Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Il n'y a pas de vraies et de fausses lectures, ou de bonnes et de mauvaises, mais des tas de lecteurs avec des sensibilités bien différentes… » -- Dominique Demers
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
retour du professeur de danse (Le)
3 étoiles

    Mankell, Henning  lister les titres de cet auteur 
  Un sujet intéressant mais un déroulement de l’action trop lent pour se sentir plongé au cœur de l’histoire. Après un prologue assez captivant situé en 1945, l’action de nos jours traîne diluant le caractère horrible des actes et situations décrites. En bref, j’ai aimé mais sans plus!
  Vénus (19 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
   Date : 3/1/2008 ajoutez votre critique

retour du professeur de danse (Le)
4.5 étoiles

    Mankell, Henning  lister les titres de cet auteur 
  On ne présente plus Mankell ? Ce roman est, à mon avis, un de ses meilleurs, même si Kurt Wallander, son héros récurrent n'y figure pas...
Stéphane, un jeune flic de 37 ans apprend en même temps qu'il est atteint d'un cancer de la langue et qu'un de ses anciens collègues et qui a été son mentor, a été sauvagement torturé et assassiné.
En congé maladie et passablement déboussolé, il se rend dans la région du crime et va découvrir des choses bien surprenantes sur le passé du mort...
Crime de dément ? Vengeance remontant à la guerre ?
Ce n'est pas la première fois que Mankell attire l'attention sur les groupuscules néo-nazis qui prospèrent en Suède, pays qui s'est montré, durant la dernière guère mondiale d'une neutralité pas trop regardante...
L'histoire est bien construite, du suspens, des coups de théâtre, une bonne étude psychologique : tout est là pour vous empêcher de lâcher le livre avant le mot « Fin ».
« Quand on soulève la pierre, les cloportes sortent » cette citation du livre montre un peu l'ambiance…
  Jean-Louis Roche (101 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
   Date : 10/1/2007 ajoutez votre critique

retour du professeur de danse (Le)
4.5 étoiles

    Mankell , Henning   lister les titres de cet auteur 
  Dans ce polar plus dense que jamais, rien n'est innocent. Internet et la Toile font par la même occasion une forte entrée chez l'auteur suédois, domaine mal maîtrisé encore dans la Muraille invisible (traduction un peu erronée à mon sens de Brandvågg, qui correspond plutôt à un pare-feu...).
Donc, Stefan Lindman, de Allégatan dans le centre de Borås (sud-ouest de la Suède), est atteint d'un cancer. Terrifié à l'idée de mourir, il part pour le nord du pays, dans le Härjedalen, là où vient d'être assassiné Herbert Molin, son ancien collègue parti à la retraite.
L'homme a été fouetté à mort et, avant de le tuer, son meurtrier a esquissé quelques pas de tango sanglant avec lui. En fouillant dans son passé, Lindman va découvrir un terrible secret : cet homme qu'il pensait bien connaître est en fait un ancien criminel de guerre.
Comme d'habitude, mais d'une manière encore plus évidente ici, il n'y a, dans les récits du Suédois, jamais de surprises - au sens de rebondissements. Le livre se construit pas à pas, au plus près des personnages et des paysages, des comportements et des atmosphères. Le roman colle au monde et aux hommes qui en font ce qu'il est. Pas forcément beau!
Un polar réussi tant par la solidité des personnages que par la complexité de l'intrigue, logique d'un bout à l'autre. Le décor, fouillé et dans une écriture de qualité, donne un éclairage particulier à une Suède aux prises avec des néonazis actifs.
En effet, Mankell est préoccupé par la montée des mouvements d'extrême droite, dont les fanatiques ne se limitent pas au salut nazi mais cultivent de nos jours encore l'idéologie nationale-socialiste.
À travers une écriture riche, des personnages campés, une connaissance de l'histoire de son pays et un enchaînement de machinations cohérent, Henning Mankell livre ici un roman parfait en son genre.
Mankell a crée Wallander pour parler de l'évolution de la société : c'est un homme qui regarde la Suède se métamorphoser.
Avec Lindman, il s'agit plutôt d'un retour sur l'histoire de son pays; il aborde le thème difficile de la collaboration de la Suède durant la Seconde Guerre mondiale et de l'expansion des réseaux néo-nazis.
En même temps, c'est une véritable découverte de la Suède, un voyage initiatique un peu à la manière de Nils Olgerson, la poésie en moins. La traduction..., sans plus. Le vouvoiement n'existe pas en Suède, le lecteur sera surpris par la permanence du tutoiement! Une maladresse qui eût pu être évitée!
L'écriture est remarquable, toute en douceur et en finesse. Mankell sait exprimer des sentiments et les transmettre à ses lecteurs. Même lorsqu'il décrit des scènes abominables, le style est enchanteur; le livre n'est pas terminé qu'on en redemande déjà.
Quant à l'intrigue, elle est parfaite. Même si en qualité de lecteur nous connaissons les liens qui unissent le mort aux réseaux nazis, on ne peut s'attendre à un tel dénouement… Encore une fois du grand art!
  Christiane Mélin (332 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Seuil, 2006, 409 p. , ISBN : 2020522969
   Date : 8/1/2006 ajoutez votre critique

retour du professeur de danse (Le)
5 étoiles

    Mankell, Henning  lister les titres de cet auteur 
  Stefan Lindman est arrivé à une période de sa vie où il a besoin de faire le bilan; il vient de découvrir qu'il est atteint d'un cancer de la langue, il ne sait pas quel virage apporter à la relation avec sa compagne et vient d'être touché par le meurtre violent de son ancien collègue de travail, Herbert Molin. Parce qu'il n'a rien de mieux à faire, parce qu'il a besoin de s'occuper l'esprit, il va se rendre sur le lieu du crime et essayer de résoudre cette enquête. Il va par ailleurs s'attirer la sympathie et la confiance de l'inspecteur local, au nom italien si étrangement décalé dans cet univers nordique!
Stefan va prendre conscience que Molin n'est pas l'homme qu'il pensait, ou plutôt il s'aperçoit qu'il ne sait rien de la vie de cet homme alors qu'il a travaillé avec lui et l'a admiré! Molin a changé d'identité pour masquer son passé d'ancien partisan du nazisme! Il semble assez froid, n'a plus de relation avec sa famille et pourtant, une seule chose le fait encore vibrer : sa passion pour le tango! On n'attendait pas cela d'un tel être!
L'auteur aime mélanger les genres, surprendre le lecteur au-delà de l'intrigue policière, en apportant différents angles de vision; les gens sont rarement ce qu'ils paraissent!
Plus qu'un polar, ce livre éclaire un fait historique et politique suédois peu connu, il montre aussi les interrogations d'un homme au moment le plus fragile de son existence, c'est-à-dire celui où il sait que la maladie est à l'intérieur de son corps et que la mort peut mettre un terme à sa courte vie!
Petit bémol : la traduction! La traductrice a voulu respecter l'usage du tutoiement suédois et cela gêne parfois la compréhension! Lorsque j'étais en fac, mes profs m'avaient appris qu'une bonne traduction est une traduction qu'on ne remarque pas; nous n'avons donc pas été à la même école!
  Christelle Divry (832 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Seuil, 2006, 409 p. , ISBN : 2020522969
   Date : 6/1/2006 ajoutez votre critique

retour du professeur de danse (Le)
5 étoiles

    Mankell , Henning  lister les titres de cet auteur 
  Ici, plus de commissaire Kurt Wallander ni de sa fille Linda, mais un jeune inspecteur, Stefan Lindman.
Dans ce polar plus dense que jamais, rien n'est innocent.
Bon, d'accord notre jeune inspecteur n'est pas, et de loin, un grand initié! Donc, Stefan Lindman, d'Allégatan, est atteint d'un cancer. Terrifié à l'idée de mourir, il part pour le nord du pays, dans le Härjedalen, là où vient d'être assassiné Herbert Molin, son ancien collègue parti à la retraite.
L'homme a été fouetté à mort et, avant de le tuer, son meurtrier a esquissé quelques pas de tango sanglant avec lui. En fouillant dans son passé, Lindman va découvrir un terrible secret : cet homme qu'il pensait bien connaître est en fait un ancien criminel de guerre qui avait pour habitude de fouetter à mort ses victimes.
Le livre se construit pas à pas, au plus près des personnages et des paysages, des comportements et des atmosphères. Le roman colle au monde et aux hommes qui en font ce qu'il est. Pas forcément beau!
Un polar réussi tant par la solidité des personnages que par la complexité de l'intrigue, logique d'un bout à l'autre. Le décor, fouillé et dans une écriture de qualité, donne un éclairage particulier à une Suède aux prises avec des néo-nazis actifs.
En effet, Mankell est préoccupé par la montée de certains mouvements d'extrême-droite, dont les fanatiques ne se limitent pas au salut nazi mais cultivent de nos jours encore l'idéologie nationale-socialiste.
Comme en France, de nombreux Suédois n'ont pas fait le deuil des idées totalitaires...
On retrouve tous les thèmes chers à l'auteur : la mort, la filiation, la quête d'identité... exploités sous un angle différent puisque les personnages sont différents.
Mankell a créé Wallander pour parler de l'évolution de la société : c'est un homme qui regarde la Suède se métamorphoser.
Avec Lindman, il s'agit plutôt d'un retour sur l'histoire de son pays; il aborde le thème difficile de la collaboration de la Suède durant la Seconde Guerre mondiale et de l'expansion des réseaux néo-nazis.
En même temps, c'est une véritable découverte de la Suède, un voyage initiatique un peu à la manière de Nils Olgerson, la poésie en moins.
La traduction est bien, sans plus. Les lieux seront difficiles à retrouver sur une carte, et surtout, comme le vouvoiement n'existe pas communément en Suède, le lecteur sera surpris par le tutoiement, même entre gens qui s'affrontent. Cela ne manquera pas de dérouter un peu les non-initiés. Et c'est une maladresse qui eût pu être évitée!
L'écriture est remarquable, toute en douceur et en finesse. Mankell sait exprimer des sentiments et les transmettre à ses lecteurs. Même lorsqu'il décrit des scènes abominables, le style est enchanteur; le livre n'est pas terminé qu'on en redemande déjà.
Quant à l'intrigue, elle est parfaite. Même si, en qualité de lecteur, nous connaissons les liens qui unissent le mort aux réseaux nazis, on ne peut s'attendre à un tel dénouement... Encore une fois du grand art!
  Christiane Mélin (332 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Mystère et Policier TOP
Édition : Seuil, 2006, 409 p. , ISBN : 2020522969
   Date : 5/1/2006 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Henning Mankell critiqué(s) sur le Guide

Avant le gel
chaussures italiennes (Les)
chiens de Riga (Les)
cinquième femme (La)
fils du vent (Le)
guerrier solitaire (Le)
homme qui souriait (L')
lionne blanche (La)
Meurtriers sans visage
morts de la Saint-Jean (Les)
muraille invisible (La)
mystère du feu (Le)
Profondeurs
retour du professeur de danse (Le)
secret du feu (Le)
Tea-Bag

 

En ligne : 1208 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site