Plus de 15 000 critiques à consulter !
Recherche :
Cliquez ici pour retourner à la page d'accueilLe Guide de la Bonne Lecture 
« Nous sommes ce que nous lisons » -- Alberto Manguel
Nouveautés
Bouquinet
VOS LIVRES COUPS DE COEUR
Forum de discussion
QUIZZ
LIENS
100 DERNIÈRES CRITIQUES AJOUTÉES
Écrivez votre critique
 

Par genre
Arts et littérature
Bandes dessinées
Biographie
Classique littéraire
Enfant
Ésotérisme
Essai
Faits vécus
Fiction
Histoire, Géographie et Politique
Horreur
Humour
Jeunesse
Langue et linguistique
Le livre ou le film?
Littérature érotique
Mystère et Policier
Philosophie, religion et spiritualité
Poésie
Psychologie et Sociologie
Romance
Roman historique
Science
Science fiction et Fantaisie
Théâtre
Vie pratique
Voyage et Tourisme

Liste par auteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

Liste par titres
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
1
2
3
4
5
6
7
8
9


Critique sur
les auteurs
Portrait
d'auteurs
Les auteurs
sur le net
Pseudonymes

infos
Contacts
Recherche
Plan du site
FAQ
Ajouter un lien vers le Guide depuis votre site

 
premier homme (Le)
4.5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Oui, Camus nous donne dans ce livre la mesure de son talent d’écriture, c’est tout à fait exact. Vous remarquerez que ce livre se lit un peu comme un Pagnol qui nous raconte son père, sa mère, son enfance et ses vacances à la campagne.
Mais Camus nous montre surtout ce que sont ses racines humaines.
Son père est mort à la guerre de 14 alors qu’il venait de naître. Il avait une véritable passion pour sa mère, analphabète et totalement silencieuse.
Un amour fou pour son oncle sourd avec qui il allait de temps à autre chasser dans les campagnes. Il était beau, grand et fort. Et n’oublions pas la grand-mère qui dirigeait tout ce petit monde d’une main de fer, mais qu’il respectait. (Ah, la scène où sa grand-mère va jusqu’à plonger la main dans le fond des toilettes pour tenter de récupérer quelques centimes qu’il y aurait perdus…).
Ajoutons encore au tableau l’instituteur à qui il devra de pouvoir faire des études après le primaire !... C’est lui, et lui seul, qui fera plier la grand-mère qui aurait bien voulu le voir aller travailler et ramener quelques sous à la maison. Il lui répondra «Mon Cher petit»...
La jeunesse de Camus s’est passée dans une grande misère financière, mais il n’en a pas été malheureux pour autant.
Car, il nous le dit bien, il y avait le soleil, la mer, ses copains, son football où il était gardien de but et bien d’autres choses.
Dans ce livre, Camus nous révèle surtout son extraordinaire amour de la vie ainsi que celui des siens !... Il le gardera toujours et dédiera son Nobel à sa mère et écrira une superbe lettre à son ancien instituteur.
L’homme Camus sera toujours baigné par ces valeurs de départ dans la vie. Ses écrits révéleront toujours son amour de la vie et des hommes. En cela il se différenciera de Sartre : pour lui, la fin ne justifiera jamais les moyens !
  Hubert Viteux (225 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
Édition : Gallimard, 1994, 331 p.
   Date : 10/1/2007 ajoutez votre critique

premier homme (Le)
4 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  En effet, Camus nous donne ici un exemple de ses qualités d'écrivain. Notons aussi qu'il y a un peu de Pagnol dans ce livre.
Ce qui m'a cependant le plus frappé, c'est la chaleur humaine qui s'en dégage. Chaleur humaine, mais aussi un puissant amour pour la vie. Tout le monde est pauvre chez les Camus, sa mère est illettrée et son oncle est sourd, la grand-mère maintient tout ce petit monde de sa poigne des plus fermes. Mais l'amour est toujours présent ainsi que les petits métiers, les vrais, et les petites joies.
Quant au soleil, il est gratuit et brille pour tout le monde, la mer est là et est aussi un superbe cadeau... Pauvres ?... Oui ! Mais loin d'être malheureux.
  Hubert Viteux (225 critiques, cliquez pour les voir)
 
Genre : Classique TOP
Édition : Gallimard
   Date : 6/1/2007 ajoutez votre critique

premier homme (Le)
5 étoiles

    Camus, Albert  lister les titres de cet auteur 
  Je pourrais qualifier ce roman autobiographique de plaisir magnanime de lecture. Avec cet ouvrage posthume, Camus nous fait découvrir la nature de son travail d'écrivain, et surtout son art maîtrisé de la prose française. À lire absolument.
  Michel Deschenes (première critique)
 
Genre : Classique TOP
   Date : avant 2001 ajoutez votre critique


 

Livre(s) de Albert Camus critiqué(s) sur le Guide

Cahiers Albert Camus 6
Caligula
chute (La)
chute (La)
Discours de Suède
envers et l'endroit (L')
état de siège (L')
été (L')
étranger (L')
homme révolté (L')
justes (Les)
mythe de Sisyphe (Le)
Noces
peste (La)
peste (La)
premier homme (Le)
premier homme (Le)

 

En ligne : 607 visiteur(s)




Liste des lecteurs
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

recommander ce site
 



[Suggérez-nous un sondage]


 

 
up

hebdotop
Votez pour ce site