610
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 15 juin 2017 à 19:45
Terminé Limonov d'Emmanuel Carrère. J'ai été un peu déstabilisée au début car je croyais que c'était au sujet de son grand-père, qui était russe. J'ai dû me tromper avec une autre de ses œuvres. Dans celui-ci, il fait la biographie d'un écrivain et homme politique russe et nous fait en même temps revisiter plusieurs événements importants des 50 dernières années. Très intéressant!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 11610
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 20 juin 2017 à 02:23
Déjà fini Dark Tower 6 de King... Argh quel suspense, je ne résisterai pas longtemps avant de lire le 7e et dernier tome!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6136
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 20 juin 2017 à 22:57
A propos de ton livre sur l'Egypte et les musulmans, il serait intéressant que tu lises "Souad brûlée vive", autobiographie.
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6136
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 20 juin 2017 à 23:21
LA RENARDE __ MARY WEBB

Pays de Galles. Hazel Woodus, 18 ans, protège les animaux de la forêt chassés ou piégés par les hommes. Ses amis sont un lapin à l'oreille cassée, un merle aveugle et une belle petite renarde : Narde. Hazel est la fille d'Abel, un sauvage de la forêt qui fabrique des cercueils, tresse des couronnes et élève des abeilles. En revenant de chez sa tante à pied la nuit, elle est prise sur le cheval de l'esquire Reddin qui tombe fou amoureux d'elle. Mais le nouveau pasteur Marston tombe aussi fou amoureux d'elle, et l'épouse. Que fera le brutal Reddin ?

Roman sylvestre, campagnard, des bois et forêts, de la Nature. La fraîcheur d'Hazel qui parle à ses animaux comme les héroïne de Disney, est une fée, une elfe. Pauvre, non éduquée, non instruite, dont la mère morte prématurément est une demi-sorcière, elle éprouve une grande compassion pour les êtres faibles et sans défense. Elle me fait penser à la Reine des Neiges par son énergie et la rousseur de son abondante chevelure.
Le roman me fait penser à Rox et Rouky, car d'un côté le robuste chasseur Reddin ne pense qu'à conquérir le gibier avec ses chiens, et les femmes avec sa virilité. D'autre part les faibles et innocentes Hazel et Narde, ce sont Rox, les êtres gracieux mais chassés.

On peut trouver une philosophie dans ce roman, quand Hazel, qui veut rester une jeune fille libre et non mariée, s'oppose avec Marston à la gentry : le fermier James, l'esquire Reddin qui a abusé d'elle, et la mère du pasteur ( le genre de femme à fond dans la religion, mais d'un jugement coupant et sans appel ) : les rumeurs de la gentry sont supérieures à la vérité des faibles.

Une autre philosophie, ou plutôt "anti-philosophie" est l'incapacité de Hazel de résister à l'attrait du mâle, forme d'une certaine passion, ou même d'une sorte ensorcellement : ce phénomène est relevé par Aristote et Spinoza.

L'oeuvre, qui décrit un quotidien du pays de Galles du début du XXè siècle, monte en puissance jusqu'à la dernière scène : la chasse au renard finale.

Deux petites remarques :
Norbert Elias écrit que le sport est né en Angleterre de la chasse au renard, une activité que les Anglais jugeaient "fair-play". Cette chasse est bien présente dans ce roman.

J'ai vécu une histoire sociale similaire à celle du révérend Marston avec la jeune sauvageonne. Je me suis tout de suite identifié au pauvre pasteur, prévoyant qu'il allait au-devant de belles difficultés en épousant Hazel.
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 11610
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : 21 juin 2017 à 04:45
Message posté par denis76

A propos de ton livre sur l'Egypte et les musulmans, il serait intéressant que tu lises "Souad brûlée vive", autobiographie.

Les histoires vécues j'ai de la difficultés, je trouve ça vraiment dur!
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6136
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 21 juin 2017 à 11:53
ok : )
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6136
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : 22 juin 2017 à 07:59
La concession de la Providence _ Guy CROUSSY

Ma-Geo (Marie-Georges Lescaut) est cadre d'entreprise dans le Nord des corons, pendant les 30 glorieuses. Elle vit avec son fils Julien, près de la concession de la Providence, un marécage qui a une histoire.
Elle sent le besoin d'un père pour son fils de 10 ans. Après avoir été arnaquée par une agence matrimoniale, elle revient vers Stephan Borgine, issu de la cité polonaise. Grâce aux bourses, il est devenu ingénieur de la prestigieuse Ecole des Mines, et travaille comme ingénieur de fond dans la houillère proche. Stephan va devenir complice avec Julien à la pêche et à la chasse dans la concession.

Dommage ! Ce style haché et sans mise en perspective gâche tout. Les cent premières pages sont difficiles à lire à cause de cela.
Dommage, car ce livre décrit, avec en premier plan une famille recomposée, Ma-Geo, son fils Julien et le beau père Stephan Borgine, l'agonie dramatique des houillères du nord.

Je retrouve la France de mon enfance, celle des années 60-70, celle de "Les trente glorieuses" où Jean Fourastié , sociologue, analyse superbement cette croissance économique de l'après guerre, ce changement de perspective où l'on passe de l'ère industrielle à la société des services :

"Les Charbonnages de France ont voulu honorer le promotionnaire (Borgine) et montrer qu'ils pouvaient encore faire preuve d'éclat".

La France où les recruteurs recherchaient des jeunes comme moi pour seconder le fondé de pouvoir de la Société Générale du Havre ,

La France des corporations, où les Sang et Or de Lens pouvaient battre les multinationales comme le PSG ; la France des valeurs où l'excellence comptait plus que l'ENA : Polytechnique, Centrale et les Mines étaient le Graal après math spé ;

La France des syndicats où Georges Séguy s'en donnait à coeur joie dans la rue ;

Il y a aussi cette façon datée de traiter les "opératrices" comme des moins que rien....Mais ça, c'était avant.

Parallèlement à cette agonie du charbon moins rentable, percent les dents longues des promoteurs et architectes sur La concession de la Providence, bassin houiller fermé, dont les marais font les délices de Stephan et Julien comme lieu de pêche et terrain de chasse.

Et parallèlement à cette agonie, Ma-Geo atteint son but en misant sur Stephan comme beau-père de Julien : en plus d'être un modèle de d'anticipation et de courage au travail, il est un grand frère pour Julien au foot-ball, à la chasse et à la pêche.
IP IP Noté
Grominou2
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 04 octobre 2006 Status actuel: Inactif
Messages: 11610
Citer Grominou2 Réponsebullet Envoyé : Hier à 16:36
D'où vient cette expression, les 30 glorieuses?
Grominou

Mon blogue de lecture: http://jai-lu.blogspot.ca
IP IP Noté
denis76
Déclamateur
Déclamateur
Image
Depuis le: 21 janvier 2010 Status actuel: Inactif
Messages: 6136
Citer denis76 Réponsebullet Envoyé : Hier à 23:17
C'est ce qui se termine en Chine actuellement.

En France, après WW2, pendant 30 ans, de 45 à 75, l'économie a progressé de 7% par an, ce qui est exceptionnel. Jean Fourastié en a fait un ouvrage.
IP IP Noté
<< Précédent Page  de 294
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.515 secondes.