Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion

Bandes Dessinées
 Le forum du Guide - Critiques de livres : Littérature : Bandes Dessinées
Icône du message Sujet: BD vs littérature Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
Mîreldar
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 23 mars 2005
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 103
Citer Mîreldar Réponsebullet Sujet: BD vs littérature
    Envoyé : 30 avril 2005 à 20:22
J'ai ici une question tout à fait basic à vous proposer.

Considérez-vous la bande dessinée comme étant de la littérature?

Personnellement la réponse me semble évidente, mais pour certain, la bd n'est pas de la littéraure.

Leurs arguments :

La BD n'est pas de la littérature.
La BD n'est ni du dessin ni de l'illustration.
La BD est encore moins un mélange des deux.
La BD est un art par elle même, et il est à mon avis vain et même dangereux d'essayer de lui trouver un semblant de légitimité en l'inféodant à la littérature où à n'importe quel art jugé plus "noble".
La BD est un medium à part entière. La littérature n'a rien d'un art séquentiel

Qu'en pensez-vous?
Chaque moment était précieux. Chaque instant la rapprochait de sa victoire - mais pour que la victoire vînt, il fallait ne pas commettre d'erreur. La reine des Norns était troublée. (Tad Williams)
IP IP Noté
zola
Jaseur
Jaseur
Image
Depuis le: 28 mars 2005 Status actuel: Inactif
Messages: 65
Citer zola Réponsebullet Envoyé : 07 mai 2005 à 08:18
Je pense que ceux qui pensent que la BD n'est pas de la littérature n'ont lu que des BD qui sont très réussies visuellement mais qui pêchent par leur scénario!
Je me suis mise à la BD il y a 2 ou 3 ans, et j'ai découvert un autre monde: j'avais déjà l'embarras du choix avec la littérature "classique" désormais je dois compter avec les BD.
Par exemple, j'aime beaucoup le travail de Gibrat( le vol du corbeau, le sursis), et son histoire autant que le dessin sont réussis. Récemment, j'ai également eu un coup de coeur pour Taniguchi, qui lui a un dessin très classique mais qui est plus connu pour ses scénarios très travaillés: Quartier lointain, notamment a eu le prix du scénario au festival d'Angoulême!
Sous les fleurs de cerisier
grouille et fourmille
l'humanité

Kobayashi Issa
IP IP Noté
Mîreldar
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 23 mars 2005
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 103
Citer Mîreldar Réponsebullet Envoyé : 07 mai 2005 à 10:45
Je suis d'accord avec toi. Moi c'est l'argument que la littérature n'a rien de art séquentiel qui m'a amené à me poser des questions.

Je trouve au contraire que la littérature c'est très séquentiel. La base même de l'écriture, quelle que soit la forme, est séquentielle. Un écrivain qui débute un scénario va d'abord lancer sur son papier des idées, puis il développera par la suite.

- Jean est dans sa voiture et est stressé
- une femme sort de sa maison en courrant
- Jean vérifie si son gun est dans sa boîte à gants
- un enfant traverse la rue et court après un ballon
- un chien aboie
- la femme entre dans la voiture
- Jean échappe son café
- il est midi et c'est nuageux
- ...

Il me semble que tout scénario est séquentiel. Quel qu'en soit la forme, bd, roman, essais ...

La plupart du temps, plusieurs personnes réalisent une bd. Ça prend d'abord un scénariste, un dessinateur, un coloriste. Tout les trois sont auteurs de la bd, et non seulement le scénariste. Il ce peut quelquefois que ce soit la même personne qui occupe les trois fonctions. Mais c'est plutôt rare.

Selon moi la bd est d'abord et avant tout un acte d'écriture, ensuite vient le dessin et la couleur. Quand on lit plusieurs bd's on s'apperçoit assez vite que le dessins n'est rien sans un scénario bien ficellé. Par exemple, un jeune dessinateurs de la relève Civiello, un des plus talentueux dessinateurs que je connaisse. La première série de quatre albums qu'il a réalisé c'est La Graine de folie. À l'époque il était tout à fait inconnu. Il a réalisé ses trois premiers albums totalement seul. Le scénario était totalement décousu, mais quel dessin. Chacune de ses planches est un petit chef d'oeuvre. Mosdi (un des plus grands scénariste de bd de notre époque) a récupéré la série en scénarisant le quatrième album du jeune inconnu. Ce fut un succès. Tout ça pour vous dire que c'est pas parce que t'es dessinateur que t'es scénariste et que c'est à partir du scénario que le dessin doit être réalisé et non le contraire.

C'est pour ça que je crois que la bd est avant tout un acte d'écriture donc de la littérature. La littérature prend plusieurs formes, que ce soit bd, roman, ou whatever. Quelle que soit la forme qu'elle prend, elle est séquentielle.

    


    
Chaque moment était précieux. Chaque instant la rapprochait de sa victoire - mais pour que la victoire vînt, il fallait ne pas commettre d'erreur. La reine des Norns était troublée. (Tad Williams)
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7620
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 17 mai 2005 à 12:43
J'avoue que côté BD je n'y connais absolument rien mais j'ai vu que des prix viennent d'être accordés. Probablement que tu es au courant Mireldar _ en passant j'ai jeté un oeil à ton site...superbe! _ Les lauréats des Bédélys 2004 dont on peut voir les détails sur le site de Promo 9e Art
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
stemax
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 15 février 2005
Pays:
France
Status actuel: Inactif
Messages: 167
Citer stemax Réponsebullet Envoyé : 19 mai 2005 à 11:05
Les BD que j'ai adoré sont les tintins, les Obelix et Asterix quand j'étais plus jeune, plus tard les Gaston Lagaffe dont je raffolais.
Recemment on m'a prêté "les femmes en blanc" de Bercovici et Gauvin. Le petit monde medical y est parodié de façon génial.
Soyons réalistes, ce n'est vraiment pas de la littérature
IP IP Noté
Mîreldar
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 23 mars 2005
Pays:
Canada
Status actuel: Inactif
Messages: 103
Citer Mîreldar Réponsebullet Envoyé : 19 mai 2005 à 17:27
Merci pour ta visite ça

C'est trop simple de dire que la bd n'est pas de la littérature. Faut peut-être pousser la réflexion plus loin?

Est-ce que certaines bd peuvent être considérées comme des oeuvres littéraires, et d'autres non? Si c'est le cas, lesquelles sont des oeuvres littéraires et lesquelles ne le sont pas?

Qu'est-ce qu'il faut pour qu'une bd soit considérée comme une oeuvre littéraire?

Qu'est-ce qu'une oeuvre littéraire finalement?


Édité par Mîreldar
Chaque moment était précieux. Chaque instant la rapprochait de sa victoire - mais pour que la victoire vînt, il fallait ne pas commettre d'erreur. La reine des Norns était troublée. (Tad Williams)
IP IP Noté
* Ça *
Déclamateur
Déclamateur
Image
Modérateur
Depuis le: 19 novembre 2004 Status actuel: Inactif
Messages: 7620
Citer * Ça * Réponsebullet Envoyé : 20 mai 2005 à 04:50
Je penserais que certaines BD sont effectivement des oeuvres littéraires imagées. Parfois lorsque je me promène dans les allées d'une grande librairie, je jette un oeil du côté des BD et j'avoue que ça attire ces trucs. J'aime tellement lire mais je ne peux tout avoir et déjà que je tombe presque malade quand je dois, veux veux pas, me limiter dans l'acquisition de bouquins du moment. Je fais donc le choix de ne pas en rajouter à mon tourment, moi qui manque déjà de temps pour tout lire et je ne crois pas que j'arriverais à demeurer à jour dans le domaine. De plus, je serais bien en peine de savoir par quoi commencer et puis y'en a trop _ qu'est-ce que je prends? _ qu'est-ce que je laisse?
Une véritable torture mentale...
*** Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux _ J.Renard

*** Les gens qui ne rient jamais ne sont pas sérieux _ Alphonse Allais


IP IP Noté
Lilo
Bavard
Bavard
Image
Depuis le: 14 décembre 2006
Pays:
Autre
Status actuel: Inactif
Messages: 97
Citer Lilo Réponsebullet Envoyé : 14 décembre 2006 à 07:40
Je viens mettre mon grain de sel ici aussi

Pour moi, c'est aussi évident que la BD fait partie de la littérature.

La BD se situe dans l'intervalle du livre à proprement parlé et du film.

C'est clair qu'en lisant Astérix, Gaston ou les femmes en blanc (sans rancune stemax), on ne peut pas vraiment parler de littérature, comme pour un livre de blag (sans illustration), dans ce cas , certes, pour moi il s'agit d'un cas limite.

Mais le choix offert par la BD est aussi large que celui des livres (on y trouve tous les genres, et tous les types de dessins), certains sur plusieurs tomes racontent une histoire suivies, quelle différence avec un livre?

L'avantage de la BD sur le livre, il est vite lu, la plupart du temps il détend mais force aussi à se poser certaines questions...

Le tout est de choisir la bonne
IP IP Noté
Zazy
Jaseur
Jaseur
Image
Depuis le: 22 septembre 2006
Pays:
France
Status actuel: Inactif
Messages: 66
Citer Zazy Réponsebullet Envoyé : 14 décembre 2006 à 07:50
Tout à fait d'accord Lilo
On ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
IP IP Noté
Lilo
Bavard
Bavard
Image
Depuis le: 14 décembre 2006
Pays:
Autre
Status actuel: Inactif
Messages: 97
Citer Lilo Réponsebullet Envoyé : 14 décembre 2006 à 09:58
tu es aussi fan de BD Zazy? si oui, quel genre? t'as des titres à proposer? ce serait sympa merci!
IP IP Noté
Patrick Delay
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 02 janvier 2007 Status actuel: Inactif
Messages: 158
Citer Patrick Delay Réponsebullet Envoyé : 06 janvier 2007 à 08:22
Pourquoi vouloir opposer BD et littérature.

Ce sont deux genres différents. Il y a plusieurs manières de raconter une histoire, la littérature en est un et la BD un autre.
D'ailleurs lorsque l'on dit BD, Bande dessinée, il n'y a même pas d'allusion au texte qui l'accompagne.

Dans la bande dessinée, il y a deux supports complémentaires indissociables l'un de l'autre.

Essayer donc de lire une BD sans ses dessins !!!
Quand au dessins sans le texte ce n'est pas très parlant, même si ethétiquement il reste quelque chose de plus fort.

Je pense que la BD est avant tout un art graphique même si les textes sont parfois très recherchés.

Dans la BD c'est l'image qui raconte 80% de l'histoire et le scénariste a un rôle très important, primordial dans l'agencement des images, c'est lui qui raconte l'histoire en image. Le dessinateur étant là pour donner corps à ces images.

Personnellement si le dessin n'est pas à mon goût je ne lis pas la BD de même que si l'histoire me semble inconsistante ou inintéressante.

Maintenant vouloir mettre en avant l'un ou l'autre de ces deux arts me semble regrétable .

Ne pas confondre BD et textes illustrés par l'image.

La seule supériorité que je donnerais à la littérature par rapport à la BD, c'est le merveilleux tremplin qu'elle donne à l'imagination, voir une scène à partir d'un texte fait plus appel à l'imagination que de regarder une image aussi complexe soit-elle... Quoiqu'il m'arrive de rêver, indépendament de l'histoire, devant certains dessins extrêmements soignés, comme devant une peinture.

Bref, j'aime lire et j'aime la Bande Dessinée.


La culture c'est ce qui reste quand on a tout oublié... J'ai oublié de qui c'était      Encore faut-il qu'il reste quelque chose
IP IP Noté
Juliettaah
Orateur
Orateur
Image
Depuis le: 03 janvier 2007
Pays:
France
Status actuel: Inactif
Messages: 171
Citer Juliettaah Réponsebullet Envoyé : 06 janvier 2007 à 08:30
Je pense comme Patrick Delay, la littérature et la BD sont totalement différents. La BD exprime les émotions grâce aux dessins tandis que dans les romans c'est par l'écriture. Bien sûr, dans la BD également les paroles ont un rôle important.
Personnellement, je n'aime pas trop les BD, je préfère les romans, mais ce n'est que mon jugement, et ce n'est pas pour ça que je rabaisse la BD.
IP IP Noté
whismerhill
Discret
Discret
Image
Depuis le: 17 janvier 2007
Pays:
France
Status actuel: Inactif
Messages: 24
Citer whismerhill Réponsebullet Envoyé : 21 janvier 2007 à 03:16
Je découvre ce fil et je ne peux m'empêcher de mettre mon grain de sel en "amateur averti". En effet, je possède un peu plus de 1.100 BD (ce qui prend de la place, je peux vous l'assurer). Je lis aussi bien des tintins que des gastons, mais aussi du Bilal, du Mills, du Froideval, etc... Mes goûts sont donc très ecclectiques en matière de BD.
Pour moi, la Bande-dessinée est un art à part entière. Si l'on veut faire des comparaisons, il est à mi-chemin entre le cinéma et la littérature avec un zeste de peinture. En effet, une bonne BD, comme un bon film ou un bon livre doit avoir un scénario qui tient la route. C'est le minimum requis, mais ce n'est pas tout. Comme dans un film, il faut un vrai talent de mise en scène, ce qui est inutile dans un livre, en tout cas sous cette forme. À l'inverse, le sens de la description est aussi inutile dans un film que dans une BD alors que la narration est souvent peu importante dans un film... Vous voyez, pour moi, on a vraiment des points communs forts avec ces deux arts mais la BD est indépendante et le restera encore longtemps. Je voudrais enfin souligner que la plus grosse vente de livre en 2006 est à attribuer à.... Titeuf, une BD. La BD représente désormais près de 10% de l'industrie de l'édition. Mais comme dans l'édition, il y a des bonnes choses, des très mauvaises et une majorité pour tous les goûts. Quelques petits conseils sur ce qui m'a marqué grâce à un scénario aux petits oignons :

- Le chant des Stryges: ou comment des créatures mystérieuses contrôlent le monde depuis bien longtemps.
- Le territoire: des images de bâtiments monstreux en déchéance hantent les rêves d'une femme qui ne cesse d'apparaître et de disparaître.
- Universal War I: comment renouveler entièrement le principe du paradoxe spatio-temporel lors d'une guerre de mégasociétés dans le futur.
- Le retour à la terre: l'histoire d'un dessinateur urbain qui part "s'enfermer" à la campagne. Tout l'humour décallé d'un constraste pas si éloigné de nous.
- Pandora Box : quelqu'un osera-t-il ouvrir la boîte de pandore moderne, c'est-à-dire l'eugénisme.

Et enfin, un récit non terminé qui est pour moi un OVNI : "Je suis Légion"... Très très bon.

Et j'en aurais encore tant d'autres... ;-)
Ecrivaticien dans l'âme.
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum

Bulletin Board Software by Web Wiz Forums version 8.03
Copyright ©2001-2006 Web Wiz Guide

Cette page a été affichée en 0.227 secondes.